Projets

Où nous exerçons nos activités

O3 possède un portefeuille d’actifs au Québec et en Ontario, qui s’étend sur plus de 460 000 ha. Nos projets englobent 2 066 154 oz d’or mesurées et indiquées à 1,40 g/t Au.

Chibougamau Matagami Timmins Val D'or

Québec

Val D'or

Propriétés de Cadillac Break

Les propriétés de Cadillac Break sont situées dans le sud-ouest de la ceinture de roches vertes archéenne de l’Abitibi, dans la province du Supérieur du Bouclier canadien. Les propriétés sont situées dans la municipalité de Val-d’Or, dans la région administrative de l’Abitibi-Temiscamingue, au Québec. Elles sont facilement accessibles par des routes publiques pavées toutes saisons, des routes publiques en gravier, des pistes pour VTT et des chemins de brousse. Les propriétés de Cadillac Break sont situées à la frontière entre la sous-province de l’Abitibi et la sous-province de Pontiac, qui est marquée par la zone de faille Cadillac-Larder Lake (CLLFZ) et s’étend sur plus de 35 km le long de la cassure. La CLLFZ est une faille de décrochement et/ou une zone de cisaillement à l’échelle régionale et elle constitue l’un des plus importants contrôles structurals de la minéralisation aurifère de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, laquelle a produit 100 M oz d’or depuis le début des années 1900. Les découvertes dans la région (Lapa et Goldex), à des profondeurs comprises entre 500 et 1 500 m, montrent que le groupe de propriétés Cadillac Break est fortement sous-exploré, car les forages les plus récents ont été réalisés dans les 150 m supérieurs sur l’ensemble du groupe, ne testant localement que jusqu’à 300 m de profondeur.

Propriété Malartic

Aperçu de la propriété

La propriété Malartic est située dans la partie occidentale de la province de Québec, au Canada, à peu près à mi-chemin entre les villes de Val-d’Or et de Malartic, et comprend 30 claims miniers et 3 concessions minières. La propriété se trouve à la jonction des cantons de Dubuisson, Fournière, Malartic et Vassan.

Description du projet

Géologie

La propriété Malartic abrite le projet Marban, qui se situe dans la ceinture de roches vertes archéennes de l’Abitibi de la province du Supérieur, au Québec, laquelle consiste en une alternance de ceintures métavolcaniques-plutoniques et sédimentaires orientées vers l’est et délimitées par des failles à l’échelle de la croûte terrestre. Les roches métavolcaniques du district minier de Malartic sont composées de suites volcaniques allochtones komatiitiques à tholéiitiques qui sont interprétées comme provenant de plateaux volcaniques et d’îles volcaniques juxtaposés à la fin de l’Archéen.

Les roches métavolcaniques de la propriété Malartic sont coupées par trois grandes zones de cisaillement d’étendue régionale, orientées du nord-ouest à l’ouest-nord-ouest, soit les cisaillements North, Norbenite et Marbanite. Le cisaillement Marbanite accueille la ressource Marban, tandis que le cisaillement Norbenite abrite les ressources aurifères Kierens et Norlartic. Les mines d’or historiques de Kierens, Norlartic et Marban ont toutes exploité des zones situées dans les basaltes et les roches ultramafiques de la formation de Jacola, qui ont été pénétrées par de nombreuses diorites et dykes et filons-couches de porphyre felsique.

Minéralisation aurifère

La minéralisation aurifère de la propriété Malartic se présente principalement sous forme de gisements orogéniques qui se trouvent dans les zones de cisaillement plongeant vers le nord et les dykes et filons-couches felsiques à intermédiaires associés. En plus des zones de ressources, les opérateurs précédents ont activement exploré des horizons minéralisés en or subparallèles dans la propriété Malartic, dans les zones North-North, North et Gold Hawk. La minéralisation aurifère la plus significative définie à ce jour est actuellement connue dans trois zones principales : Marban, Kierens et Norlartic.

La ressource Marban est située sur le flanc nord d’un synclinal d’orientation ouest-nord-ouest. De nord à sud, les unités comprennent :

  • Une séquence alternée de roches volcaniques ultramafiques cisaillées et de dykes de granodiorite;
  • La « séquence de la mine », des basaltes en coussin, cisaillés, aphanitiques et à grain fin et
  • Des roches volcaniques ultramafiques cisaillées et massives ou en coussin.

