Minière O3 Recoupe 5,1 g / t Au Sur 5,1 Mètres près de la fosse Norlartic du Projet Marban

Toronto, le 09 mars 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse de fournir de nouveaux résultats de forage sur la propriété Malartic à Val D’Or, Québec, dans le cadre de son programme de forage de 250 000 mètres entièrement financé.

Le forage actuel sur la propriété Malartic est axé sur l’expansion de la minéralisation en dehors des zones des fosses proposées dans l’Évaluation Économique Préliminaire (« ÉÉP ») publiée le 08 septembre 2020. Le programme de forage 2021-2022 envisage 125 000 mètres sur la propriété Malartic pour tester les extensions des gisements et les zones en dehors des fosses de l’ÉÉP. Les nouveaux résultats comprennent:

Faits saillants du forage:

  • 5.1 g/t Au sur 5.1 mètres y incluant 13.1 g/t Au sur 0.5 mètre et 15.2 g/t Au sur 0.7 mètre dans le sondage O3MA-21-033-W1 dans la zone North Shear
  • 2.7 g/t Au sur 10.6 mètres y compris 26.9 g/t Au sur 0.5 mètres dans le sondage O3MA-21-033 près de la surface dans la nouvelle zone Triple North

La découverte de la nouvelle zone Triple North à l’extérieur de l’enveloppe de la fosse Norlartic continue de renforcer notre confiance dans le potentiel d’expansion des ressources exploitables à Marban. Avec 125 000 mètres de forage prévus pour le projet Marban, notre programme de forage continue de croître, tout comme le potentiel de nouvelles découvertes » président et chef de la direction José Vizquerra.

Les intersections publiées aujourd’hui dans les trous O3MA-21-033, O3MA-21-033-W1 et O3MA-21-039 font partie de six trous de forage complétés plus tôt cette année pour tester des extensions en profondeur des zones North North et North Shear, qui sont toutes deux proposées pour l’exploitation à ciel ouvert dans l’EEP Marban 2020. Les résultats des analyses de quatre autres sondages dans ces zones sont en attente.

Au total, 51 trous de forage ont été forés à Marban depuis le début de la campagne en août 2020, en se concentrant sur les zones Kierens, Kierens NW, Gold Hawk, Orion, MK, North Shear, North North et Marban NE. Les résultats d’analyse de 23 trous de forage sont en attente.

Tableau 1: Intersections des sondages (seules les intersections supérieures à 5 g/t Au * m sont signalées, teneur de coupure 0,3 g/t Au au-dessus de 200 m et 1.0 g\t Au en-dessous de 200 m)

Sondage De (m) A (m) Interval (m) Au non coupé (g/t) Zone
O3MA-21-033 38.9 49.5 10.6 2.7 Triple North

(new zone)

incl. 38.9 39.4 0.5 26.9
incl. 43.8 44.5 0.7 8.9
O3MA-21-033-W1 580.2 585.3 5.1 5.1 North Shear
incl. 581.1 581.6 0.5 13.1
incl. 583.1 583.8 0.7 15.2
O3MA-21-039 286.9 288.8 1.9 5.3 North North

Remarque: La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais est estimée à 65-80% de l’interval de longueur de carotte rapporté pour les zones.

Tableau 2: Détails des collets de sondage 

Sondage Azimut (˚) Pendage (˚) Longueur (m) UTM E UTM N
O3MA-21-033 206 -72 701 277929 5337816
O3MA-21-033-W1 206 -72 31 277929 5337816
O3MA-21-039 208 -73 666 277756 5337904

 

Le sondage O3MA-21-033 a recoupé une nouvelle zone appelée Triple North, à une profondeur verticale d’environ 30 mètres. Le trou a recoupé stockwork de veines de quartz-carbonate avec de la pyrite disséminée et de l’or visible dans une granodiorite albitisée et cisaillée. L’intervalle a retourné 2,7 g / t Au sur 10,6 mètres, dont 26,9 g / t Au sur 0,5 mètre et 8,9 g / t Au sur 0,7 mètre. La zone Triple North est ouverte latéralement et en profondeur.

La zone North Shear a été recoupée dans le trou O3MA-21-033-W1 et a confirmé la continuité en profondeur de la zone minéralisée. L’intervalle minéralisé a été intercepté à 200 mètres sous la dernière intersection historique de la zone North Shear et a retourné 5,1 g / t Au sur 5,1 mètres, dont 13,1 g / t Au sur 0,5 mètre et 15,2 g / t Au sur 0,7 mètre, agrandissant le potentiel de la zone plus en profondeur. La minéralisation est encaissée dans une veine de quartz-carbonate avec de l’or visible et de la pyrite disséminée au contact cisaillé entre des roches volcaniques mafiques et un dyke felsique.

Le sondage O3MA-21-039 a recoupé la zone North North à une profondeur verticale d’environ 200 mètres et a recoupé une granodiorite albitisée. La minéralisation est constituée de veines de quartz-carbonate-tourmaline contenant jusqu’à 2% de pyrite disséminée. L’intersection a retourné 5,3 g / t Au sur 1,9 mètre.

Figure 1: Carte de la propriété Malartic

Figure 2: Carte de forage du projet Marban

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée» au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers («Règlement 43-101»).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrant> 10,0 g / t Au sont ré-analysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité («AQ / CQ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une entreprise d’exploration aurifère et un développeur minier prêt à produire à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l’équipe Osisko chevronnée en construction minière alors que Minière se dirige à devenir un producteur aurifère avec des gisements de plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (137 000 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d’informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur
Numéro sans frais : +1 (833) 979-3516
Téléphone : +1 (873) 381-2014

 

 

Minière O3 va forer 250 000 mètres à Marban et Alpha en 2021-2022

Toronto, le 02 mars 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) («Minière O3» ou la «Société») est heureuse d’annoncer son plan d’exécution d’un programme de forage de 250 000 mètres en 2021 et 2022 sur ses propriétés Malartic et Alpha à Val-d’Or, Québec, Canada comme Minière O3 cherche à convertir, agrandir et découvrir de nouvelles ressources aurifères.

Minière O3 a foré 86 000 mètres en 2019 et 2020 sur ses propriétés Malartic et Alpha en s’appuyant sur l’inventaire minéral au Québec de 3,9 millions d’onces d’or (ressources totales mesurées et indiquées de 2,4 millions d’onces d’or contenues dans 62,0 Mt @ 1,22 g / t Au et un total de 1,5 million d’onces d’or contenues dans 20,2 Mt @ 2,27 g / t Au dans la catégorie présumée).

Le succès de l’exploration à ce jour, ainsi qu’un financement de 35,0 millions de dollars canadiens récemment complété, portant le total des liquidités et des investissements à 145,9 millions de dollars canadiens, donnent à Minière O3 la confiance nécessaire pour étendre le programme de forage alors qu’elle exécute sa stratégie de triple exploration visant à convertir, agrandir et découvrir des ressources, par le biais du deuxième programme de forage en importance au Québec derrière notre société sœur Minière Osisko. L’achèvement des 250 000 mètres supplémentaires portera le total à environ 350 000 mètres sur les propriétés depuis le début du forage en septembre 2019.

Le budget d’exploration pour 2021-2022 est de 49,3 millions de dollars pour 125 000 mètres budgétisés pour Malartic et 125 000 mètres pour Alpha. Après la fin de la saison hivernale en avril, la société continuera de forer toute l’année, avec six foreuses.

Stratégie Minière O3

Convertir: Sur le projet Marban sur la propriété Malartic, Minière O3 est entrain d’entreprendre des forages intercalaires pour convertir les ressources minérales présumées aux catégories mesurées et indiquées alors qu’elle s’apprête à terminer une étude de préfaisabilité, prévue pour 2022. Marban a une Évaluation Économique Préliminaire («ÉÉP») qui a été annoncé le 08 septembre 2020. qui décrit une production à ciel ouvert de 115 000 onces par an pendant 15 ans.

Agrandir: Minière O3 poursuivra ses forages et testera de nouvelles zones dans un rayon de 5 kilomètres du site proposé de l’usine de Malartic dans le but d’identifier de nouvelles ressources minérales pouvant être intégrées au plan minier, une stratégie que la société a exécutée avec succès en 2020 (voir les communiqués de presse du 24 novembre 2020 et du 3 novembre 2020). L’ÉÉP Marban était basée sur une ressource mesurée et indiquée de 1,9 million d’onces d’or contenues dans 54,2 Mt @ 1,10 g / t Au et un total de 0,6 million d’onces d’or contenues dans 13,2 Mt @ 1,44 g / t Au dans la catégorie présumée.

Minière O3 vise également à continuer d’étendre l’empreinte des ressources minérales dans les secteurs Orenada-Bulldog et Akasaba à Alpha où la société a une option près de l’usine Aurbel. Alpha contient actuellement 1,2 million d’onces d’or (ressources totales mesurées et indiquées de 0,5 million d’onces d’or contenues dans 7,7 Mt @ 2,00 g / t Au et un total de 0,7 million d’onces d’or contenues dans 5,9 Mt @ 3,80 g / t Au en la catégorie inférée).

Découvrir: Minière O3 a comme objectif de poursuivre la découverte de nouvelles zones minéralisées dans les secteurs Simkar et Omega à Alpha et tester les cibles générées par l’équipe d’exploration et vérifiées à l’aide de l’intelligence artificielle («IA») ​​par Mira Geoscience Ltd. intégrant des bases de données de forage et de cartographie, des échantillons géochimiques, Ensembles de données de polarisation induite (IP), électromagnétique (EM), magnétique et gravimétrique (voir communiqué de presse du 6 août 2020).

Nous voyons que le marché à la recherche de grands gisements d’or économiques dans des juridictions favorables à l’exploitation minière et c’est exactement ce que Minière O3 est en train de fournir. Nous avons sécurisé les ressources financières pour élargir la portée prévue de nos programmes d’exploration 2021 et 2022 pour convertir, agrandir et découvrir et continuer à construire des onces autour de nos deux sites de production potentiels à Val-d’Or. 2021 sera une année passionnante pour Minière O3 car ce programme d’exploration fait progresser encore plus le potentiel de production de Malartic et d’Alpha » président et chef de la direction Jose Vizquerra

Faits Saillants

Le forage sur la propriété Malartic permettra de tester les extensions des gisements de minerai inclus dans le ÉÉP de septembre 2020 (voir le communiqué de presse du 8 septembre 2020) pour accroître la base de ressources minérales, spécifiquement concentrée sur Norlartic – Kierens, Nord-Nord, North Shear, Marban et les gisements de Gold Hawk. Les autres cibles de forage incluent Orion # 8, Golden Bridge, MK, Malartic H, Marban NE et Camflo deep, y compris des extensions de zones minéralisées historiques à moins de trois kilomètres des puits à ciel ouvert de l’EEP, qui offrent un potentiel supplémentaire pour augmenter les ressources dans la zone du projet minier Marban .

Les forages sur Alpha viseront à étendre les gisements connus à Bulldog, Orenada, Simkar et Akasaba et procéder à une estimation des ressources lorsque nous estimons qu’il y a suffisamment de ressources pour générer un scénario économique. Le forage suivra des intersections de forage importantes pour prouver la continuité des teneurs et des largeurs dans le but de se transformer en nouveaux gisements et de faire de nouvelles découvertes dans les secteurs Bulldog-Orenada, Omega, Simkar et Akasaba.

BMO 30eme Conférence Métaux et Mines

Jose Vizquerra, président et chef de la direction, fera une présentation à la conférence BMO Global Metals & Mining le mercredi 3 mars à 16 h 00. (EST) dans le cadre du panel du groupe Osisko aux côtés d’Osisko Développement, Minière Osisko et Osisko Métaux, et sera disponible pour des réunions individuelles tout au long de la conférence. Les demandes de réunion peuvent être faites via le site Web de la conférence.

La Conférence mondiale sur les métaux et les mines de BMO est l’un des événements les plus importants du secteur. Cette conférence de cinq jours sur invitation seulement réunit des chefs de file de l’industrie minière et des investisseurs institutionnels du monde entier. L’événement est considéré comme un baromètre du sentiment de l’industrie pour l’année à venir.

Figure 1: Carte de la propriété Alpha

Figure 2: Carte de la propriété Malartic

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une «personne qualifiée» au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers («Règlement 43-101»).

Au sujet de Minière O3

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une entreprise d’exploration aurifère et un développeur minier prêt à produire à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l’équipe Osisko chevronnée en construction minière alors que Minière se dirige à devenir un producteur aurifère avec des gisements de plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (137 000 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d’informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des «informations prospectives» au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une «information prospective». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur
Numéro sans frais : +1 (833) 979-3516
Téléphone : +1 (873) 381-2014

Minière O3 Conclut Un Placement Privé d’Actions Accréditives de 35M $ CA

Toronto, le 25 février 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer la finalisation de son placement privé par courtier en «prise ferme» annoncé précédemment d’un total de 7 709 300 «actions accréditives» de la Société («Actions FT»), à un prix d’émission de 4,54 $ CA par action de FT pour un produit brut total d’environ 35 millions de dollars CA, y compris l’exercice intégral de l’option des preneurs fermes (le «placement»).

Le placement était dirigé par Sprott Capital Partners LP, en son nom propre et par un syndicat de preneurs fermes qui comprenait Canaccord Genuity Corp., Eight Capital, CIBC World Markets Inc., National Bank Financial Inc., Red Cloud Securities Inc., Cormark Securities Inc. . et Stifel Nicolaus Canada Inc.

Le produit brut de la vente des actions de FT sera utilisé par la société pour engager des «frais d’exploration canadiens» admissibles qui sont considérés comme des «dépenses minières accréditives» au sens de la définition des deux termes dans la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) (la « Dépenses admissibles ») liées aux projets de la Société au Québec. Les dépenses éligibles seront renoncées en faveur des souscripteurs des Actions FT avec une date d’entrée effective au plus tard le 31 décembre 2021 et pour un montant global non inférieur au montant total du produit brut généré par l’émission des Actions FT.

Tous les titres émis dans le cadre du placement seront assujettis à une période de détention expirant quatre mois et un jour à compter de la date d’émission. Le placement est assujetti à l’acceptation finale de la Bourse de croissance TSX.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d’une offre d’achat de l’un quelconque des titres aux États-Unis. Les titres n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu du United States Securities Act of 1933, tel que modifié (le «U.S. Securities Act»), ou des lois des États et ne peuvent pas être offerts ou vendus aux États-Unis ou à ou pour le compte ou l’avantage d’une personne américaine (tel que défini dans le règlements en vertu du US Securities Act) sauf s’il est enregistré en vertu du US Securities Act et des lois des États applicables ou qu’une dispense d’un tel enregistrement est disponible.

Au sujet de Minière O3

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une entreprise d’exploration aurifère et un développeur minier prêt à produire à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l’équipe Osisko chevronnée en construction minière alors que Minière se dirige à devenir un producteur aurifère avec des gisements de plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (137 000 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d’informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/

Le siège social de Minière O3 est situé au 155 Avenue University, Suite 1440, Toronto, Ontario, Canada, M5H 3B7.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur
Numéro sans frais : +1 (833) 979-3516
Téléphone : +1 (873) 381-2014

 

Minière O3 Recoupe 1,2 g / t Au Sur 28,2 Mètres Et 2,2 g / t Au Sur 5,1 Mètres Près De La Surface Du Secteur Simkar Sur La Propriété Alpha

Toronto, le 25 février 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse de fournir de nouveaux résultats de forage sur la propriété Alpha à Val-d’Or, Québec, dans le cadre de son programme de forage de 150 000 mètres entièrement financé.

Les nouveaux résultats de forage de six trous forés dans le secteur Simkar à la fin de 2020 comprennent:

Faits saillants du sondage O3AL-20-326:

  • 1.2 g/t Au sur 28.2 mètres
    • 2.0g/t Au sur 5.1 mètres
    • 8.0 g/t Au sur 0.5 mètres
    • 4.4 g/t Au sur 2.7 mètres
  • 2.2 g/t Au sur 5.1 mètres
    • 17.8 g/t Au sur 0.5 mètres

Un modèle 3D de la propriété Alpha est disponible sur le site Web de la société à l’adresse https://miniereo3.com/presentations/dernieres-resultats/.

Le secteur de Simkar comprend plusieurs gabbros et basaltes riches en fer à tendance est-ouest couvrant une superficie de 5 kilomètres sur 2 kilomètres. Le dyke principal abrite l’ancienne mine Simkar. Les trous de forage rapportés aujourd’hui visaient à tester les extensions de plusieurs zones connues à partir de travaux  de surface historiques et de trous de forage peu profonds s’étendant sur une superficie d’environ 1,2 kilomètres carrés, situés à environ 700 mètres au sud de la mine historique Simkar. Le programme de tranchées 2020 de Minière O3 a permis d’améliorer la compréhension géologique des contrôles de ces zones en vue du forage de cet hiver. Les résultats encourageants reçus de ce programme de forage initial appuient la décision de poursuivre le forage pour explorer davantage les extensions de la zone VD-L17, qui reste partiellement ouverte latéralement et entièrement ouverte en profondeur.