Ces unités ont une inclinaison de 45 à 70° vers le nord. Les zones minéralisées se trouvent presque exclusivement dans les basaltes de la séquence de la mine, qui ont souvent été convertis en schistes chloriques dans le cisaillement Marbanite. L’or est associé à des veinules de quartz-carbonate, de la pyrite et de la pyrrhotite. Il existe également une minéralisation d’or de type remplacement disséminée dans les roches volcaniques tholéiitiques et komatiitiques de la formation de Jacola, et localement, il y a de l’or dans des dykes granodioritiques.

Les ressources de Kierens et de Norlartic sont localisées dans le cisaillement Norbenite, une importante zone de déformation orientée vers le nord-ouest qui plonge modérément ou fortement vers le nord-est. Les roches volcaniques mafiques, les schistes de talc-chlorite et les dykes felsiques sont inclus dans la zone de cisaillement. La minéralisation aurifère est étroitement associée à des intrusions intermédiaires altérées et pyritisées qui coupent des roches volcaniques mafiques et ultramafiques cisaillées.

Voir Les Cartes

Propriété Harricana

Aperçu de la propriété

La propriété Harricana est située à 9 km au nord-est de la ville de Val-d’Or, sur la rive est du lac Blouin, et abrite le gisement Aurbel. La propriété est accessible par l’autoroute 397 depuis la ville de Val-d’Or.

Sur le plan géologique, la propriété repose sur deux unités distinctes : la formation Dubuisson, constituée de coulées mafiques massives, de coulées porphyriques et de brèches, et le batholite Bourlamaque (granodiorite et diorite de quartz). Le contact entre ces deux unités est une zone de cisaillement majeure, qui abrite la minéralisation principale.

La minéralisation aurifère se trouve dans des veines de quartz associées à diverses zones de cisaillement. La minéralisation du gisement Aurbel se trouve dans deux ensembles de veines de quartz, à l’intérieur de la principale zone de cisaillement. Dans les unités volcaniques, la minéralisation est logée dans du quartz fumé, avec des filons de tourmaline mineurs et des concentrations locales d’ankérite. Les sulfures se présentent sous forme de pyrite finement disséminée et, localement, de chalcopyrite et de pyrrhotite. Les veines de quartz dans les zones de cisaillement principales et mineures du batholite Bourlamaque sont composées de quartz blanc, de tourmaline et de chlorite, avec de la pyrite à gros grains souvent associée à des teneurs en or plus élevées.

Propriété Alpha

Aperçu de la propriété

La propriété Alpha a été explorée par divers opérateurs depuis le début des années 1930, avec plus de 2 400 trous de forage réalisés depuis cette époque. D’autres travaux comprennent des programmes géophysiques et géochimiques multi-propriétés, ainsi que des travaux de tranchées et de cartographie, qui sont tous compilés dans une base de données unique. Les découvertes dans la région (Lapa et Goldex), à des profondeurs comprises entre 500 et 1 500 m, montrent que le groupe de propriétés Cadillac Break est fortement sous-exploré, car les forages les plus récents ont été réalisés dans les 150 m supérieurs sur l’ensemble du groupe, ne testant localement que jusqu’à 300 m de profondeur.

Description du projet

Géologie

Sur le plan géologique, la caractéristique dominante sous-jacente aux propriétés est la faille de Cadillac, une zone de faille régionale qui sépare les roches métasédimentaires du groupe de Pontiac du côté sud des roches à prédominance volcanique et des roches intrusives associées du côté nord. Toutefois, ce vaste ensemble de propriétés abrite une variété d’environnements géologiques favorables à la minéralisation aurifère, y compris ceux qui sont connus ailleurs pour abriter d’importants gisements d’or :