Le forage à Simkar réussit à intercepter la minéralisation aurifère à des profondeurs relativement faibles et à faire progresser la possibilité de développer un autre gisement potentiel avec une bonne teneur et une bonne largeur. Le succès de ces sondages valide davantage l’approche technique multi-exploration que nous adoptons pour développer des cibles de forage, ce qui est de bon augure pour le succès futur de la recherche d’extensions de ces zones à mesure que notre programme de forage se poursuit,» Président et chef de la direction Jose Vizquerra.

 

Le programme de forage 2020-2021 de Minière O3 comprend 100 000 mètres pour la propriété Alpha, qui héberge plusieurs systèmes minéralisés sur une longueur approximative de 20 kilomètres. Le programme est axé sur l’expansion des gisements connus en profondeur dans les secteurs Bulldog-Orenada, Simkar et Akasaba, ainsi que sur le suivi d’s intercepts minéralisés  pour prouver la continuité des teneurs et largeurs pour définir de nouveaux gisements et faire de nouvelles découvertes à proximité de ces gisements ou dans le secteur Omega. Ces cibles ont été générées en 2020 à partir d’une combinaison de données de compilation géologique interne, d’un programme de tranchées d’été et de l’utilisation de l’étude de ciblage de l’intelligence artificielle («IA») ​​par Mira Geoscience (voir le communiqué de presse du 2 décembre 2020).

 

Le tableau 1 comprend des interceptions supplémentaires d’intérêt des zones VD. L’interprétation se poursuit pour comprendre leur importance et décider d’un éventuel forage de suivi. Au total, sept sondages totalisant 3282 mètres ont été forés en 2020 dans cette partie du secteur Simkar. Les résultats d’analyse de trois sondages sont en attente. Maintenant que les conditions hivernales permettent l’accès aux terres humides, le forage s’est déplacé vers d’autres zones de la propriété Alpha. Des forages de suivi sur les intersections reportées ici auront lieu pendant les mois d’été.

 

Tableau 1: Interceptions des sondages (seules les intersections supérieures à 5 g/t Au * m sont signalées)

Sondage De (m) A (m) Interval (m) Au non coupé (g/t) Ag (g/t) Zone
O3AL-20-324 75.0 83.3 8.3 0.7 VD-L10
O3AL-20-324 239.0 240.0 1.0 7.2 VD-L17
O3AL-20-325 18.0 28.5 10.5 0.8 VD-L17
O3AL-20-326 174.8 203.0 28.2 1.2 VD-L17
inclus 175.4 180.5 5.1 2.0 4.2
183.0 183.5 0.5 8.0 4.8
193.6 199.2 2.7 4.4
O3AL-20-326 218.6 223.7 5.1 2.2
inclus 218.6 219.1 0.5 17.8 1.0
O3AL-20-327 39.0 47.4 8.4 0.9 VD-L17
O3AL-20-327 212.0 215.0 3.0 6.0
O3AL-20-327 332.0 333.0 1.0 5.2
O3AL-20-331 185.6 193.7 8.1 0.7 VD-PN
O3AL-20-333 153.0 153.6 0.6 17.0  2.6

Remarque: La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais est estimée à 65-80% de l’interval de longueur de carotte rapporté pour les zones.

 

Tableau 2: Détails des collets de sondage 

Sondage Azimut (˚) Pendage (˚) Longueur (m) UTM E UTM N
O3AL-20-324 358 -60 468 308300 5325675
O3AL-20-325 358 -55 431 308400 5325800
O3AL-20-326 358 -50 395 308650 5325750
O3AL-20-327 358 -60 372 308550 5325825
O3AL-20-331 358 -60 414 308389 5325486
O3AL-20-333 358 -55 666 308395 5325216
O3AL-20-324 358 -60 468 308300 5325675

 

Le sondage O3AL-20-326 a recoupé VD-L17 à environ 150 mètres sous les rainures O3AL-D20-01-015 qui a retourné 9,0 g / t Au sur 1,3 mètre et O3AL-D20-01-008 a coupé 7,8 g / t Au sur 0,7 mètre (Voir le communiqué de presse du 27 août 2020). Des sondages historiques peu profonds à 50 mètres sous la tranchée ont rapporté 1,5 g / t Au sur 13,7 mètres et 3,4 g / t Au sur 4,6 mètres. L’intersection dans le trou O3AL-20-326 a prolongé la zone VD-L17 100 mètres verticalement. La zone correspond à une zone de cisaillement affectant un dyke gabbroïque riche en fer et les roches volcaniques mafiques environnantes. Le premier intervalle s’étend du contact supérieur au milieu du dyke et a donné 1,2 g / t Au sur 28,2 mètres, y compris trois intervalles à plus haute teneur. Le contact supérieur a retourné 2,0 g / t Au et 4,2 g / t Ag sur 5,1 mètres où les roches volcaniques bréchifiées mafiques sont fortement cisaillées. La minéralisation comprend jusqu’à 2% de filons de sphalérite, contrairement au gabbro où la minéralisation consiste en la percolation de pyrrhotite et de chalcopyrite. Le gabbro est en outre traversé par une veine de remplissage de faille riche en tourmaline donnant 8,0 g / t Au et 4,8 g / t Ag sur 0,5 mètre. La minéralisation près du milieu du gabbro se compose de pyrrhotite, de chalcopyrite et de calcite de remplissage de fractures, produisant 4,4 g / t Au sur 2,7 mètres. Le contact inférieur avec les roches volcaniques mafiques a donné  2,2 g / t Au sur 5,1 mètres. Ce contact est également fortement cisaillé et contient jusqu’à 5% de veinules de quartz contenant localement de l’or visible et retournant 17,8 g / t Au sur 0,5 m.

Le sondage O3AL-20-324 a retourné 7,2 g / t Au sur 1,0 mètre situé à 300 mètres à l’ouest de O3AL-20-326 à 200 mètres de profondeur verticale. Même si les teneurs sont relativement faibles, cette intersection est importante puisqu’elle confirme la continuité de la zone VD-L17.

Figure 1: Carte de la propriété Alpha

Figure 2: Carte de forage du secteur Simkar

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une «personne qualifiée» au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers («Règlement 43-101»).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrant> 10,0 g / t Au sont ré-analysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité («AQ / CQ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une entreprise d’exploration aurifère et un développeur minier prêt à produire à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l’équipe Osisko chevronnée en construction minière alors que Minière se dirige à devenir un producteur aurifère avec des gisements de plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (137 000 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d’informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des «informations prospectives» au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une «information prospective». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur
Numéro sans frais : +1 (833) 979-3516
Téléphone : +1 (873) 381-2014

 

Minière O3 Conclut Une Transaction Précédemment Annoncée Avec Moneta Porcupine

Toronto, le 24 février 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer la clôture de la transaction annoncée précédemment (la «transaction») impliquant Moneta Porcupine Mines Inc. («Moneta») au 14 janvier 2021 (voir le communiqué de presse de 14 janvier 2021), par laquelle la société a vendu sa filiale en propriété exclusive, Northern Gold Mining Inc. («Northern Gold»), à Moneta en échange de 149 507 273 actions ordinaires de Moneta (les «actions de Moneta»), soit environ 27,0% des actions de Moneta en circulation.

Dans le cadre de la transaction, Minière O3 a conclu un accord sur les droits des investisseurs (le «contrat sur les droits des investisseurs») avec Moneta, aux termes duquel le conseil d’administration de Moneta sera reconstitué pour se composer de huit personnes, Minière O3 étant habilité à en nommer deux administrateurs et un administrateur indépendant nouvellement nommé à convenir entre les parties. De plus, pendant une période de deux ans, Minière O3 aura le droit de nommer deux candidats à l’élection en tant qu’administrateurs de Moneta et, par la suite, tant que Minière O3 détiendra plus de (x) 25% des actions Moneta émises et en circulation. Minière O3 aura le droit de proposer deux candidats à l’élection en tant qu’administrateurs de Moneta, et (y) 10% des actions Moneta émises et en circulation, Minière O3 aura le droit de proposer un candidat pour l’élection en tant qu’administrateur de Moneta. L’accord sur les droits des investisseurs comprend, entre autres, des droits de préemption et de complément en faveur de Minière O3, une clause de suspension de 24 mois en faveur de Moneta et certaines autres restrictions concernant les transactions de Minière O3 sur les actions Moneta (y compris une interdiction de vendre les Actions Moneta détenues par Minière O3 jusqu’au 31 décembre 2022).

Les actions Moneta ont été acquises par Minière O3 à des fins d’investissement. Minière O3 n’a actuellement aucune intention d’accroître sa propriété, son contrôle ou sa direction sur des titres supplémentaires de Moneta. Minière O3 peut, de temps à autre, augmenter ou diminuer sa propriété d’Actions Moneta ou d’autres titres de Moneta en fonction du marché et d’autres conditions.

Ce communiqué de presse est publié conformément à la Norme canadienne 62-103 – Le système d’alerte précoce et les questions connexes relatives aux offres publiques d’achat et aux déclarations d’initiés dans le cadre du dépôt d’un rapport d’alerte précoce daté du 24 février 2021. Le rapport d’alerte précoce concernant la transaction a été déposée sur le système d’analyse et d’examen des documents électroniques («SEDAR») à l’adresse www.sedar.com sous le profil d’émetteur de Moneta. Pour obtenir une copie du rapport d’alerte précoce déposé par Minière O3, veuillez contacter José Vizquerra Benavides au (416) 363-8653 ou consulter SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de Moneta.

Au sujet de Minière O3

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une entreprise d’exploration aurifère et un développeur minier prêt à produire à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l’équipe Osisko chevronnée en construction minière alors que Minière se dirige à devenir un producteur aurifère avec des gisements de plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (137 061 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d’informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/

Le siège social de Minière O3 est situé au 155 Avenue University, Suite 1440, Toronto, Ontario, Canada, M5H 3B7.

Le siège social de Minière O3 est situé au 155 Avenue University, Suite 1440, Toronto, Ontario, Canada, M5H 3B7. 

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des «informations prospectives» au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une «information prospective». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur
Numéro sans frais : +1 (833) 979-3516
Téléphone : +1 (873) 381-2014

 

Minière O3 Découvre une Nouvelle Zone Sur le Projet Marban et Étend la Minéralisation à l’Extérieur des Fosses

Toronto, le 04 février 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse de fournir de nouveaux résultats de forage sur la propriété Malartic à Val D’Or, Québec, dans le cadre de son programme de forage de 150 000 mètres entièrement financé.

Le forage actuel sur la propriété Malartic est axé sur l’expansion de la minéralisation en dehors des zones des fosses proposées décrites dans l’Évaluation Économique Préliminaire (« ÉÉP ») publiée le 08 septembre 2020. Le programme de forage 2020-2021 envisage 50 000 mètres sur la propriété Malartic pour tester les extensions des gisements et les zones en dehors des fosses de l’ÉÉP. Les nouveaux résultats comprennent:

Faits saillants du forage:

  • 1.2 g/t Au sur 9.7 mètres dans le sondage O3MA-20-012 et 2.0 g/t Au sur 5.4 mètres dans le sondage O3MA-20-015 dans une nouvelle zone: Golden Bridge Zone
  • 1.5 g/t Au sur 6.3 mètres dans le sondage O3MA-20-028 près de la surface à l’extérieur de la fosse ÉÉP Kierens
  • 34.8 g/t Au sur 1.2 mètres dans le sondage O3MA-20-013 près de la surface à l’intérieur de la fosse ÉÉP Kierens
  • 13.5 g/t Au sur 1.3 mètres et 2.8 g/t Au sur 4.3 mètres dans le sondage O3MA-20-013 associé à des dikes albitisés
  • 4.6 g/t Au over 1.2 mètres dans le sondage O3MA-20-012, incluant 9.6 g/t Au sur 0.5 mètre à Gold Hawk

Un modèle 3D de la propriété Malartic et du projet Marban est disponible sur le site Web de la société à l’adresse https://miniereo3.com/presentations/dernieres-resultats/. 

À la fin de l’année dernière, nous avons publié une ÉÉP positive sur Marban et nous nous sommes engagés à le rendre encore meilleur grâce à une exploration continue. En investissant du temps et de l’argent dans notre programme de forage, nous continuons à développer les différents gisements de Marban et les résultats seront inclus dans la prochaine mise à jour des ressources, qui soulignera à quel point le développement de Marban devient une possibilité encore plus attrayante. Le forage a intercepté la minéralisation dans de nouvelles zones, y compris ce que nous pensons être une nouvelle structure parallèle à Marban appelée Golden Bridge, qui, après plus de travail, pourrait être intégrée à l’économie du projet et ajouter aux avantages d’un futur scénario de production », a déclaré le Président et PDG José Vizquerra.

 

La nouvelle découverte de la zone Golden Bridge est définie par trois sondages couvrant une superficie de 175 mètres sur 100 mètres à 175 mètres de profondeur verticale et reste ouverte vers l’ouest, en profondeur et jusqu’à la surface. Minière O3 estime que la zone de Golden Bridge offre le potentiel de générer une nouvelle ressource à ciel ouvert, à seulement 200 mètres de la fosse ÉÉP Norlartic. L’interprétation initiale suggère que la zone Golden Bridge est associée à une structure d’orientation est-ouest émanant des cisaillements Marbénite et Norbénite. Si cela est prouvé, cette structure offrirait un potentiel d’exploration latérale de 650 mètres supplémentaires. Les deux intersections associées aux dykes albitisés dans O3MA-20-013 sont espacées de 65 mètres dans le trou et sont situées à une profondeur verticale de 450 mètres en moyenne. Les zones restent ouvertes latéralement et en profondeur.

L’intersection dans le sondage O3MA-20-028 étend la minéralisation près de la surface à 30 mètres à l’est des intersections précédemment signalées dans les trous O3MA-20-005 et O3MA-20-006 (voir le communiqué de presse du 3 novembre 2020). L’intersection dans le sondage O3MA-20-013 à l’intérieur de l’enveloppe de la fosse ÉÉP Kierens montre la haute-teneur de la minéralisation, ce qui sera bénéfique pour l’économie du projet. L’intersect à Gold Hawk étend sur plus de 75 mètres la zone minéralisée à haute teneur rapportée dans le trou O3MA-20-008 (voir le communiqué de presse du 24 novembre 2020).

L’objectif principal de ces sondages était de traverser le corridor Kierens-Norlatic à faible profondeur tout en forant des extensions en profondeur de la zone Gold Hawk. Ces nouveaux résultats suggèrent que les gisements Kierens et Norlartic se rapprochent plus de la surface que ce qui a été précédemment interprété et pourraient potentiellement se connecter lorsqu’ils seront adéquatement délimités. De plus, la découverte de la zone Golden Bridge montre le potentiel d’expansion des ressources associées aux structures secondaires associées aux failles Norbenite et Marbenite. Un total de 38 trous de forage totalisant 20 591 mètres ont été forés depuis le début du programme en août 2020 au projet Marban, en se concentrant sur les Kierens, Kierens NO, Gold Hawk, Orion, MK, Nord Shear, Nord Nord et Marban NE zones. Les résultats d’analyse de 27 trous de forage sont en attente. Maintenant que les conditions hivernales permettent d’accéder aux terres humides, l’attention se déplacera vers les zones Marbenite Deep, Marban East Deep (toutes deux adjacentes à la fosse Marban) ainsi que Nord Nord et Nord Shear. Le forage de suivi sur les intersections publiées aujourd’hui aura lieu pendant les mois d’été, car la société doit présentement prioriser les zones accessibles uniquement en hiver. 

Tableau 1: Interceptions des sondages (seules les intersections supérieures à 5 g/t Au * m sont signalées, teneur de coupure 0,3 g/t Au au-dessus de 200 m et 1.0 g\t Au en-dessous de 200 m)

Sondage De (m) A (m) Interval (m) Au non coupé (g/t) Zone
O3MA-20-011 42.0 55.5 13.5 1.4 Kierens
O3MA-20-011 63.0 64.5 1.5 5.9 Kierens
O3MA-20-013 36.2 37.4 1.2 34.8 Kierens
O3MA-20-013 43.6 46.6 3.0 2.3 Kierens
O3MA-20-018 19.0 20.0 1.0 9.4 Kierens
O3MA-20-028 49.8 56.1 6.3 1.5 Kierens (A l’exterieur de la fosse)
O3MA-20-012 589.8 591.0 1.2 4.6 Gold Hawk
Incl. 589.8 590.3 0.5 9.6 Gold Hawk
O3MA-20-012 185.8 195.5 9.7 1.2 Golden Bridge
O3MA-20-015 205.8 211.2 5.4 2.0 Golden Bridge
O3MA-20-013 460.0 461.3 1.3 13.5 Dykes Albitisés
O3MA-20-013 524.4 528.7 4.3 2.8 Dykes Albitisés

Remarque: La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais est estimée à 65-80% de l’interval de longueur de carotte rapporté pour les zones.

Tableau 2: Détails des collets de sondage 

Sondage Azimut (˚) Pendage (˚) Longueur (m) UTM E UTM N
O3MA-20-007 211 -71 744 276523 5337866
O3MA-20-011 209 -72 66 276544 5337900
O3MA-20-012 211 -71 744 276523 5337866
O3MA-20-013 206 -73 912 276480 5337934
O3MA-20-015 187 -68 658 276337 5337961
O3MA-20-018 210 -67 729 276372 5337985
O3MA-20-028 210 -43 162 276915 5337649

La zone Kierens a été intersectée à faible profondeur dans quatre sondages. Les sondages O3MA-20-011 et O3MA-20-013 ont traversé la zone Kierens au milieu de la fosse Kierens proposée et ont confirmé la continuité de la minéralisation. Le sondage O3MA-20-028 est situé à 175 m au SE de la limite proposée de la fosse Kierens et a retourné 1,5 g/t Au sur 6,5 m étendant le potentiel de la mine à ciel ouvert plus à l’est. Les trois sondages ont recoupé des stockworks de quartz-calcite associés à jusqu’à 5% de pyrite disséminée dans une unité basaltique traversée par des dykes gabbroïques. La zone de Kierens se trouve dans le mur du cisaillement de Norbénite situé au contact des roches ultramafiques. Le sondage O3MA-20-018 a intersecté la zone Kierens à l’extrémité ouest de la fosse proposée. Il a intersecté un stockwork de veines de quartz-calcite liées à des dykes gabbroïques encaissés dans de la komatiite cisaillée qui a retourné 9,4 g/t Au sur 1,0 m.

Le cisaillement de Marbénite est séparé du cisaillement de Norbénite par une intrusion de granodiorite tabulaire de 150 m d’épaisseur. À l’automne, l’O3MA-20-001 a recoupé des veines de calcite de quartz de stockwork dans une partie faiblement séricitisée et pyritisée de la granodiorite qui a donné 4,4 g/t Au sur 1,5 m (voir le communiqué de presse du 24 novembre 2020). Les sondages O3MA-20-012 et O3MA-20-015 montrent que le stockwork précédemment observé forme une structure continue dans la granodiorite maintenant reconnue comme la zone Golden Bridge. Les deux sondages ont recoupé un stockwork constitué de 15% de veines de quartz-calcite associées à de la pyrite disséminée ainsi qu’à des filons de molybdénite. Le sondage O3MA-20-012 a recoupé 1,2 g/t Au sur 9,7 m et le sondage O3MA-20-015 a retourné des valeurs de 2,0 g/t Au et 2,0 g/t Ag sur 5,4 m. La nouvelle zone minéralisée demeure ouverte en profondeur, vers le haut et jusqu’à 650 m versl’ouest. Le suivi en forageaura lieu l’été prochain.

Le sondage O3MA-20-013 a recoupé une série de dykes albitisés qui ont entraîné une forte biotisation des roches ultramafiques encaissantes. On trouve de l’or associé aux roches ultramafiques biotisées avec quelques veinules de quartz-calcite ainsi qu’à l’intérieur des dykes. La première intersection a retourné 13,5 g/t Au sur 1,3 m où la minéralisation est limitée à la zone de biotite, tandis que la deuxième intersection de 2,8 g/t Au sur 4,3 m est liée au dyke et à ses parois altérées.

Le sondage O3MA-20-012 a recoupé la zone Gold Hawk à 75 m sous l’intersection à haute teneur du trou O3MA-20-008 qui a retourné une teneur spectaculaire de 383 g/t sur 2,0 m (voir le communiqué de presse du 24 novembre 2020). La minéralisation du trou O3MA-20-012 relative à la zone Gold Hawk a donné une intersection de 4,6 g/t Au sur 1,2 m constituée d’une veine de quartz-calcite-chlorite de 15 cm dans un basalte riche en fer en contact avec un dyke mafique dans le mur de la faille Marbenite. La veine est liée à un interval à plus haute teneur de 9,6 g/t Au sur 0,5 m. Le contexte géologique est le même que dans le trou O3MA-20-008 et montre le potentiel en profondeur de la zone Gold Hawk.

Figure 1: Carte de forage de la propriété Malartic

Figure 2: Carte de forage du projet Marban

Figure 3: Coupe longitudinale – NE

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une «personne qualifiée» au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers («Règlement 43-101»).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrant> 10,0 g / t Au sont ré-analysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité («AQ / CQ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une entreprise d’exploration aurifère et un développeur minier prêt à produire à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l’équipe Osisko chevronnée en construction minière alors que Minière se dirige à devenir un producteur aurifère avec des gisements de plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (133 557 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d’informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des «informations prospectives» au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une «information prospective». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur
Numéro sans frais : +1 (833) 979-3516
Téléphone : +1 (873) 381-2014

 

Minière O3 Dépose Le Rapport Technique Sur L’EPP Pour Son Projet Garrison

Toronto, le 27 janvier 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer le dépôt de l’évaluation économique préliminaire indépendante (« EEP ») pour le projet Garrison.

Le rapport a été préparé conformément au Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (« NI 43-101 »). Le rapport technique, intitulé « NI 43-101 Technical Report and Preliminary Economic Assessment of the Garrison Project » et daté du 27 janvier 2021 (avec une date d’effet au 25 Novembre 2020), a été préparé pour Minière O3 par Ausenco Engineering Canada Inc. avec l’assistance de Mouse Mountain Technical Services (l’« EEP de Garrison»). L’EPP de Garrison est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Minière O3.

Le communiqué publié par Minière O3 le 14 Decembre 2020 (intitulé « Minière O3 présente une EEP positive pour le projet Garrison ») résume certains des principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’EEP de Garrison. La Société a le plaisir d’annoncer qu’il n’y a aucune différence importante entre les principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’EEP de Garrison et ceux présentés dans le communiqué publié par Minière O3 le 14 Decembre 2020.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec – dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde à propos des renseignements techniques

Le lecteur est avisé que l’EEP de Garrison est de nature préliminaire et tient compte de ressources minérales présumées qui sont trop spéculatives d’un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans les réserves minérales. Les estimations de ressources minérales présentées dans la EEP du projet Garrison peuvent être matériellement affectées par divers aspects tels que la géologie, les exigences environnementales, les permis, les considérations légales, les titres, le contexte socio-politique, le marketing, entre autres. En vertu du Règlement NI 43-101, les estimations des ressources minérales présumées peuvent ne pas constituer la base d’études de faisabilité ou de préfaisabilité ou d’études économiques, à l’exception des évaluations économiques préliminaires. Les lecteurs sont avertis de ne pas supposer que des travaux supplémentaires sur les ressources déclarées conduiront à des réserves minérales pouvant être exploitées de manière économique. Rien ne garantit que les résultats, hypothèses et estimations dans l’EEP de Garrison se matérialiseront. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra
Président, chef de la direction et administrateur
Téléphone : 416-363-8653

 

Minière O3 Accorde Des Options d’Achat d’Actions et de Titres Restreints

Toronto, le 25 Janvier, 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou « la Société ») annonce qu’elle a octroyée à certains dirigeants, administrateurs, employés et / ou consultants de la Société (i) un total de 890 000 options d’acquérir des actions ordinaires de la Société (« options »), et un total de 90 000 unités d’action restreinte de la Société (« UARs »). Les options ont un prix d’exercice de $3,26 par action, une durée de cinq ans à compter de la date d’attribution et sont acquises annuellement par tiers égaux à compter du premier anniversaire de la date d’attribution. Les UARs sont soumises à une période d’acquisition de trois ans à compter de la date d’attribution.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec – dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

Minière O3 Augmente son Placement Privé d’Actions Accréditives Annoncé Précédemment à C$30.4 Millions

Ce communiqué de presse n’est pas destiné à être distribué aux services de Newswire des États-Unis ni pour dissémination aux États-Unis.

Toronto, Janvier 21, 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF)  («Minière O3» ou la «Société») a le plaisir d’annoncer, à la suite de notre communiqué de presse de ce matin, que le placement privé d’actions ordinaires accréditives de la Société («Actions FT») a été revalorisé par    un C$10.4 millions supplémentaires, pour un placement total d’environ C$30.4 millions (à l’exclusion  de l’option des preneurs fermes (telle que définie ci-dessous)) (le «placement»). En application de ce qui précède, Minière O3 a conclu une modification de la lettre de mission aux termes de laquelle Sprott Capital Partners LP et Canaccord Genuity Corp., en tant que co-preneurs fermes, au nom d’un syndicat de preneurs fermes (collectivement, les «preneurs fermes» ), ont convenu d’acheter, dans le cadre d’un placement privé «prise ferme», 6 703 739 actions FT au prix de C$4.54 par action FT pour un produit brut global d’environ C$30.4 millions.

La société a également octroyé aux preneurs fermes une option leur permettant de vendre     jusqu’à 1,005,561 actions FT supplémentaires au prix de C$4.54 par action FT, option pouvant être exercée jusqu’à 48 heures avant la clôture du placement (l ‘«option des preneurs fermes « ) Si l’option des preneurs fermes est exercée intégralement, le produit brut du placement serait d’environ C$35 millions.

Chaque action de FT sera qualifiée d ‘«action accréditive» (au sens du paragraphe 66 (15) de la Loi   de l’impôt sur le revenu (Canada) et, à l’égard des souscripteurs admissibles résidant au Québec, de l’article 359.1 de la Loi sur les impôts (Québec)) . Le produit brut de la vente des actions de FT sera utilisé par la société pour engager des «frais d’exploration canadiens» admissibles qui sont considérés comme des «dépenses minières accréditives» au sens de la définition des deux termes dans la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) (les «Dépenses admissibles») liées aux projets de la Société au Québec. Les dépenses éligibles seront renoncées en faveur des souscripteurs des Actions FT avec une date d’entrée en vigueur au plus tard le 31 décembre 2021 et pour un montant global non inférieur au montant total du produit brut généré par l’émission des Actions FT.

L’Offre devrait se clôturer le ou vers le 25 février 2021 (par opposition au 17 février 2021, comme annoncé précédemment) et est soumise à certaines conditions, y compris, mais sans s’y limiter, la réception de toutes les approbations réglementaires et autres nécessaires, y compris le approbation conditionnelle de la Bourse de croissance TSX. À l’exception de ce qui est décrit dans ce communiqué de presse, les autres conditions de l’offre telles que décrites dans le communiqué de presse d’Minière O3 du début de la matinée restent inchangées.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d’une offre d’achat de l’un quelconque des titres aux États-Unis. Les titres n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu du United States Securities Act of 1933, tel que modifié (le «U.S. Securities Act»), ou des lois des États et ne peuvent pas être offerts ou vendus aux États-Unis ou à ou pour le compte ou l’avantage d’une personne américaine (tel que défini dans le règlements en vertu du US Securities Act) sauf s’il est enregistré en vertu du US Securities Act et des lois des États applicables ou qu’une dispense d’un tel enregistrement est disponible.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec – dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

 

 

 

Minière O3 Annonce un Placement Privé d’Actions Accréditives de C$20 Millions

Ce communiqué de presse n’est pas destiné à être distribué aux services de Newswire des États-Unis ni pour dissémination aux États-Unis.

Toronto, Janvier 21, 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) («Minière O3» ou la «Société») est heureuse d’annoncer qu’elle a conclu une entente aux termes de laquelle Sprott Capital Partners LP et Canaccord Genuity Corp., en tant que co-preneurs fermes, au nom d’un syndicat de preneurs fermes (collectivement , les «preneurs fermes»), ont convenu d’acheter, dans le cadre d’un placement privé «prise ferme», 4 405 287 actions ordinaires accréditives de la société («actions de FT») au prix de C$4,54 par action de FT pour un produit brut de C$20 M (le «placement»). Chaque action de FT sera qualifiée d ‘«action accréditive» (au sens du paragraphe 66 (15) de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) et, à l’égard des souscripteurs admissibles résidant au Québec, de l’article 359.1 de la Loi sur les impôts (Québec)) .

La société a également octroyé aux preneurs fermes une option de vendre en supplément jusqu’à 660 793 actions de FT, option pouvant être exercée jusqu’à 48 heures avant la clôture du placement.

Le produit brut de la vente des actions de FT sera utilisé par la société pour engager des «frais d’exploration canadiens» admissibles qui sont considérés comme des «dépenses minières accréditives» au sens de la définition des deux termes dans la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) (les «Dépenses admissibles») liées aux projets de la Société au Québec. Les dépenses éligibles seront renoncées en faveur des souscripteurs des Actions FT avec une date d’entrée en vigueur au plus tard le 31 décembre 2021 et pour un montant global non inférieur au montant total du produit brut généré par l’émission des Actions FT.

Le placement devrait être clôturé le, ou, vers le 17 février 2021 et est assujetti à certaines conditions, y compris, mais sans s’y limiter, l’obtention de toutes les approbations réglementaires et autres nécessaires, y compris l’accord conditionnelle de la Bourse de croissance TSX.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d’une offre d’achat de l’un quelconque des titres aux États-Unis. Les titres n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu du United States Securities Act of 1933, tel que modifié (le «U.S. Securities Act»), ou des lois des États et ne peuvent pas être offerts ou vendus aux États-Unis ou à ou pour le compte ou l’avantage d’une personne américaine (tel que défini dans le règlements en vertu du US Securities Act) sauf s’il est enregistré en vertu du US Securities Act et des lois des États applicables ou qu’une dispense d’un tel enregistrement est disponible.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec – dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées   au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans.   ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

 

 

Minière O3 Présente Ses Objectifs 2021

Toronto, le 21 janvier 2021 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer ses plans d’exploration et de développement pour l’année 2021 axés sur la création de valeur dans la région aurifère de Val-d’Or au Québec. Le plan comprend une campagne de forage de 150,000 mètres utilisant jusqu’à 12 foreuses sur le projet Marban et la propriété Alpha, et pour lancer une étude de préfaisabilité («PFS») sur Marban.

2020 a été une année historique pour Minière O3 et l’année 2021 est en passe de surpasser son succès, avec d’importants catalyseurs à l’horizon »

« Après avoir négocié avec succès le partenariat de notre projet Garrison dans le district de Timmins en Ontario (voir le communiqué de presse du 14 janvier 2021), l’entreprise a stratégiquement priorisé son attention sur ses propriétés dans le district de l’Abitibi au Québec en même temps que nous poursuivons le plus grand programme de forage de l’histoire de l’entreprise. Nous visons à tirer parti de l’élan produit par le EEP Marban en définissant plus de ressources alors que nous déplaçons le projet vers un PFS, tandis que sur Alpha, continuer avec l’essentiel du forage alors que nous ciblons le forage de définition des ressources à travers notre paquet de terre. Restez à l’écoute pour la publication régulière des résultats de forage dans ce qui promet d’être une année très chargée pour l’entreprise. , a commenté José Vizquerra, PDG et président de Minière O3. 

Objectifs 2021

En juin 2020, Minière O3 a lancé une campagne bien financée de forage de 150,000 mètres sur ses projets à Val-d’Or Québec, qui se poursuivra jusqu’en 2021.

 PROJET MARBAN

« Marban est notre projet étoile et nous visons à tirer parti du PEA de l’année dernière en lançant le PFS en 2021. Nous pensons qu’il y a beaucoup plus d’or que nous pouvons apporter dans les ressources existantes en développant les gisements existants et en forant d’autres zones potentielles à proximité avec le potentiel de croissance de l’exploitation minière que nous prévoyons. Nous nous engageons à faire progresser Marban aussi vite que possible et à réaliser notre vision de devenir un producteur d’or. » a déclaré M. Vizquerra.

Figure 1: Propriété Malartic

  • 50 000 mètres de forage.
  • Tester les extensions des gisements de minerai inclus dans l’EEP de septembre 2020 (voir communiqué de presse du 8 septembre 2020) pour accroître la base de ressources minérales spécifiquement concentrée sur les gisements Norlartic – Kierens, North-North, North Shear, Marban et Gold Hawk.
  • D’autres cibles de forage, Orion #8, MK, Malartic H, Marban NE et Camflo deep, comprennent des extensions de zones minéralisées historiques à moins de 3 kilomètres des coquilles de la fosse EEP, qui offrent un potentiel supplémentaire pour augmenter les ressources dans la zone du projet minier Marban.
  • Lancer Marban PFS en 2021, en mettant l’accent sur le travail sur le terrain, les essais métallurgiques et les études de compromis économiques, en plus de faire progresser les études d’impact environnemental. L’entreprise continuera également d’explorer le potentiel géologique du projet Marban.