  • Zone de cisaillement

  • Sulfure massif riche en or

  • Porphyre or-cuivre et skarn

  • Or disséminé

  • Minéralisation aurifère

La minéralisation aurifère la plus significative définie à ce jour est actuellement connue sur la propriété Alpha. Les minéralisations aurifères des zones 2 et 4 d’Orenada, au sein du groupe de claims de la propriété Alpha, partagent de nombreux attributs géologiques avec d’autres gisements d’or de type filonien du district de Val-d’Or sur le plan de la composition de la roche hôte, de la minéralogie et de l’altération hydrothermale, également appelés gisements d’or orogéniques. Les « corridors » minéralisés en or à Alpha ont été interprétés sur la base des forages, des indices historiques et du style de minéralisation identifié dans les carottes de forage et les observations de terrain (voir la carte d’Alpha). Les principales cibles de la propriété Alpha sont Bulldog, Epsilon, Pontiac East/West, Mid-Canada et Akasaba.

Groupe East Cadillac

Aperçu de la propriété

Le voisinage immédiat du groupe East Cadillac a fait l’objet d’activités d’exploration depuis le milieu des années 1940, lorsque des structures aurifères ont été découvertes près de la mine d’or Chimo de Ressources Cartier (maintenant fermée), qui a été exploitée pendant près de 15 ans et a produit plus de 349 000 oz jusqu’à sa fermeture à la fin de 1996. Le groupe East Cadillac abrite de nombreuses occurrences d’or cataloguées, dont plusieurs avec des ressources historiques. Le gisement Nordeau West, à 1 500 m à l’est de la mine Chimo fermée, abrite une ressource minérale NI 43-101, la seule ressource actuelle sur la propriété, avec une ressource présumée de 1,1 Mt à 4,09 g/t.

Les propriétés du groupe East Cadillac recouvrent une séquence fortement cisaillée de grauwacke altéré, de formation de fer et de roches volcaniques mafiques sur près de 15 km de la direction longitudinale. La minéralisation aurifère est associée à des veines de quartz contenant des sulfures disséminés à semi-massifs, généralement dans des roches sédimentaires en association étroite avec des formations de fer à magnétite ou des roches volcaniques mafiques cisaillées et altérées.

Matagami

Propriété Kinebik Gold

Aperçu de la propriété

Le projet Kinebik est situé dans le nord du Québec, à mi-chemin entre les villes de Lebel-sur-Quevillon et Matagami et à deux heures et demie de route de Val-d’Or, au Québec. La zone du projet est accessible toute l’année par des routes pavées et non pavées. La propriété est composée d’un bloc contigu de 333 claims représentant 18 200 ha. La propriété couvre plus de 30 km de la direction longitudinale de la faille de Casa Berardi. La faille de Casa Berardi abrite le gisement d’or de Casa Berardi, le plus important de la région (environ 6 M oz d’or), et est située à 150 km à l’ouest de la propriété. La plupart des travaux d’exploration sur la propriété ont été réalisés entre 1980 et 1995. Au total, 47 trous de forage au diamant et plusieurs prospections et levés géophysiques ont été réalisés sur la propriété.

Sur le plan géologique, la propriété est située dans la partie centre-nord de la sous-province archéenne de l’Abitibi, dans la ceinture Harricana-Turgeon, qui comprend les bassins volcano-sédimentaires de Matagami et de Taibi. Elle est associée au groupe de Taibi, qui est défini par la faille de Taibi au nord et la zone de déformation de Casa Berardi au sud. La zone du projet fait partie de la zone tectonique de Casa-Berardi et se trouve dans l’axe des gisements de Douay, Vezza et Discovery. Les principales unités lithologiques comprennent un assemblage mixte de séquences sédimentaires de type turbiditique, de roches volcaniques mafiques et de roches plutoniques felsiques. La principale zone d’intérêt a été la grande zone de cisaillement et d’altération hydrothermale au contact des roches sédimentaires clastiques et des roches volcaniques mafiques.

Chibougamau

Propriété Gwillim

Aperçu de la propriété

La propriété Gwillim est située dans le canton de Barlow, près de Chibougamau. Elle est constituée de 38 claims miniers, couvrant 1715 ha.