 

ALPHA PROPERTY

« Chez Alpha, nous avons une stratégie en trois volets sur un pipeline de cibles allant de la base à la délimitation et à l’expansion des gisements, que nous forons simultanément. Alpha est souvent éclipsé par Marban mais c’est tout aussi excitant en raison de l’importante position foncière que nous avons au cœur du district de l’Abitibi. Avec une option d’achat convenue pour l’usine d’Aurbel l’année dernière, Minière O3 a l’opportunité de mener une opération minière à un coût relativement bas, une fois que nous avons défini et délimité des ressources suffisantes et terminé les études économiques. Pour cette raison, la majeure partie des forages de cette année se concentre sur Alpha afin de fournir rapidement des ressources afin que nous puissions commencer à conceptualiser les scénarios miniers possibles. Comme le montre le récent partenariat de notre projet Garrison, l’appétit pour les gisements d’or dans les principales régions productrices d’or augmente, ce qui est de bon augure pour l’avancement futur d’Alpha et c’est pourquoi nous poursuivons également des découvertes », a déclaré Jose Vizquerra.

Figure 2: Propriété Alpha

  • 100,000 mètres de forage.
  • Étendre les gisements connus en profondeur à Orenada, Simkar, Akasaba et Bulldog et procéder à une estimation des ressources lorsque nous estimons qu’il y a suffisamment de ressources pour générer un scénario économique.
  • Suivi des intersections de forage importantes pour prouver la continuité des teneurs et des largeurs dans le but de se transformer en nouveaux gisements à Epsilon, Pontiac Est, Omega, Valdora et El Sol.
  • Tester des cibles à travers la propriété pour faire de nouvelles découvertes sur les quatre types de minéralisation: Faille Cadillac, Skarn / porphyre, Sill Anamaque et corridor Sigma – Lamaque. Ces objectifs ont été générés l’année dernière à partir d’une combinaison de compilation interne, de programme d’été de tranchées et d’utilisation d’une étude de ciblage de l’intelligence artificielle (« IA ») par Mira Geoscience.

 

RÉSUMÉ DU FORAGE 2021

Q1 Q2 Q3-Q4
Forage 12 Foreuses

(50,000 mètres)

6 Foreuses

(20,000 mètres)

4 Foreuses

(30,000 mètres)

Details Forage de délimitation à Bulldog, expansion des ressources sur les gisements les plus prometteurs et tests de cibles régionales axés sur les zones humides gelées Forage de délimitation, expansion des ressources sur les gisements les plus prometteurs et tests de cibles régionales Initier PFS à Marban

Expansion des ressources sur les gisements les plus prometteurs et test des cibles régionales

 

RESPONSABILITÉ DE L’ENTREPRISE

Minière O3 se consacre à devenir une société d’exploration et de développement minier de premier plan en offrant un rendement supérieur à nos actionnaires et des avantages à long terme à nos parties prenantes. En tant qu’organisation, nous croyons que nos valeurs fondamentales, la sécurité, l’intégrité, l’éthique de travail, le respect, l’unité et la responsabilité, sont une force directrice pour nous et nous nous engageons à les suivre avec diligence.

  • Santé et Sécurité – La sécurité étant une de nos valeurs fondamentales, nous continuons à renforcer les mesures sanitaires pour préserver la santé et la sécurité de nos employés, sous-traitants et de nos communautés, alors que nous naviguons dans la pandémie du COVID-19. Notre programme de gestion de la santé et de la sécurité continuera d’être affiné et amélioré pour protéger et promouvoir une culture de la santé et de la sécurité dans toutes nos activités.
  • Environnement – Nous assurons la gérance de l’environnement en intégrant la responsabilité environnementale dans nos opérations. Nous continuerons à adopter nos procédures et les protocoles environnementaux, en outre, notre programme de formation sur les meilleures pratiques environnementales pour garantir la conformité aux lois, permis et réglementations applicables et minimiser nos impacts. Nous poursuivrons les études environnementales de base de nos projets principaux.
  • Relations Communautaires – Dans le but de nous associer et de contribuer positivement à l’avancement socio-économique des communautés dans lesquelles nous opérons, nous continuerons à établir des relations de confiance et grande valeur avec un large éventail de parties prenantes dans nos communautés locales.
  • Responsabilité Sociale des Entreprises (« RSE ») – Nous mettons en place nos procédures de RSE conformément aux certifications RSE telles que ECOLOGO pour un développement responsable de l’exploration minière.

 

Jalons 2020

2020 a été une année de réalisations chez O3 Mining, car nous avons franchi de nombreux jalons importants. Il s’agit notamment de la livraison d’un EEP sur Marban avec une valeur actuelle nette (VAN) après impôts de C$423 M et un taux de rendement interne (TRI) de 25,2% à un prix de référence d’or de US$1450/oz, la livraison d’un EEP sur Garrison avec une VAN après impôts de C$321 M et un TRI de 33%, l’option d’achat sur l’usine Aurbel pour Alpha et l’achèvement de 68,263 mètres forés, dépassant les 50,000 mètres initialement prévus pour l’année (voir le communiqué de presse de janvier 20, 2020). En outre, Minière O3 a levé C$40,2 M via un achat ferme (voir le communiqué de presse du 19 juin 2020) et est désormais cotée sur le marché OTCQX pour aider à renforcer notre base d’actionnaires américains.

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrants> 10,0 g / t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’Minière O3 dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité (« AQ / CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec – dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou

informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige. 

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-865

 

Minière O3 annonce La Vente Du Projet Garrison et Un Partenariat Avec Moneta Porcupine Pour Développer Le Camp Aurifère De Timmins

Toronto, le 14 janvier 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V: OIII; OTCQX: OIIIF) («Minière O3» ou la «Société») est heureuse d’annoncer qu’elle a conclu une convention d’achat d’actions définitives avec Minière Moneta Porcupine Inc. (TSX: ME; OTC: MPUCF) («Moneta»), aux termes de laquelle elle a accepté de vendre sa filiale en propriété exclusive, Northern Gold Mining Inc. («Northern Gold»), en échange de 149 507 273 actions ordinaires de Moneta («Actions Moneta»), représentant 30,1% des Actions Moneta en circulation («Transaction»). Northern Gold détient 100% des actifs de Golden Bear, y compris le projet aurifère Garrison («Projet Garrison»), dans le district de Kirkland Lake du camp minier aurifère de Timmins en Ontario, au Canada. Garrison est situé à côté du projet Golden Highway où Moneta a récemment déclaré une estimation des ressources minérales de 2 144 200 onces (oz) de ressources minérales indiquées et de 3 335 300 onces de ressources minérales présumées.

voir la présentation

 

 

La consolidation stratégique des projets Garrison et Golden Highway sous Moneta créera une société de développement aurifère de premier calibre dans le camp minier aurifère prolifique de Timmins, permettant une exploration plus systématique et un développement combiné en partenariat avec Minière O3. Ce désinvestissement fait partie de la stratégie d’entreprise plus large de Minière O3 visant à dégager de la valeur pour ses actionnaires et à maintenir l’exposition au potentiel de développement du projet Garrison tout en permettant à la Société de concentrer ses ressources sur l’avancement de ses actifs de base. Ses principaux actifs sont les propriétés aurifères Marban et Alpha situées au Québec, au Canada, où il travaille actuellement à l’expansion de sa minéralisation aurifère grâce à une vaste campagne de forage de 150 000 mètres avec 12 foreuses.

Minière O3 est heureuse de libérer de la valeur pour nos actionnaires grâce à notre investissement et à notre soutien continu de notre nouveau partenaire, Moneta. Cette transaction permettra à Minière O3 de devenir partenaire à l’avenir développement d’un grand projet à longue durée de vie situé dans l’un des districts producteurs d’or les plus célèbres au monde grâce à la consolidation de ces deux projets et de leurs positions foncières respectives. Notre rôle en tant que principal actionnaire de Moneta, est de faire partie de son histoire de croissance. Minière O3 vise à être un partenaire de soutien pour Moneta alors qu’elle fait progresser les projets Garrison et Golden Highway grâce à la formation d’un comité technique conjoint, à une représentation au conseil d’administration et à sa capacité à participer aux financements futurs pour maintenir sa position de propriété au prorata. «

José Vizquerra, PDG et chef de la direction de la Minière O3

Le partenariat avec Minière O3 par l’acquisition des actifs de Golden Bear transformera Moneta en l’une des plus grandes sociétés de développement aurifère en Amérique du Nord avec une ressource et une propriété foncières importantes dans l’or le plus prolifique du Canada. camp minier. Les actifs de Golden Bear, y compris les gisements Garrison Gold, sont adjacents à notre projet phare de Golden Highway et offrent des synergies importantes et de multiples options pour le développement de nos gisements d’or. Moneta détiendra environ 4,0 millions d’onces de ressources aurifères indiquées et 4,4 millions d’onces de ressources aurifères présumées, y compris à la fois des gisements souterrains de tonnage en vrac à haute teneur et des ressources à ciel ouvert proches de la surface et l’accès aux capacités techniques de l’équipe Minière O3. Avec l’achèvement d’un financement par actions simultané proposé, Moneta sera bien financé pour tester le potentiel d’expansion du projet intégré. Nous sommes enthousiasmés par cette transaction. Ell offre une excellente valeur pour les actionnaires des deux sociétés. »

Gary O’Connor, PDG de Moneta

Transaction

  • Création d’une société de développement aurifère de premier plan avec 4,0 millions d’onces d’or (Au) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 4,4 millions d’onces d’or dans la catégorie des ressources minérales présumées et des possibilités d’expansion des stocks miniers sur les propriétés foncières combinées de plus de 20 000 hectares dans le Camp minier aurifère prolifique de Timmins en Ontario, Canada
  • Partenariat entre Minière O3 et Moneta dans le cadre d’un accord sur les droits des investisseurs et comprenant la formation d’un comité technique conjoint, le droit d’O3 de nommer deux administrateurs pour l’élection au conseil d’administration de Moneta, et le droit de participer à de futurs financements pour maintenir sa position de propriété au prorata
  • Libérer d’importantes synergies de développement et d’exploitation en consolidant les projets Garrison et Golden Highway
    • Fosse de départ potentielle à Garrison avec des ressources aurifères affleurantes à des teneurs plus élevées et un ratio de décapage inférieur
    • L’empreinte globale des installations peut être réduite en combinant les bâtiments communs, la zone de l’usine de traitement et les zones de stockage des résidus.
  • Amélioration du profil des marchés financiers et de la proposition de valeur pour d’autres opportunités de consolidation de district
  • Création d’une société minière à l’échelle du district sous Moneta avec une masse critique accrue qui peut obtenir un soutien financier plus important de la part des institutions pour faciliter l’exécution de son plan d’affaires.

Conditions de la transaction

L’Opération est soumise à l’approbation des actionnaires de Moneta lors d’une assemblée extraordinaire prévue pour avril 2021. En outre, l’Opération est soumise à l’obtention de certaines approbations réglementaires et boursières et d’autres conditions de clôture habituelles pour une opération de cette nature. L’entente comprend, entre autres, des dispositions habituelles de non-sollicitation mutuelles, une « disposition fiduciaire » de Moneta, un droit d’égaler les propositions supérieures par Minière O3 et des frais de résiliation de 1,42 million de dollars payables à Minière O3 dans certaines circonstances.

Parallèlement à la clôture de la transaction, Minière O3 et Moneta concluront un accord sur les droits des investisseurs (le «contrat de droits des investisseurs») en vertu duquel le conseil d’administration de Moneta sera reconstitué pour se composer de huit personnes, Minière O3 étant habilité à nommer deux administrateurs et un administrateur indépendant nouvellement nommé à convenir entre les parties. De plus, pendant une période de deux ans, Minière O3 aura le droit de proposer deux candidats à l’élection en tant qu’administrateurs de Moneta et, par la suite, tant que Minière O3 détiendra plus de (x) 25% des actions Moneta émises et en circulation. Minière O3 aura le droit de proposer deux candidats à l’élection en tant qu’administrateurs de Moneta, et (y) 10% des actions Moneta émises et en circulation, Minière O3 aura le droit de proposer un candidat à l’élection en tant qu’administrateur de Moneta. L’accord sur les droits des investisseurs comprend, entre autres, des droits de préemption et de complément en faveur de Minière O3, une clause de statu quo de 24 mois en faveur de Moneta et certaines autres restrictions concernant les transactions de Minière O3  en actions Moneta (y compris une interdiction de vendre les Actions Moneta détenues par Minière O3 jusqu’au 31 décembre 2022).

Les directeurs de Moneta of Moneta, qui détiennent collectivement environ 16,5% des actions de Moneta en circulation, ont conclu des conventions de vote pour le soutien de la transaction, sous certaines conditions. Moneta a également l’intention de consolider son capital social sur une base de 6: 1, sous réserve de l’obtention de toutes les approbations nécessaires, à la clôture de la transaction.

Le Financement de Moneta

Dans le cadre de l’opération, Moneta environ 20 millions de dollars canadiens en actions, y compris l’offre d’achat de 17 millions de dollars canadiens, comme décrit plus en détail ci-dessous.

Moneta a conclu un accord avec Paradigm Capital Inc. («Paradigm») et Dundee Goodman Merchant Partners («Dundee») au nom d’un syndicat de preneurs fermes

(collectivement avec Paradigm et Dundee, les «Underwriters») pour agir en tant que co-principaux souscripteurs et co-bookrunners, dans le cadre d’une offre de placement privé «buy-deal» («Bought Deal Offer»). L’offre d’achat de 17 millions de dollars canadiens se composera de  30,435,000  actions ordinaires de Moneta qui seront considérées comme des «actions accréditives» (au sens du paragraphe 66 (15) de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada)) (les «actions accréditives» Actions « ) au prix de 0,46 $ CA par action accréditive et de 9 375 000 actions ordinaires de Moneta (les «actions à fort dollar») au prix de 0,32 $ CA par action à fort dollar.

De plus, Monetaa octroyé aux preneurs fermes une option, pouvant être exercée en tout ou en partie jusqu’à 48 heures avant la clôture de l’offre d’achat, pour acheter ce nombre d’actions accréditives supplémentaires et / ou d’actions à valeur nette les mêmes conditions que celles décrites ci-dessus pour un produit brut total supplémentaire pouvant atteindre approximativement 2,55 millions de dollars canadiens.

Parallèlement à l’offre de rachat, Moneta entreprendra également un placement privé sans courtier (conjointement avec l’offre de rachat, l ‘«offres») de reçus de souscription de Moneta (les «reçus de souscription»), au prix de 0,32 $ CA par Reçu de souscription, pour un produit brut pouvant atteindre 3 millions de dollars canadiens. Parallèlement à la clôture de la transaction, chaque reçu de souscription sera échangé contre une action Moneta.

Moneta utilisera un montant égal au produit brut de la vente des actions accréditives, conformément aux dispositions de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada), pour engager ou être réputé engager des «frais d’exploration canadiens» admissibles qui se qualifient comme « dépenses minières accréditives « au sens où les deux termes sont définis dans la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) (les « dépenses admissibles « ) sur les propriétés futures et actuelles de Moneta ou d’une filiale de celle-ci au plus tard le 31 décembre 2022, et de renoncer à toutes les Dépenses admissibles en faveur des souscripteurs des actions accréditives en vigueur au plus tard le 31 décembre 2021. Le produit de la vente des actions à forte valeur ajoutée et des reçus de souscription sera utilisé pour les activités d’exploration et de développement sur les propriétés futures et actuelles de Moneta ou une filiale de celui-ci et à des fins générales de l’entreprise.

La réalisation de l’opération n’est pas subordonnée à la réalisation de l’offre et la réalisation de l’offre n’est pas subordonnée à la réalisation de l’opération.

Les placements sont assujetti au respect de certaines conditions, notamment l’obtention de toutes les approbations réglementaires applicables, y compris l’approbation de la Bourse de Toronto. Les titres à émettre dans le cadre des placements auront une période de détention de quatre mois et un jour à compter de la date de clôture applicable conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d’une offre d’achat et il n’y aura aucune vente de l’un des titres dans une juridiction où une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale, y compris l’un des titres en Les Etats-Unis d’Amérique. Les titres n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu du United States Securities Act of 1933, tel que modifié (le «1933 Act») ou des lois sur les valeurs mobilières des États, et ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis ou à, ou pour compte ou au bénéfice de, ressortissants américains (tels que définis dans le règlement S en vertu de la loi de 1933) à moins d’être enregistrés en vertu de la loi de 1933 et des lois sur les valeurs mobilières des États applicables, ou une exemption de ces exigences d’enregistrement est disponible.

Conseillers

Minière O3 a engagé Sprott Capital Partners LP en tant que conseiller financier et Bennett Jones LLP en tant que conseiller juridique. Moneta a engagé Maxit Capital LP en tant que conseiller financier et Stikeman Elliott LLP en tant que conseiller juridique.

Conférence téléphonique

La direction de Moneta tiendra une conférence téléphonique pour discuter la transaction Garrison le jeudi 14 janvier 2021 à 11 h (heure de l’Est). Le président-directeur général de Minière O3, José Vizquerra, et le PDG de Moneta, Gary O’Connor, participeront à cette conférence téléphonique.

Numéro de conférence téléphonique

Numéro d’appel gratuit: (833) 772-0367

Numéro d’appel international: (343) 761-2596

Lien de diffusion Web

https://onlinexperiences.com/Launch/QReg/ShowUUID=9233F573-2D68-4C1A-9191-A13B5FABEFEF

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Au sujet de Moneta

L’ensemble des terres de Moneta dans le camp aurifère de Timmins couvre 12 742 hectares (ha), y compris six projets aurifères et une coentreprise avec Kirkland Lake Gold Corporation (TSX: KL) couvrant 4 334 ha. Le projet phare de la Société, Golden Highway Gold Project, est situé à 100 km à l’est de Timmins et héberge une ressource totale indiquée de 2145000 onces d’or contenues dans 55,3 Mt @ 1,21 g / t Au et un total de 3337000 onces d’or contenues dans 49,7 Mt @ 2,09 g / t Au dans la catégorie inférée à 2,60 g / t Au au Sud-Ouest, 3,00 g / t Au seuil pour les autres gisements souterrains et 0,30 g / t Au pour les gisements à ciel ouvert. Le projet comprend un total de 1 512 000 onces de ressources indiquées à ciel ouvert contenues dans 50,5 Mt @ 0,93 g / t Au et 1 207 000 onces de ressources présumées à ciel ouvert contenues dans 34,0 Mt @ 1,10 g / t Au. Le projet comprend également 632 000 onces de ressources souterraines indiquées contenues dans 4,9 Mt @ 4,05 g / t Au et 2 128 000 onces de ressources souterraines présumées dans 15,7 Mt @ 4,21 g / t Au. Les ressources à ciel ouvert et les nouvelles découvertes souterraines n’ont pas encore fait l’objet d’une étude d’évaluation économique préliminaire à Golden Highway. Garrison Project héberge une ressource totale indiquée de 1822000 onces d’or contenues dans 66,3 Mt @ 0,86 g / t Au et un total de 1062000 onces d’or contenues dans 45,3 Mt @ 0,73 g / t Au dans la catégorie inférée.

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »). 

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige. 

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-865

 

 

 

Minière O3 Annonce Le Changement de Symbole Boursier à « OIIIF » sur le marché OTC

Toronto, 12 Janvier 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII; OTCQX: OIIIF) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse d’annoncer qu’elle a changé son symbole de OQMGF à OIIIF à compter du 13 Janvier, 2021.

Aucune action est requise de la part des actionnaires actuels par rapport au changement de symbole boursier.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

 

Faits Saillants de L’année 2020

Pour nos investisseurs de Minière O3,

Quelle année ce fut! Je voudrais vous remercier personnellement d’avoir soutenu Minière O3 durant cette période sans précédent. Nous avons vécu une année de croissance extraordinaire chez Minière O3. Nos programmes d’exploration ont dépassé toutes les attentes et nous avons investi des capitaux notables dans nos projets, notamment en introduisant de nouvelles technologies, l’intelligence artificielle, à nos projets et en élargissant notre équipe alors que nous avons déménagé au nouveau bureau à Val d’Or, Québec. L’année 2020 a terminée avec une dynamique incroyable y compris des EEP sur deux projets avec une VAN totale de 744 M $ CA et un programme de forage de 150 000 mètres qui nous propulsera vers de nouveaux sommets en 2021.

Au début de l’année,

Au début de l’année, je vous ai écrit que notre objectif pour 2020 était de confirmer le potentiel de la zone faille Cadillac-Larder Lake et de débloquer des onces dans les zones encore peu explorées du camp de Val-d’Or. Aujourd’hui, je suis fier de vous communiquer que nous avons non seulement réalisé ces objectifs, mais que nous avons pris des mesures additionnelles pour devenir un développeur minier dans les camps aurifères respectifs au Québec et en Ontario et ainsi suivre la tradition du groupe Osisko dont Minière O3 fait partie.

Nous découvrons une nouvelle valeur dans l’ensemble de nos propriétés et nous avons terminé l’année avec plus de 60 millions de dollars en trésorerie et équivalents. Nous visons à garder sur notre lancée en 2021 et à continuer de livrer sur le forage alors que nous commençons un programme de forage intensif avec 12 foreuses pendant la saison hivernale concentrer sur nos propriétés Marban et Alpha. À Marban, nous visons à grandir la minéralisation à Nolartic et la fosse de Kiren et élargir la profondeur à différentes cibles le long de la zone de cisaillement de Marbenite. Chez Alpha, le forage sera exécuté dans les quatre secteurs différents (Bulldog- Orenada, Akasaba, Simkar et Omega). Il va sans dire que nous attendons des nouvelles fréquentes au cours de l’année.

Nous visons à garder sur notre lancée en 2021 et à continuer de livrer sur le forage alors que nous commençons un programme de forage intensif avec 12 foreuses pendant la saison hivernale concentrer sur nos propriétés Marban et Alpha? » a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra

Les Points Saillants de 2020 incluent :

Révéler Le Potentiel

Nous savons que nos propriétés ont le potentiel de devenir des mines productrices et nous l’avons confirmé avec les résultats excellents de nos évaluations économiques préliminaires à Marban et Garrison.

  • Marban EEP: Minière O3 présente une EEP positive pour le projet Marban avec une VAN après impôt de 423 M $ CA et un TRI de 25,2% à 1450 $ US /oz
  • Garrison EEP: Minière O3 présente une EEP positive pour le projet Garrison avec une VAN après impôt de 321 M $ CA et un TRI de 33% à 1450 $ US /oz

Gestion Stratégique de Portefeuille

Nous avons entrepris plusieurs transactions stratégiques pour ajuster notre portefeuille d’actifs en ajoutant où nous avons vu des opportunités et en divertissant pour réaliser des liquidités.

  • Acquisition de l’usine Aurbel : Minière O3 a signé une convention d’option pour 250 000 $ CA qui nous donne le droit d’acquérir l’usine Aurbel près de nos concessions Alpha pour 5,0 M $ CA au cours des six prochaines années
  • Malartic (Northern Star Claims) : Nous avons acheté le 50% restant des claims de Northern Star pour 150 000 $ US permettant de forer l’extension nord-ouest de Kierens
  • Désinvestissements : Nous avons rapporté 5,3 M $ CA en cédant les propriétés secondaires Tortigny, Hemlo, Fancamp et Embry, et nous avons conservé des redevances pour obtenir une exposition à la haute future

Exploration Agressive

Cette année nous avons visé à avancer nos projets en menant l’exploration agressive, en particulier ceux de la région aurifère historique de Val-d’Or. Étant dans une adresse d’or, nous avons fortement investi dans le forage en utilisant de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle pour aider le ciblage. Les résultats non pas déçus.

  • 68 000 mètres forés en 2020 : Minière O3 a un programme intense de 150 000 mètres à compléter en 2021 sur ses propriétés à Val-D’or
  • Or à haute teneur à Gold Hawk : Minière O3 Recoupe 383,4 g/t Au sur 2.0 Mètres Incluant 1,510 g/t Au sur 0,5 Mètre à son Projet Marban
  • Or à haute teneur à Simkar : Minière O3 Continue À Étendre Simkar Avec Une Intervalle De 413,0 g/t Au Sur 1,2 Mètre

Financement

Notre entreprise continue d’être financée entièrement avec plus de 60 millions de dollars en trésorerie et équivalents permettant l’avancement rapide de nos projets. L’année 2020 avait plusieurs points saillants alors que l’entreprise à continuer d’agrandir et d’accueillir de nouveaux investisseurs et partenariats.

  • Prise ferme de 40,2 M $ CA : O3 Mining conclut un placement privé par prise ferme de 40,2 M $ CA d’unités accréditives et matérielles
  • PDG Jose Vizquerra investit dans Minière O3 : Le chef de la société investit un quart de million en actions
  • Minière O3 qualifie pour transiger les actions aux États-Unis : Minière O3 transige, désormais, sur le marché OTCQX aux États-Unis

 

Merci de nous avoir accompagné dans ce voyage passionnant qui vient seulement de commencer! L’année 2021 promet d’être une autre année de réalisations et j’ai hâte de partager plus de nouvelles avec vous au fur et à mesure que nous avançons nos programmes.

Je suis très encouragé par l’annonce d’un vaccin contre la maladie à coronavirus (COVID-19) et j’espère que 2021 donnera des occasions de comparaitre, alors que les voyages reviennent à une normale, à notre nouveau bureau à Val-d’Or. D’ici là, j’ai hâte de passer du temps avec ma famille cette période de fête même si je suis désireux d’accomplir plus au cours du nouvel an. Au nom de ma famille et l’équipe de Minière O3, je souhaite pour vous et vos proches de très bonnes fêtes et une année pleine de prospérité.

 

Fidèlement,

José Vizquerra
Minière O3
Président et PDG

 

 

Minière O3 Annonce La Vente De La Propriété Blondeau Guillet

Toronto, le 8 janvier 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V: OIII) (« Minière O3 » ou la « Société ») annonce qu’elle a conclu une entente définitive de transfert de propriété datée du 15 décembre 2020 avec Minière Osisko Inc. (« Minière Osisko ») en vertu de laquelle Minière O3, par l’intermédiaire de sa subsidiaire en propriété exclusive, Minière NioGold Société, transférera tous ses droits, titres et intérêts dans sa propriété Blondeau Guillet située à Belleterre, Québec à Minière Osisko (la « Transaction« ).

La transaction est considérée comme une « opération entre apparentés » de la société aux fins du règlement multilatéral 61-101 – Protection des porteurs minoritaires de titres dans des opérations spéciales (« MI 61-101 ») étant donné que Minière Osisko détient 10% des actions ordinaires en circulation de la société. La Société se fie aux dispenses des exigences formelles d’évaluation et d’approbation des actionnaires minoritaires prévues par le Règlement 61-101. La société est exemptée de l’exigence d’évaluation formelle de la section 5.4 du Règlement 61-101 en se fondant sur la section 5.5 (a) du Règlement 61-101, car la juste valeur marchande de la transaction ne dépasse pas 25% de la capitalisation boursière de la Société ainsi que les titres de la société qui ne se négocient pas sur des « marchés déterminés » énoncés dans le MI 61-101. De plus, la Société est exemptée de l’exigence d’approbation des actionnaires minoritaires de la section 5.6 du Règlement 61-101 en se fondant sur la section 5.7 (b) du Règlement 61-101, car la juste valeur marchande de la transaction ne dépasse pas 25% de la valeur marchande de la société capitalisation boursière.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

 

Minière O3 Mobilise 12 Foreuses à Val-d’Or, Québec

Toronto, 06 Janvier 2021 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII; OTCQX: OQMGF) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse d’annoncer qu’elle reprend le forage avec 12 foreuses pour continuer à exécuter le  programme de forage de 150 000 mètres sur ses propriétés à Val-d’Or Québec, Canada. Comme prévu, l’augmentation à 12 foreuses permettra à l’entreprise de profiter des conditions hivernales et glaciales pour tester des cibles situées dans des zones humides. Quatre foreuses sont en exploitation sur la propriété Malartic où un total de 45 000 mètres de forage est prévu, et huit se concentreront sur la propriété Alpha pour un total de 100 000 mètres de forage prévu.

À Malartic, où se situe le projet aurifère Marban, le forage teste les extensions des gisements de minerai inclus dans le EEP (voir le communiqué de presse du 8 septembre 2020) pour accroître la base de ressources minérales. Le forage ciblera spécifiquement les gisements Norlartic – Kierens, North-North, Marban et Gold Hawk. D’autres cibles incluent des extensions de zones historiquement minéralisées situées à moins de trois kilomètres des coquilles de la fosse EEP, offrant un potentiel supplémentaire pour augmenter les ressources dans la zone du projet Marban. Ces cibles incluent Gold Hawk, Orion # 8, MK et Marban NE.

Les huit foreuses d’Alpha continueront d’agrandir le gisement Bulldog en profondeur et latéralement, d’explorer les extensions en profondeur d’Orenada #2, Orenada #4 jusqu’à 800 mètres verticalement. En outre, il assurera le suivi des interceptions prometteuses à Simkar (voir le communiqué de presse du 17 décembre 2020), explorera les extensions de la zone Epsilon (option Golden Valley) et du gisement d’Akasaba, et enfin, il testera plusieurs cibles générées à partir une compilation de données interne et d’une étude de ciblage à l’aide d’intelligence artificielle ​​produite par Mira (voir le communiqué de presse du 6 août 2020).

2020 a été une année incroyablement chargée et fructueuse pour Minière O3 et 2021 promet de l’être encore plus avec de vastes programmes de forage sur les propriétés Malartic et Alpha »

 « Nous avons comme objectif d’ajouter rapidement à notre base de ressources et à étendre l’empreinte minéralisée des deux propriétés dans de nouvelles zones pour faire de ces projets l’un des plus attirants et susceptibles d’être développés et exploités dans la province. »

,a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra.

 

Figure 1: Localisation des propriétés Alpha et Malartic

Figure 2: Propriété Alpha

Figure 3: Propriété Malartic

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrants> 10,0 g / t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’Minière O3 dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité (« AQ / CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

 

Minière O3 transige, désormais, sur le marché OTCQX aux États-Unis

Toronto, 29 Décembre 2020 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII; OTCQX: OQMGF) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse d’annoncer qu’elle s’est qualifiée pour transiger les actions de la Société sur le marché OTCQX® Best Market, un marché public de premier plan aux États-Unis, et  ses actions ordinaires se négocient désormais à l’OTCQX sous le symbole boursier « OQMGF ». Les actions de la Société continueront à être transigées à la Bourse de Croissance TSX Venture (« TSX.V »), à titre d’inscription principale, sous le symbole « OIII ».

Nous sommes extrêmement heureux de commencer à négocier sur l’OTCQX dans le cadre de notre stratégie visant à rendre les actions de Minière O3 plus accessibles à un éventail encore plus large d’investisseurs sur le marché américain. Cette étape importante nous permettra de renforcer notre base d’actionnaires aux États-Unis et dans le monde et d’accroitre la liquidité de nos actions ordinaires au profit de tous les investisseurs », a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra

L’OTCQX® Best Market s’adresse aux entreprises américaines et internationales bien établies et axées sur les investisseurs. Pour se qualifier pour le marché OTCQX, les entreprises doivent respecter des normes financières robustes, suivre les meilleures pratiques en matière de gouvernance d’entreprise, démontrer leur conformité aux lois américaines sur les valeurs mobilières, être à jour dans leurs déclarations et se faire présenter par une tierce-partie garante professionnelle. Les entreprises qui transigent sur le OTCQX se distinguent par leur façon d’opérer avec intégrité et la diligence avec laquelle elles transmettent leurs qualifications. Les investisseurs peuvent trouver la valeur du titre boursier de la Société en temps réel Niveau 2 sur: www.otcmarkets.com.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Au sujet de OTC Markets Group Inc.

OTC Markets Group Inc. (OTCQX: OTCM) exploite l’OTCQX® Best Market, l’OTCQB® Venture Market et  le  Pink® Open Market pour 11 000 titres américains et mondiaux. Grâce à OTC Link® ATS et OTC Link ECN, nous connectons un réseau diversifié de courtiers-négociants qui fournissent des services de liquidité et d’exécution. Nous permettons aux investisseurs de négocier facilement via le courtier de leur choix et donnons aux entreprises les moyens d’améliorer la qualité des informations disponibles aux investisseurs. Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

 

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:
José Vizquerra Benavides
Président, PDG et Directeur
Téléphone: (416) 363-8653

 

Minière O3 Continue À Étendre Simkar Avec Un Intervalle De 413,0 g/t Au Sur 1,2 Mètre

Toronto, 17 Décembre 2020 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse de fournir des résultats de forage encourageants supplémentaires dans la zone Simkar dans le secteur 3 de sa propriété Alpha à Val-d’Or, Québec, dans le cadre d’une campagne de forage de 150 000 mètres entièrement financé. À l’heure actuelle, la Société compte sur sept foreuses actives, quatre à Alpha et trois à sa propriété Malartic.