Description du projet

Géologie

La propriété Gwillim repose sur des roches volcaniques mafiques à intermédiaires, massives et en coussin, de la formation supérieure de Gilman. L’andésite prédomine au nord, tandis que le basalte est dominant dans la moitié sud de la propriété. Les structures en coussin indiquent des sommets stratigraphiques vers le sud. Les volcanites sont localement intercalées avec des sédiments volcanoclastiques, qui se trouvent sur le flanc nord du synclinal de Chibougamau, orienté vers l’est. La formation Blondeau, une série de roches volcaniques et volcanoclastiques felsiques et de schistes graphiteux, couvre la partie sud-ouest de la propriété. Les filons dioritiques et gabbroïques, jusqu’à 250 m de large, pénètrent dans les unités volcaniques parallèles au lac. Celles-ci sont considérées comme co-magmatiques avec les roches volcaniques hôtes. Les roches volcaniques et intrusives abritent de la pyrite disséminée et fracturée, et parfois de la pyrrhotite et de la chalcopyrite. Les filons-couches sont magnétiques avec de la magnétite disséminée, et dans la diorite, la magnétite n’est pas uniformément répartie. Toutes les unités volcaniques sont carbonatées avec de la calcite se formant le long des plans de foliation et des microfractures, et une altération omniprésente de la chlorite.

Minéralisation aurifère

La minéralisation aurifère sur la propriété Gwillim semble être liée à un épisode précoce de cisaillement est-ouest, lui-même peut-être lié au lac Gwillim. La veine Cadillac, par exemple, est constituée de quartz laiteux à fumé avec de l’ankérite, de la chlorite, de la séricite, de la tourmaline et des quantités variables de pyrite et de traces de chalcopyrite. La minéralisation aurifère est erratique et discontinue, avec des teneurs locales très élevées.

Ontario

Timmins

Groupe Golden Bear

Aperçu de la propriété

Le projet Garrison est situé dans le canton de Garrison, division minière de Larder Lake, à environ 40 km au nord de Kirkland Lake et à 100 km à l’est de Timmins, en Ontario (Figure 1). Le projet Garrison fait partie des propriétés Golden Bear qui sont composées de 16 groupes de claims non contigus (Figure 2).

Description du projet

Géologie

Le groupe de propriétés Golden Bear, situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, repose sur des roches supracrustales néoarchéennes de la sous-province de l’Abitibi du Bouclier canadien. Les gisements d’or de la région sont structurallement contrôlés et sont largement répartis dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, mais tous les grands gisements se trouvent à moins de 2 km de la zone de faille Porcupine-Destor, de la zone de faille Pipestone ou de la zone de cisaillement Cadillac-Larder Lake.

Le projet Garrison repose sur des roches des assemblages Kidd-Munro et Témiscamingue et, sur environ 4 km de la zone de faille Destor-Porcupine, d’importance régionale, ainsi que sur une faille majeure, la zone de faille Munro (Figure 3).

L’assemblage Kidd-Munro est composé de roches métavolcaniques massives à coussinées, mafiques (tholeiites à haute teneur en magnésium et en fer) et ultramafiques (komatiites). Les coulées métavolcaniques sont orientées dans une direction générale est-ouest et s’inclinent fortement vers le sud. L’assemblage Témiscamingue est composé de roches métasédimentaires clastiques, soit des conglomérats, du grès wacke, du siltstone, de l’argilite et du schiste, et est étroitement associé à la zone de déformation Porcupine Destor, depuis la frontière du Québec au canton de Hislop, sur une distance d’environ 65 km (Berger, 2002). La formation de fer magnétite-hématite en bandes est complexe et structurallement intercalée avec des roches métasédimentaires clastiques. L’assemblage Témiscamingue est plus jeune que l’assemblage Kidd-Munro, et en l’absence de failles, le contact entre les assemblages est une discordance angulaire. Sur la propriété, l’assemblage Témiscamingue est limité au nord par la faille Munro et au sud par la faille Porcupine-Destor.

Minéralisation aurifère

La minéralisation aurifère la plus significative définie à ce jour est actuellement identifiée dans 3 zones principales; le gisement Garrcon, le gisement Jonpol et la zone 903.