Le nouveau résultat d’analyse d’un sondage foré dans l’extension ouest de la zone Simkar comprend:

Faits saillants 

  • 413.0 g/t Au sur 1.2 mètres dans le sondage O3AL-20-321

Un modèle 3D du propriété Alpha et de la zone Simkar est disponible sur le site Web de la société à l’adresse suivante: https://miniereo3.com/presentations/dernieres-resultats/

Il s’agit d’une intercept spectaculaire associé à une structure bien développée et flanquée de deux intersections de forage antérieures importantes à 200 mètres de chaque côté. Ces sondages, situés à environ 600 mètres de la mine historique, suggèrent fortement la présence d’un important gite minéral dans le prolongement de la plongée de Simkar. Notre programme de forage d’hiver continuera de cibler cette zone et nous sommes donc impatients de recevoir plus de résultats au début de la nouvelle année », a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra.

L’intersection de forage signalée aujourd’hui est située dans le prolongement du gisement Simkar à 600 mètres à l’ouest des chantiers miniers historiques, à une profondeur verticale de 600 mètres (figures 2 et 3).  Un sondage reporté précédemment dans la même zone avait retourné 8,4 g / t Au sur 1,0 mètre dans le sondage O3AL-20-311 à environ 200 mètres à l’est et à la même élévation (voir communiqué de presse du 9 décembre 2020). Le sondage historique T-86-01, situé à 200 mètres à l’ouest, a retourné 12,7 g / t Au sur 13,2 mètres. Celui-ci avait été foré verticalement pour tester les veines d’extension à faible pendage associées au cisaillement de Simkar à forte inclinaison. L’ensemble de ces trois sondages couvre une extension latérale de 400 mètres.

Le programme de forage à Simkar vise les extensions en profondeur des zones Simkar A, B et C ainsi que de nouvelles zones de minerai associées au sill d’Anamaque où la minéralisation aurifère est associée à des systèmes de veines de quartz-tourmaline-pyrite typiques du district de Val-d’Or. Ces nouveaux résultats montrent que les veines aurifères s’étendent bien au-delà de la ressource historique de Simkar, y compris une continuité potentielle jusqu’aux zones El Sol et Paramaque, qui, si elles étaient prouvées, représenteraient un champ filonien de 2 000 x 500 mètres. Le suivi de ces résultats est en cours avec des sondages qui recouperont la structure au-dessus et en dessous à 50 mètres d’espacement pour définir la largeur du gite et la continuité de la minéralisation aurifère en son sein. Par la suite, des clôtures de forage systématiques seront complétées à l’ouest et à l’est sur un espacement de 100 mètres le long de l’extension présumée de la zone.

Bilan 2020 et perspectives 2021

Notre objectif pour 2020 était de confirmer le potentiel du corridor Cadillac-Larder Lake et de démontrer l’existence de nouvelles onces d’or dans les zones sous-explorées du camp de Val-d’Or. Nous avons progressé avec succès dans ce domaine et avec les Études Économiques Préliminaires réalisées sur nos projets Marban et Garrison, nous sommes maintenant prêts à poursuivre la tradition d’Osisko et à devenir un développeur minier. L’exploration en mode agressif a été un élément clé de notre stratégie. Nous avançons actuellement notre programme de forage de 150 000 mètres ayant douze foreuses sur nos propriétés d’ici janvier 2021, et en utilisant avec succès l’intelligence artificielle afin d’identifier de nouvelles cibles. Avec plus de 60 millions de dollars dans notre trésorerie, nous sommes en mesure de poursuivre cette approche en 2021 et pourrons faire avancer rapidement nos projets. 2021 promet d’être une autre année de réalisations et j’ai hâte de partager plus de nouvelles avec vous alors que nous faisons progresser nos programmes de travail» , a déclaré M. Vizquerra.

Tableau 1: Interceptions des sondages (seules les intersections supérieures à 5 g/t Au * m sont signalées)

Sondage De (m) A (m) Intervalle (m) Au non coupé (g/t) Zone Minéralisée
O3AL-20-321 707.1 708.3 1.2 413 Simkar A

REMARQUE: La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue, mais est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones.

Tableau 2: Details des sondages

Sondage Azimut (˚) Pendage (˚) Longueur (m) UTM E UTM N
O3AL-20-321 357 -75 779.6 308200 5326274

Le sondage O3AL-20-321 a recoupé le prolongement en profondeur de la zone A du gisement Simkar, à 600 m à l’ouest des chantiers miniers historiques. La minéralisation consiste en un stockwork de quartz-carbonate-tourmaline situé au contact cisaillé entre deux unités gabbroïques. Le stockwork comprend 2% de pyrite disséminée, des veinules de tellure natif et une myriade de points d’or visibles. L’analyse avec la méthode Metallic Sieve a donné un résultat de 413 g/t Au sur 1,2 m, flanquée de 2,0 g/t Au sur 0,5 m. La zone minéralisée est située dans une structure cisaillée de 12 m d’épaisseur liée à la zone A et le point de percée est légèrement plus profond que le prolongement interprété à partir des ouvertures historiques.

Figure 1: Carte de la Propriété Alpha

Figure 2: Localisation des forages à Simkar

Figure 3: Section longitudinale Simkar

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrants> 10,0 g / t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’Minière O3 dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité (« AQ / CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides

Président, PDG et Directeur

Téléphone: (416) 363-8653

 

Minière O3 dépose une EEP positive pour le projet Garrison

VAN après impôt de 321 M$ CA, TRI de 33,0 % à un cours de l’or de 1 450 $ US/oz d’or

Toronto, 14 décembre 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V : OIII) (« O3 Mining » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer les résultats positifs de l’évaluation économique préliminaire (« EEP ») indépendante pour son projet Garrison, détenu à 100 % par la Société et situé dans la région de Kirkland Lake en Ontario, Canada. L’EEP a été préparée par Ausenco Engineering Canada Inc. (« Ausenco ») conformément au Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Faits saillants de l’EEP*

(Tous les montants sont libellés en dollars canadiens, sauf indication contraire)

  • Prix de l’or à long terme de 1 450 $ US/oz
  • Taux de change de 1,00 $ CA = 0,75 $ US
  • Valeur actualisée nette (« VAN ») après impôt (taux d’actualisation de 5 %) de 321 millions de dollars
  • Taux de rendement interne (« TRI ») après impôt de 33,0 %
  • Période de recouvrement après impôt de 2,3 ans
  • Dépenses d’investissement (« CAPEX ») initiales de 267 millions de dollars pour une usine de traitement de 4,0 millions de tonnes par an, incluant la préproduction minière, les infrastructures (routes, déplacement des lignes électriques, parc à résidus, bâtiments connexes, gestion de l’eau)
  • Durée de vie de la mine (« DVM ») de 12 ans
  • Ratio de découverture moyen sur la DVM de 2,7 (stérile : ressources extraites)
  • Total de 47,3 millions de tonnes acheminées à l’usine, résultant en une production d’or sur la DVM de 1,1 million d’onces
  • Plan sur la DVM : 82 % du total acheminé à l’usine provient des ressources minérales classées dans la catégorie des ressources mesurées et indiquées
  • Production annuelle moyenne de 121 000 oz d’or dans les années 1 à 8 (94 000 oz sur la DVM)
  • Teneur traitée moyenne à l’usine de 1,04 g/t d’or dans les années 1 à 8 (0,82 g/t sur la DVM)
  • Récupération moyenne à l’usinage de 89,8 %
  • Ressources minérales mesurées et indiquées de 66,3 Mt à une teneur de 0,86 g/t Au
  • Coûts décaissés de 721 $ US/oz
  • Coût de maintien global de 818 $ US/oz

* Mise en garde : Le lecteur est avisé que l’EEP résumée dans le présent communiqué n’a pour but que de fournir une première évaluation de haut niveau du potentiel du projet et des options de conception. Le plan minier et le modèle économique de l’EEP comprennent de nombreuses hypothèses et s’appuient sur des ressources minérales présumées. Les ressources minérales présumées sont considérées comme trop spéculatives pour être utilisées dans une analyse économique, sauf dans les cas prévus par le Règlement 43-101 pour les EEP. Il n’y a aucune garantie que les ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées ou mesurées, et par conséquent il n’y a aucune garantie que les paramètres économiques du projet décrits dans les présentes seront réalisés.

 

O3 Mining a le plaisir de présenter les résultats d’une EEP pour son projet Garrison visant un projet de mine à ciel ouvert de 11 000 tonnes par jour avec une usine de traitement par lixiviation au charbon, avec une production d’une durée de 12 ans, démontrant clairement le potentiel que la Société puisse devenir un producteur d’or majeur en Amérique du Nord. L’EEP fait état de paramètres économiques robustes, avec un TRI après impôt de 33,0 % et une VAN après impôt de 321 millions de dollars selon un prix de l’or à 1 450 $ US/oz et des valeurs très intéressantes en termes de coûts décaissés et de coût de maintien global, de faibles dépenses d’investissement et une faible intensité capitalistique. Le projet ciblera une production de plus de 121 000 onces d’or par année durant les années 1 à 8, avec un pic de plus de 155 000 onces à l’an 2.

Garrison était un peu dans l’ombre de nos propriétés Marban et Alpha au Québec, mais comme cette EEP démontre, ce projet fait partie intégrante de la proposition de valeur d’O3 Mining. Garrison nous provient de Minière Osisko inc., qui a réalisé des travaux d’exploration de première classe ayant permis de définir un premier inventaire de ressources. Nous avons travaillé avec Ausenco pour produire une EEP de qualité qui met l’accent sur l’efficacité des investissements et qui démontre la valeur de Garrison pour O3 Mining. Aujourd’hui, Garrison est un gîte de 2,9 millions d’onces d’or, situé au cœur d’un des districts miniers les plus connus au Canada. Nous sommes enchantés des résultats de l’EEP qui démontre un profil de production de 121 000 onces par année durant les huit premières années, avec des paramètres économiques très intéressants. La Société est prête à maximiser la valeur du projet Garrison en continuant d’avancer les études afin de réduire davantage les risques associés au projet », a déclaré Jose Vizquerra, président, chef de la direction et administrateur d’O3 Mining.

L’EEP de Garrison fait état d’une VAN de 321 millions de dollars et fait suite à l’EEP de Marban (voir le communiqué du 8 septembre 2020) au Québec, qui démontrait aussi des paramètres économiques intéressants, avec une VAN après impôt de 423 millions de dollars, un TRI de 25,2 % et une durée de vie de 15 ans pour la mine, avec une production annuelle moyenne de 115 000 onces d’or. Ensemble, ces deux EEP marquent un point tournant pour O3 Mining, d’une société d’exploration à une société de développement aurifère en émergence, avec une VAN totale de 744 millions de dollars de valeur fondamentale », a ajouté M. Vizquerra

La Société se réjouit de travailler avec ses partenaires dans la région de Timmins-Kirkland Lake et notamment avec la municipalité de Matheson et la communauté des Premières Nations de Wahgoshig, ainsi qu’avec le soutien des gouvernements de l’Ontario et du Canada, pour faire avancer le projet Garrison.

Aperçu

Ausenco a été nommée consultant principal le 16 septembre 2020 pour préparer l’EEP conformément au Règlement 43-101 et a été assistée par Moose Mountain Technical Services.

Le projet Garrison est situé dans la région de Timmins-Kirkland Lake dans le nord-est de l’Ontario, le long du corridor de la route 101, à environ 40 km à l’est de Matheson, 40 km au nord de la ville de Kirkland Lake et à 100 km à l’est de la ville de Timmins. D’un point de vue géologique, le projet est situé le long de la faille Porcupine-Destor dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi et englobe les gîtes Garrcon, JonPol et 903.

Analyse financière

L’analyse économique a été réalisée selon l’hypothèse d’un taux d’actualisation de 5 %. Avant impôt, la VAN5% est de 470 millions de dollars, le TRI de 41,1 % et la période de recouvrement est de 2,0 ans. Après impôt, la VAN5% est de 321 millions de dollars, le TRI de 33,0 % et la période de recouvrement est de 2,3 ans. Les paramètres économiques du projet sont résumés au tableau 1 et illustrés graphiquement dans les figures ci-dessous.

Tableau 1 : Synthèse des paramètres économiques du projet

GÉNÉRALITÉS TOTAL / MOY. DVM
Prix de l’or ($ US/oz) 1 450 $
Taux de change ($ US : $ CA) 0,75
Durée de vie de la mine (années) 12,0
Tonnage total de stériles extraits (kt) 128,260
Tonnage total acheminé à l’usine (kt) 47 343
Ratio de découverture 2,7
PRODUCTION TOTAL /MOY. DVM
Teneur d’alimentation à l’usine (g/t) (moyenne de 1,04 g/t pour les années 1 à 8) 0.82
Taux de récupération à l’usinage (%) 89,8%
Onces récupérées à l’usinage (koz) 1 126
Production annuelle moyenne (koz 94
COÛTS D’EXPLOITATION TOTAL / MOY. DVM
Coût d’extraction minière ($/t extraite) 2,7 $
Coût d’extraction minière ($/t traitée) 9,9 $
Coût de traitement ($/t traitée) 11,2 $
Frais G&A ($/t traitée) 1,0 $
Coût d’exploitation total ($/t traitée) 22,1 $
Coûts de transport et d’affinage ($/oz) 2,5 $
Redevance NSR 1,5%
Coûts décaissés ($ US/oz Au) 721 $
Coût de maintien global ($ US/oz Au)  818 $
COÛTS D’INVESTISSEMENT TOTAL / MOY. DVM
Capital initial (M$) 267 $
Capital de maintien (M$) 126 $
Coûts de fermeture (M$) 30 $
Valeur de récupération (M$) 11 $
PARAMÈTRES FINANCIERS – AVANT IMPÔT TOTAL / MOY. DVM
VAN (5 %) (M$) 470 $
TRI (%) 41,1%
Période de recouvrement (années) 2,0
PARAMÈTRES FINANCIERS – APRÈS IMPÔT TOTAL / MOY. DVM
VAN (5 %) (M$) 321 $
TRI (%) 33,0%
Période de recouvrement (années) 2,3
VAN / CAPEX initial 1,2

Remarques

* Les coûts décaissés comprennent le coût d’extraction minière, le coût de traitement, les frais généraux et administratifs au niveau de la mine, les frais d’affinage et les redevances.

** Le coût de maintien global comprend les coûts décaissés plus le capital de maintien, les coûts de fermeture et la valeur de récupération.

Figure 1 : Projections des flux de trésorerie disponibles sans facteur d’endettement après impôt, annuels et cumulés sur la DVM

Sensibilité

Une analyse de sensibilité a été réalisée sur la VAN et le TRI avant et après impôt du scénario de base envisagé pour le projet, en utilisant les variables suivantes : prix des métaux, dépenses d’investissement (« CAPEX ») initial, coûts d’exploitation totaux (« OPEX ») et taux de change (« FX »). Les tableaux ci-dessous résument les résultats de l’analyse de sensibilité.

Tableau 2a : Sensibilité de la VAN (5 %) après impôt

PRIX DE L’OR $ US/oz SCÉNARIO DE BASE CAPEX INITIAL (-25 %) INITIAL CAPEX (+25%) OPEX
(-25%)
OPEX (+25%) FX
(-25%)
FX (+25%)
$1,100 $47 $111 ($16) $186 ($112) $333 ($162)
$1,250 $167 $230 $103 $301 $25 $484 ($38)
$1,450 $321 $384 $257 $452 $185 $686 $96
$1,750 $547 $611 $484 $679 $415 $989 $283
$2,000 $737 $801 $673 $868 $605 $1,242 $434

Tableau 2b : Sensibilité du TRI après impôt

PRIX DE L’OR $ US/oz SCÉNARIO DE BASE CAPEX INITIAL (-25 %) CAPEX INITIAL (+25 %) OPEX
(-25%)
OPEX (+25%) FX
(-25%)
FX (+25%)
1 100 $ 10,2% 20,4% 3,5% 22,0% 0,0% 34,0% 0,0%
1 250 $ 21,2% 33,5% 13,3% 30,8% 8,2% 44,6% 0,1%
1 450 $ 33,0% 48,3% 23,6% 41,5% 23,5% 58,2% 15,0%
1 750 $ 49,0% 68,7% 36,9% 56,7% 40,8% 77,2% 30,2%
2 000 $ 61,5% 84,8% 47,3% 68,7% 53,9% 92,5% 41,1%

Ressources minérales

Les ressources minérales sont estimées à partir d’une base de données de forage contenant 1 378 sondages compris à l’intérieur des limites du modèle et incluant 257 889 intervalles analysés pour une longueur totale analysée de 258 223 mètres. L’interpolation a été effectuée par krigeage d’indicateurs multiples (KIM) au sein de quatre domaines définis en fonction des lithologies et des failles. La classification dans la catégorie indiquée est basée sur la distance moyenne de deux sondages selon un espacement de moins de 25-50 mètres selon le domaine.