Garrcon

Le gisement Garrcon, comprend une large zone de minéralisation aurifère à faible teneur qui comprend des zones locales à plus forte teneur. Il se trouve dans l’assemblage Témiscamingue, au nord de la faille Porcupine-Destor et à l’est de la faille Garrison, d’orientation nord-sud. Il s’agit d’une zone de métasédiments bréchiques et silicifiés avec des veines et veinules de quartz-carbonate de type stockwerk et des sulfures mineurs disséminés, séparés par d’étroits dykes de lamprophyre et de syénite à altération variable. L’or est principalement présent sous forme d’or natif dans les veines du stockwork, avec une faible dissémination dans les parois des veines.

Jonpol

Le gisement Jonpol, qui a été la principale cible d’exploration sur la propriété dans les années 1980 et 1990, est défini par une zone de minéralisation aurifère logée dans des zones d’altération structurallement contrôlées au sein de roches mafiques et ultramafiques, ainsi que par le contact nord de la faille Munro, qui traverse la partie centre-nord de la propriété. La minéralisation aurifère de Jonpol est généralement associée à une altération carbonatée généralisée avec une silicification, une sulfuration (pyrite et arsénopyrite) et une séricitisation tardives, donnant à la roche altérée une teinte beige pâle à gris violet pâle.

903

Les forages intensifs réalisés par Osisko Mining Inc. entre 2016 et 2018 ont permis de classer le style de minéralisation de la zone 903 comme un « gisement associé à la syénite » traditionnel. Les syénites sont généralement logées dans des roches ultramafiques déformées, bien qu’elles soient moins fréquentes dans les volcanites mafiques. Bien qu’aucune géochronologie n’ait été effectuée, les syénites sont probablement associées à l’événement magmatique du Témiscamingue, reconnu le long de l’Abitibi, avec des caractéristiques alcalines, qui s’est produit approximativement entre 2 680 et 2 672 Ma (Corfu et al, 2001). Les roches hôtes sont constituées de volcanites ultramafiques à mafiques altérées par de la séricite albite et du chlorite. L’altération consiste principalement en albite-hématite-spécularite.

Autres Propriétés

Propriété Wydee Gold

Aperçu de la propriété

Le projet Wydee est situé à environ 6 km à l’ouest-nord-ouest de la ville de Matachewan, en Ontario, à 60 km à l’ouest de Kirkland Lake et à 50 km au sud-sud-est de Timmins, en Ontario. La limite orientale du projet Wydee est située à 6 km au nord-ouest de la mine Young Davidson d’Alamos Gold. Le complexe de la mine Young Davidson comprend également une usine de traitement d’une capacité de 10 000 tonnes/jour pleinement opérationnelle.

Sur le plan géologique, la propriété est située dans la ceinture de roches vertes archéennes de l’Abitibi et repose principalement sur des roches volcaniques mafiques à intermédiaires à fort pendage, qui sont pénétrées par des intrusions ultramafiques à felsiques de tailles diverses. La partie orientale de la propriété couvre une étendue de 8 km d’est en ouest le long de la zone de déformation de Galer Branch, une étendue de la zone de déformation Larder Lake Cadillac.

La propriété abrite de nombreuses occurrences d’or qui demeurent largement sous-explorées. La minéralisation consiste principalement en or visible dans d’étroites veines de quartz, ainsi qu’associée à de la pyrite disséminée à l’intérieur ou au contact d’intrusions synénitiques altérées.

Propriété de Matachewan

Aperçu de la propriété

La propriété Matachewan est située dans la partie sud-ouest du canton du Caire, dans le district minier du Témiscamingue, en Ontario. La propriété est située à 1,5 km à l’est de la ville de Matachewan, en Ontario. La propriété est constituée de 35 titres miniers. Tous les claims sont en règle et sont vérifiés sur le site Web du ministère de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines. L’infrastructure et l’accessibilité sont excellentes, car la propriété est située à l’est de Matachewan, une communauté avec une longue tradition minière, et est traversée par la route 66.

Inscrivez-vous à notre liste de distribution

Pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour concernant Minière O3.

Thank you for subscribing! ABONNEZ-VOUS

En saisissant vos renseignements, vous consentez à recevoir des courriels de la part de Minière O3 et acceptez notre Politique de confidentialité.