La classification est ensuite ajustée pour assurer la continuité des blocs, et la catégorie présumée est ajustée de façon à minimiser l’extrapolation des teneurs. La teneur de coupure du scénario de base est de 0,30 g/t Au, sur la base des taux de récupération métallurgique, des coûts de traitement + des frais G&A de 14,50 $/tonne et un prix de 1 400 $US/oz Au, avec les conditions de fonderie décrites dans les remarques ci-dessous. Les ressources minérales mesurées et indiquées sont estimées à 66,3 Mt à 0,86 g/t Au pour un total de 1,8 Moz, et les ressources minérales présumées sont estimées à 45,3 Mt à 0,73 g/t Au pour un total de 1,1 Moz. L’estimation des ressources selon une teneur de coupure de 0,3 g/t est résumée au tableau 3.

Tableau 3 : Estimation des ressources minérales (date d’effet : 25 novembre 2020)

CATÉGORIE SOURCE TONNAGE (kt) AU (g/t) AU MÉTAL (koz)
  Indiquées 903

Jonpol

Garrcon

27 558

17 786

20 923

0,843

0,914

0,821

747

523

552

Total Indiquées 66 268 0,855 1 822
  Présumées 903

Jonpol

Garrcon

30 760

7 521

7 056

0,690

0,756

0,866

682

183

197

Totales Présumées 45 337 0,729 1,062

Remarques  

  1. L’estimation des ressources minérales a été préparée par Sue Bird, ing., une personne qualifiée indépendante de Moose Mountain Technical Services.
  2. Les ressources sont présentées selon les normes de l’ICM sur les définitions de 2014 et ont été estimées conformément aux lignes directrices sur les meilleures pratiques de l’ICM de 2019.  
  3. La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée.
  4. Les ressources minérales exploitables par fosse ont été circonscrites dans un tracé de fosse présentant des « perspectives raisonnables d’une éventuelle extraction économique » généré selon les hypothèses suivantes : 1 800 $ US/oz Au à un taux de change de 0,75 $ US par $ CA; 99,95 % d’Au payable; coûts hors site de 4,30 $/oz Au (affinage, transport et assurances); redevance de 2 % NSR; coûts de traitement et frais G&A de 14,50 $/t; coût d’extraction minière de 2,40 $/t et pentes dans les fosses de 25 degrés dans le mort-terrain et de 40 degrés sous le mort-terrain. La récupération métallurgique est de 90,5 % au gîte 903, 95,5 % au gîte Garrcon, 92,45 % pour le minerai non réfractaire du gîte JonPol et 56,2 % pour le minerai réfractaire du gîte JonPol.
  5. Selon la lithologie, les valeurs de densité du gîte ont été établies entre 2,74 et 3,32.
  6. Les nombres ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre aux totaux indiqués. 

Il n’y a pas d’autres facteurs ou problèmes connus qui affectent d’une manière appréciable l’estimation des ressources minérales autres que les risques normaux auxquels sont confrontés les projets miniers dans la province en termes de facteurs environnementaux, fiscaux, socio-économiques, politiques, liés aux permis ou à la commercialisation et les autres facteurs de risque énumérés à la section « Mise en garde concernant l’information prospective » ci-dessous.

Exploitation minière

Le plan minier prévoit 47 Mt de matériel acheminé à l’usine et 128 Mt de stériles sur une durée d’exploitation de 12 ans provenant de trois gîtes : 903, JonPol et Garrcon. La planification de la mine est basée sur des méthodes conventionnelles d’exploitation à ciel ouvert adaptées à l’emplacement du projet et aux exigences locales du site. Les opérations à ciel ouvert gérées et exécutées par le propriétaire devraient commencer un an avant le démarrage de l’usine, et durer neuf ans jusqu’à l’épuisement des fosses, suivie d’une période de trois ans pour le traitement des stocks à basse teneur à l’usine. Le sous-ensemble des ressources minérales contenues dans les tracés de fosses ciblés, résumé au tableau 4 selon une teneur de coupure de 0,30 g/t Au, constitue la base du plan minier et du calendrier de production de l’EEP.

 

Tableau 4 : Résumé de la production du plan minier de l’EEP

CATÉGORIE VALEUR
Charge d’alimentation de l’usine selon l’EEP 47 343 kt
Teneur moyenne en or du matériel d’alimentation de l’usine 0,82 g/t Au
Mort-terrain et roches stériles 128 260 kt
Ratio de découverture 2,7
Teneur en or du matériel d’alimentation de l’usine (années 1-5) 1,11 g/t Au
Charge d’alimentation de l’usine selon l’EEP 47 343 kt

Remarques

  1. Les estimations du plan minier et de la charge d’alimentation de l’usine de l’EEP sont un sous-ensemble de l’estimation des ressources minérales du 10 décembre 2020 et sont basées sur les renseignements techniques et d’ingénierie des fosses établis au niveau préliminaire pour les gîtes 903, JonPol et Garrcon.
  2. Les estimations du plan minier et de la charge d’alimentation de l’usine dans l’EEP sont exprimées en tonnes extraites et en teneur, le point de référence étant le concasseur primaire.
  3. La teneur de coupure de 0,30 g/t Au est basée sur un prix de 1 400 $ US/oz Au à un taux de change de 0,75 $ US par $ CA; 99,95 % d’or payable; des coûts hors site de 4,30 $/oz (affinage, transport et assurances); une redevance de 2,0 % NSR; et un taux de récupération métallurgique de 90 %.
  4. La teneur de coupure couvre les coûts de traitement de 12,00 $/t, les frais administratifs (G&A) de 1,00 $/t, et les coûts de remaniement des stocks à basse teneur de 1,50 $/t.
  5. Une dilution minière de 20 % à 0,10 g/t est appliquée aux ressources minérales en place. On suppose une récupération à l’extraction minière de 96 % des tonnages dilués.
  6. Les nombres ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre aux totaux indiqués

Les limites économiques des fosses ont été déterminées à l’aide de l’algorithme Pseudoflow. Le gîte 903 est planifié comme une fosse exploitée en trois phases ou reculs. Le gîte JonPol est planifié comme une fosse exploitée en deux phases. Le gîte Garrcon est planifié en cinq fosses, dont la plus grande (à l’ouest) est exploitée en deux phases. Les tracés des fosses ont été générés avec des angles de pente globaux dans les fosses de 40 degrés dans le socle rocheux et de 25 degrés dans le mort-terrain.

Des configurations détaillées des fosses, incluant des gradins et des rampes, n’ont pas été générées. Les tracés de fosse choisis pour chacune des phases offrent une marge de manœuvre suffisante pour que ces détails soient ajoutés lors des prochaines phases de planification, et il est anticipé que les modifications au contenu des fosses ne seront pas substantielles. Le tableau 5 ci-dessous présente la séquence générale d’exploitation des fosses.

 

Tableau 5 : Séquence d’exploitation des fosses selon le plan minier de l’EEP

L’usine sera alimentée en matériel provenant des fosses à un taux moyen de 4,0 Mtpa (11 ktpj). La teneur de coupure est optimisée, ce qui permet de constituer des stocks à basse teneur au nord du concasseur primaire, dont le traitement à l’usine est prévu dans les dernières années de vie de la mine. Le mort-terrain sera empilé à différents endroits du projet. Les roches stériles seront placées dans deux empilements adjacents à toutes les fosses. Le plan d’exploitation minière inclut l’utilisation de roches stériles pour remblayer les plus petites fosses du gîte Garrcon après exploitation.

Les opérations minières se feront sur 365 jours d’exploitation par an, avec deux quarts de 12 heures par jour. Une allocation de 10 jours sans production minière a été intégrée au calendrier d’exploitation de la mine pour tenir compte des conditions météorologiques défavorables. Le parc minier comprendra des foreuses fond-de-trou à moteur diésel avec des trépans de 165 mm pour le forage de production, des foreuses à circulation inverse (RC) à moteur diésel pour le forage de contrôle des teneurs à l’échelle du gradin, des pelles hydrauliques diésel munies de godets de 12 m3 et des chargeuses sur roues munies de godets de 13 m3 pour le chargement, des camions de transport à châssis rigide d’une charge utile de 91 t et des camions articulés de 36 t pour le halage de production, ainsi que des équipements auxiliaires et de service pour soutenir les opérations minières. Des systèmes d’assèchement des fosses seront mis en place pour chaque fosse. Toutes les eaux de surface et les précipitations dans les fosses seront traitées par des pompes submersibles.

Il a été prévu que le parc d’équipement minier serait acheté par le biais d’un accord de financement par crédit-bail. L’entretien de l’équipement minier géré par le propriétaire sera effectué sur le terrain et les réparations majeures dans les ateliers situés à proximité du concasseur primaire.

Traitement du minerai

L’usine de traitement de Garrison utilise un procédé standard de lixiviation au charbon (CIL) ainsi que la concentration par gravité pour la récupération de l’or. L’usine comprend des unités de concassage, de broyage, de concentration par gravité, de classification, de lixiviation et CIL et de détoxification avant le dépôt des résidus dans un parc à résidus. L’usine traitera 4,0 Mt de minerai par année à un débit moyen de 11 000 tonnes par jour.

La disponibilité nominale de l’usine est de 8 059 heures par année ou 92 %. L’usine a été conçue pour atteindre une récupération moyenne de 89,8 % (92,3 % durant la production initiale à haute teneur) de l’or sur la durée de vie du projet, sur la base des essais métallurgiques réalisés dans différents laboratoires au Canada et aux États-Unis entre 2011 et 2018. De ce total, 24,5 % de l’or sera extrait par le circuit de gravité et 65,3 % par le procédé de lixiviation/CIL.

 

Figure 2 : Plan du site

Une capacité de stockage des résidus a été prévue pour permettre d’accueillir en toute sécurité et pendant la durée de vie de la mine la production telle qu’elle est décrite dans la présente EEP. Les résidus produits au cours des huit premières années d’exploitation de la mine seront stockés dans un nouveau parc à résidus qui sera construit au sud des fosses. Les digues de confinement sur le pourtour du parc à résidus seront construites avec des roches stériles et du mort-terrain provenant du développement des fosses et la méthode de construction en aval sera utilisée pour garantir un stockage sûr des résidus à long terme.

Les eaux de ruissellement provenant du parc à résidus seront recueillies dans un bassin de gestion des eaux adjacent. Afin de permettre l’exploitation de la fosse Garrcon – Phase 3 à l’an 4, la route adjacente sera déplacée vers le nord.

Coûts d’investissement et d’exploitation

Le coût total d’investissement de préproduction pour le projet Garrison est estimé à 267 millions de dollars, y compris les provisions pour coûts indirects et pour imprévus de 29 millions et 38 millions de dollars, respectivement. Les coûts d’investissement de maintien sont estimés à 126 millions de dollars, y compris les coûts de fermeture (tableau 6). Les coûts d’exploitation sont estimés à 22,1 $ par tonne traitée (tableau 7).

 

Tableau 6 : Coûts totaux d’investissement et d’exploitation

DESCRIPTION COÛTS D’INVESTISSEMENT INITIAUX (M$) COÛTS D’INVESTISSEMENT DE MAINTIEN (M$) COÛTS TOTAUX D’INVESTISSEMENT (M$)
  Extraction minière 40 $ 113 $ 153 $
  Traitement du minerai 115 $ 115 $
  Infrastructures (et résidus) 35 $ 13 $ 48 $
  Coûts indirects 29 $ 29 $
  Coûts du projet pour le propriétaire 9 $ 9 $
  Imprévus 38 $ 38 $
  Total 267 $ 126 $ 393 $

 

Tableau 7 : Coûts totaux d’exploitation sur la durée de vie de la mine

DESCRIPTION DVM (M$) COÛT ANNUEL MOYEN (M$) COÛT MOYEN SUR LA DVM ($/T EXTRAITE) COÛT MOYEN SUR LA DVM ($/T TRAITÉE) COÛT MOYEN SUR LA DVM ($US/OZ) OPEX (%)
Coûts totaux d’exploitation de la mine, incluant les coûts de remise en état 469 $ 39 $ 2,7 $ 9,9 $ 313 $ 45%
Coûts totaux de traitement du minerai, incluant les coûts de traitement des eaux 532 $ 44 $ 3,0 $ 11,2 $ 355 $ 51%
Total des frais G&A 45 $ 4 $ 0,3 $ 1,0 $ 30 $ 4%
Total 1 047 $ 87 $ 6,0 $ 22,1 $ 698 $ 100%

Production d’or

La production d’or prévue est en moyenne de 121 000 onces par année durant les années 1 à 8, avec un pic à 155 000 onces à l’an 2. La production moyenne sur la durée de vie de la mine est de 94 000 onces par année.

 

Figure 3 : Production prévue sur la durée de vie de la mine (koz)

Possibilités d’accroître davantage la VAN

Une amélioration de la base de données et des travaux d’AQ/CQ supplémentaires ainsi que du forage intercalaire pourraient permettre de convertir les ressources de catégorie présumée en ressources indiquées ou mesurées. Des études structurales et géologiques plus approfondies, ainsi que du forage d’expansion dans les extensions latérales de la minéralisation pourraient permettre d’augmenter l’étendue des ressources, tant latéralement qu’en profondeur.

Le plan d’exploitation minière de l’EEP n’envisage pas l’exploitation de la totalité des ressources minérales. Durant la prochaine phase d’étude, la possibilité d’accroître l’envergure du projet pourrait être investiguée davantage en incluant une plus grande proportion ou la totalité des ressources minérales additionnelles.

Les prochains essais métallurgiques devraient cibler la possibilité d’augmenter la granulométrie de broyage du matériel d’alimentation du circuit de lixiviation, et une évaluation d’une plus grande variabilité de valeurs de dureté des ressources, afin de réduire l’envergure de l’équipement de broyage requis. D’autres essais devraient aussi être réalisés sur des échantillons du gîte JonPol afin d’améliorer les taux de récupération.

Prochaines étapes

Les résultats de l’EEP indiquent que le projet proposé a une valeur technique et financière, d’après les hypothèses du scénario de base. L’EEP présente également les travaux supplémentaires sur le terrain, les essais métallurgiques, les études d’optimisation et les analyses nécessaires pour soutenir des études minières plus avancées.

Les personnes qualifiées considèrent que les résultats de l’EEP sont suffisamment fiables et recommandent que le projet Garrison passe à l’étape suivante de développement, soit une étude de préfaisabilité et la réalisation d’une étude d’impact environnemental pour le projet, tout en continuant à explorer le potentiel géologique du projet Garrison.

Renseignements sur l’EEP

L’EEP indépendante a été préparée grâce à la collaboration des entreprises suivantes : Ausenco et Moose Mountain Technical Services. Ces entreprises ont fourni des estimations concernant les ressources minérales, les paramètres de conception et les estimations de coûts pour les opérations minières, les installations de traitement, la sélection des principaux équipements, le stockage des stériles et des résidus, la remise en état, l’obtention des permis et les dépenses d’exploitation et d’investissement. Le tableau 8 présente les contributeurs et leurs domaines de responsabilité.

 

Tableau 8 : Cabinets d’experts-conseils et domaines de responsabilité

CABINETS D’EXPERTS-CONSEILS     DOMAINES DE RESPONSABILITÉ
Ausenco Engineering Canada
  • Développement et analyse des travaux d’essais métallurgiques;
  • Bilan de masse;
  • Conception de l’usine de traitement;
  • Coûts d’investissement et d’exploitation de l’usine de traitement;
  • Conception et coûts des infrastructures électriques et informatiques;
  • Conception et coûts des services publics et des infrastructures incluant les routes sur le site;
  • Transport des matériaux et coûts d’exploitation généraux et administratifs;
  • Analyse financière et intégration globale selon le Règlement 43-101;
  • Conception, coûts d’investissement et d’exploitation de la station d’épuration des eaux;
  • Conception et coûts des installations de gestion des résidus, du minerai et des stériles;
  • Conception et coûts des infrastructures de gestion des eaux de surface;
  • Bilan hydrique à l’échelle du site;
  • Caractérisation du massif rocheux et paramètres de mécanique des roches servant à la conception des fosses;
  • Hydrogéologie;
  • Paramètres géotechniques servant à la conception des infrastructures de surface;
  • Caractérisation géochimique des stériles, des résidus et du minerai;
  • Données sur la qualité des eaux souterraines pour utilisation dans les études environnementales;
  • Études environnementales, permis et coûts de fermeture;
  • Contexte réglementaire, considérations sociales et questions environnementales prévues
Moose Mountain Technical Services
  • Examen des données historiques;
  • Géologie, exploration et forage actuels et historiques;
  • Préparation des échantillons et AQ/CQ, vérification des données;
  • Estimation des ressources minérales (O3 a réalisé la modélisation géologique des gîtes minéralisés);
  • Paramètres géotechniques servant à la conception des fosses;
  • Conception de la mine et de ses infrastructures;
  • Planification de la production minière;
  • Coûts d’investissement et d’exploitation de la mine.

 

Personne qualifiée

Tous les renseignements techniques contenus dans le présent communiqué de presse, autres que les informations relatives à l’EEP, ont été examinés et approuvés par M. Louis Gariépy, ing. (OIQ n°107538), vice-président à l’exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101.

L’EEP a été préparée par Ausenco. Chacun des contributeurs au rapport est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 et est indépendant d’O3 Mining aux fins du Règlement 43-101. Les renseignements techniques contenus dans le présent communiqué de presse et dans l’EEP ont été examinés et approuvés par :

Tommaso Roberto Raponi, ing., Traitement et infrastructures

Scott Elfen, ing., Gestion des résidus et des eaux

Mike Petrina, ing., Exploitation minière

Sue Bird, ing., Estimation des ressources

Scott Weston, ing., Environnement

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

Le laboratoire principal utilisé par O3 Mining est celui de SGS à Cochrane, en Ontario, lequel est un laboratoire indépendant agréé. Les échantillons de carottage expédiés à SGS sont broyés à 75 % passant -2 mm (10 mesh), une fraction de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85 % passant 75 microns (200 mesh) et 30 g sont analysés par pyroanalyse avec finition par spectroscopie d’émission atomique avec plasma à couplage inductif (ICP-AES). Pour les échantillons qui contiennent de l’or visible ou des minéraux métalliques, ou ceux qui ont livré des valeurs supérieures à 3 g/t par pyroanalyse, la méthode de pyroanalyse avec tamisage métallique est utilisée. Un échantillon d’un matériau de référence certifié, un duplicata et un blanc sont insérés par les géologues d’O3 Mining dans chaque lot de 20 échantillons soumis dans le cadre du programme d’assurance qualité et de contrôle de la qualité (« AQ/CQ »). Des pulpes de duplicatas sont expédiés à un deuxième laboratoire, Bureau Veritas, dans le cadre du programme de vérification des analyses.

Dans le cadre des travaux de forage réalisé dans les années 2000, avant l’arrivée d’O3 Mining, les protocoles d’analyse et le programme d’AQ/CQ étaient similaires à ceux employés par la Société et ont été révisés. Quelques échantillons de carottes de forage historiques ont été réanalysés dans le cadre du programme d’analyse de l’époque moderne. Lorsque des journaux de sondage historiques étaient disponibles pour les travaux de forage historiques, ces derniers ont été examinés. La conception du programme de forage, l’AQ/CQ et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Mesures financières non conformes aux IFRS

La Société a inclus certaines mesures financières non conformes aux IFRS dans le présent communiqué de presse, comme les coûts d’investissement initiaux, les coûts décaissés d’exploitation, les coûts décaissés totaux, le coût de maintien global, le capital d’expansion et l’intensité capitalistique, qui ne constituent pas des mesures reconnues aux termes des IFRS et n’ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Par conséquent, ces mesures pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres entreprises. Chacune de ces mesures vise à fournir des informations additionnelles à l’utilisateur et ne devrait pas être prise en compte isolément ni être considérée comme un substitut aux mesures préparées selon les IFRS.

Les mesures financières non conformes aux IFRS utilisées dans le présent communiqué de presse et couramment utilisées dans le secteur minier aurifère sont définies ci‑dessous.

Coûts décaissés totaux et coûts décaissés totaux par once

Les coûts décaissés totaux reflètent le coût de production. Les coûts décaissés totaux présentés dans l’EEP comprennent les coûts d’extraction minière, les coûts de traitement du minerai et de traitement des eaux, les frais généraux et administratifs au niveau de la mine, les coûts hors site, les frais d’affinage, les frais de transport et les redevances. Les coûts décaissés totaux par once sont calculés en divisant les coûts décaissés totaux par les onces d’or payables.

Coût de maintien global et coût de maintien global par once

Le coût de maintien global reflète la totalité des dépenses qui sont nécessaires à la production d’une once d’or à partir de l’exploitation. Le coût de maintien global présenté dans l’EEP comprend les coûts décaissés totaux, le capital de maintien, les coûts de fermeture et la valeur de récupération, mais exclut les frais généraux et administratifs du siège social. Le coût de maintien global par once est calculé en divisant le coût de maintien global par les onces d’or payables.

À propos d’O3 Mining Inc.

O3 Mining, qui fait partie du groupe Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau joueur dans la consolidation de propriétés d’exploration au sein de camps aurifères prometteurs au Canada, qui concentre ses efforts sur ses projets situés au Québec et en Ontario dans le but de devenir une société à forte croissance produisant plusieurs millions d’onces d’or.

O3 Mining est bien capitalisée et détient une participation de 100 % dans des propriétés situées au Québec (133 557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). O3 Mining contrôle 66 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la faille de Cadillac-Larder Lake. De plus, O3 Mining possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

À propos d’Ausenco

Ausenco est une entreprise mondiale qui redéfinit les frontières du possible. Notre équipe est répartie dans 26 bureaux établis dans 14 pays, avec des projets dans plus de 80 endroits dans le monde entier. Forts de notre expertise technique approfondie et de notre feuille de route qui s’étire sur plus de 30 ans, nous fournissons des études de conseil innovantes et à valeur ajoutée, ainsi que des solutions de réalisation de projets, d’exploitation et de maintenance des actifs à nos clients des secteurs des mines et des métaux, du pétrole et du gaz et du secteur industriel. Nous trouvons de meilleures façons de faire les choses.

Mise en garde concernant l’information prospective

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens attribué à ce terme dans les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables qui est fondée sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations faites en date du présent communiqué de presse. L’information dans le présent communiqué à propos de la transaction; et toute autre information dans les présentes qui n’est pas un fait historique peut constituer de l’information prospective. Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer de l’information prospective et a pour but d’identifier de l’information prospective. Cette information prospective est basée sur des hypothèses raisonnables et des estimations de la direction de la Société qui, au moment où elles ont été formulées, impliquent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations de la Société soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par cette information prospective. Ces facteurs comprennent notamment les risques liés au redémarrage des opérations; les autres mesures qui pourraient être prises pour limiter la propagation de la COVID-19; l’impact des perturbations liées à la COVID-19 en ce qui a trait aux activités commerciales de la Société et notamment sur ses employés, ses fournisseurs, ses installations et d’autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui découlent ou qui pourrait découler des déplacements, et les autres impacts de la COVID-19 et des mesures imposées en lien avec la COVID-19 sur la société en général et sur les marchés financiers. Bien que l’information prospective contenue dans le présent communiqué soit basée sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres que les résultats réels seront conformes à l’information prospective, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif de l’information prospective. La Société n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenus dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ni désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

 

Pour de plus amples renseignements sur O3 Mining, veuillez communiquer avec :

José Vizquerra
Président, chef de la direction et administrateur
Téléphone : (416) 363-8653

 

 

Minière O3 recoupe 10.4 g/t Au sur 3.0 mètres, 400 mètres à l’ouest du gisement Simkar sur sa propriété Alpha

Toronto, 09 Décembre 2020 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse de fournir les premiers résultats de forage de la zone Simkar et situés à 400 mètres à l’ouest du gisement historique, dans le secteur 3 de sa propriété Alpha à Val-d’Or, Québec, dans le cadre d’un programme de forage de 150 000 mètres entièrement financé. Le gisement Simkar contient une ressource mesurée et indiquée de 43 000 oz Au à 5,52 g/t Au ainsi que 20 000 oz Au à 6,36 g/t Au dans la catégorie présumée.

Le communiqué de presse est disponible sur le site Web de la société à l’adresse suivante: https://miniereo3.com/nouvelles/

Le programme de forage 2020-2021 d’ Minière O3 comprend 100 000 mètres pour la propriété Alpha, qui héberge plusieurs systèmes minéralisés sur une distance approximative de 20 kilomètres. Les forages actuels se concentrent sur l’exploration des extensions des zones Simkar (production historique de 54,500 oz Au à 5,99 g/t Au) et El Sol dans le secteur 3, les zones Valdora, Sabourin et Jolin dans le secteur 2 ainsi que sur les extensions en profondeur du système minéralisé Orenada dans le secteur 1 (voir figure 1). Ce sont des cibles d’exploration générées par notre équipe d’exploration, testées par un programme d’échantillonnage en rainures et vérifiées à l’aide d’une étude utilisant l’intelligence artificielle (« IA ») (voir communiqué de presse du 2 décembre 2020).

A Simkar, nous exécutons avec succès notre approche systématique de l’exploration basée sur l’analyse géologique et l’IA, l’échantillonnage de rainures et les travaux sur le terrain, et le forage. C’est toujours passionnant quand la troisième étape, le forage, réalise ce qu’elle se propose de faire. Les résultats d’aujourd’hui montrent que nous réussissons à étendre les zones minéralisées de Simkar et d’autres zones du secteur 3 d’Alpha au-delà des ressources connues. Nous identifions également de nouveaux domaines susceptibles d’augmenter les ressources minérales de ce secteur. Avec beaucoup plus de forages à venir à Alpha, les premiers résultats nous donnent confiance d’accroitre les ressources du projet d’une manière significative », a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra.

 

Les nouveaux résultats d’analyse de cinq sondages forés dans l’extension ouest de la zone Simkar comprennent:

 Faits saillants

  • 10.4 g/t Au sur 3.0 metres dans le sondage O3AL-20-310
  • 14.0 g/t Au sur 0.8 metres dans le sondage O3AL-20-311
  • 32.4 g/t Au sur 0.5 metres dans le sondage O3AL-20-312

Le sondage O3AL-20-310 a recoupé une minéralisation à l’interface du socle rocheux, 400 mètres à l’ouest de la zone historique A de Simkar (voir figure 2). Cette découverte se situe dans une zone sans forage historique, ce qui ouvre le potentiel pour la définition d’un nouveau gite minéral le long de la structure de la zone A Simkar. Le sondage O3AL-20-311 a recoupé l’extension de la zone Simkar C, à 350 mètres à l’ouest et le trou O3AL-20-312 a recoupé une nouvelle zone entre les zones A et C, à quelque 350 mètres à l’ouest.

Le programme de forage à Simkar vise les extensions dans la plongée interprétée des zones Simkar A, B et C (30 degrés vers l’ouest) ainsi que de nouvelles lentilles de minerai potentielles dans le sill d’Anamaque où la minéralisation en or est associée à des systèmes de veines de quartz-tourmaline-pyrite typiques du district de Val-d’Or. Les premiers résultats montrent que les veines aurifères s’étendent bien au-delà de la ressource historique de Simkar, y compris une continuité potentielle jusqu’aux zones El Sol et Paramaque, qui, si démontrée, formerait un champ de veines s’étendant sur 2,000 x 500 mètres. Les résultats encourageants reçus jusqu’à présent appuient la décision de poursuivre le programme d’exploration à Simkar afin d’explorer davantage les extensions minéralisées de ces intersections, qui restent entièrement ouvertes à l’ouest et en profondeur. Des analyses sont en cours pour deux sondages forés 100 m plus à l’ouest afin de suivre les intersections à haute teneur rapportées ici. D’autres sondages sont prévus pour étendre la zone minéralisée à l’ouest dans les régions d’El Sol et de Paramaque.

 

Tableau 1: Interceptions des sondages (seules les intersections supérieures à 5 g / t Au * m sont signalées)

Sondage De
(m)
A
(m)
Intervalle
(m)
Au non coupé (g/t) Ag (g/t) Cu
(%)
Mineralized Zone
O3AL-20-310 18.0 21.0 3.0 10.4 Simkar A
O3AL-20-310 28.5 31.5 3.0 2.3 Simkar A
O3AL-20-311 39.2 40.0 0.8 14.0 5.6 0.3 Simkar C
O3AL-20-311 671.0 672.0 1.0 8.4 0.8 Simkar A
O3AL-20-312 169.9 170.4 0.5 32.4 3.2 0.4 Entre Simkar A et C
O3AL-20-315 35.0 38.5 3.5 1.5 0.9 Entre Simkar A et B

REMARQUE: La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue, mais est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones.

  

Tableau 2: Details des sondages

   Drill Hole Azimut (˚) Pendage(˚) Longueur (m) UTM E UTM N
O3AL-20-310 357 -50 501 308300 5326500
O3AL-20-311 357 -75 672 308400 5326340
O3AL-20-312 357 -50 521 308400 5326340
O3AL-20-313 357 -50 537 308400 5326655
O3AL-20-315 359 -72 206 308850 5326631

 

Le sondage O3AL-20-310 a recoupé quelques veinules de quartz, dont une avec de l’or visible, au sein d’une intrusion de monzonite dans les premiers échantillons du trou, à l’interface du socle rocheux. Il a retourné 10,4 g / t Au sur 3,0 m. Dix mètres plus profonds dans la même monzonite, une zone fracturée a donné 2,3 g / t Au sur 3,0 m. Le sondage O3-AL-20-310 est situé à 400 mètres à l’ouest et sur la même structure que la zone historique de Simkar A. La monzonite est en contact avec le gabbro riche en fer du sill d’Anamaque qui est le principal hôte des zones de Simkar.

Le sondage O3AL-20-311 a recoupé une veine de quartz de 12 cm avec 10% de pyrite dans un basalte bréchique, à 350 m à l’ouest de la zone C.  La veine de quartz a donné 14,0 g / t Au, 5,6 g / t Ag et 0,3% Cu sur 0,8 m. Le sondage a été arrêté dans le gabbro riche en fer du sill d’Anamaque. Le dernier échantillon du sondage montre une faible altération et a donné 8,4 g / t Au sur 1,0 m ce qui correspond au début de la Zone A. Le trou sera approfondi en décembre.

Sur la même section, le trou O3AL-20-312 a recoupé une petite veinule de quartz avec de l’or visible dans un gabbro, à 85 m au sud de la zone A. La veinule a donné une intersection de 32,4 g / t Au, 3,2 g / t Ag et 0,4 % Cu sur 0,5 m.

Dans le secteur de la mine historique, le sondage O3AL-20-315 a recoupé quelques veines centimétriques de quartz-tourmaline à l’intérieur du gabbro riche en fer, entre les zones A et B. Il a donné 1,5 g / t Au sur 3,5 m.

 

Figure 1: Carte de la Propriété Alpha

 

Figure 2: Localisation des forages à Simkar

 

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrants> 10,0 g / t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’Minière O3 dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité (« AQ / CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides

Président, PDG et Directeur

Téléphone: (416) 363-8653

 

 

 

 

Minière O3 Identifie De Nouvelles Cibles Confirmant La Validité Du Ciblage Par Intelligence Artificielle

Toronto, 02 Décembre 2020 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse de présenter les résultats de son programme estival d’échantillonnage en rainures sur sa propriété Alpha, située à 15 kilomètres au sud-est de Val-d’Or, au Québec. Les cibles ont été générées par notre équipe d’exploration et vérifiées à l’aide de l’étude d’intelligence artificielle (« IA »). Le travail collaboratif d’IA avec Mira Geoscience Ltd. (« Mira »), a permis à l’équipe d’exploration d’Minière O3 de tirer parti de nombreuses années de données d’exploration multidisciplinaire, y compris une compilation de travaux historiques, d’observations de terrain ainsi que d’indices de prospectivité minérale (IPM) produits par Mira (voir communiqué de presse du 6 août 2020), et joue un rôle important dans le processus actuel de ciblage d’exploration sur Alpha.

Faits saillants

  • El Sol: 128 g/t Au sur 0.7 mètre

  • Valdora: 70.9 g/t Au sur 1.5 mètres

  • Paramaque : 16.3 g/t Au sur 0.7 mètre

  • Simkar: 7.8 g/t Au sur 1.2 mètres

La zone East Alpha, secteurs 2 et 3 (figure 1), a d’abord été sélectionnée dans le but de mieux comprendre le contexte structural et les contrôles de minéralisation tout en tirant parti de la nature de sub-affleurante de ce secteur. Le programme de travaux d’été comprenait 31 affleurements et 4,650 échantillons en rainures. Les zones testées comprennent Simkar, El Sol et Goldora (secteur 3) le long du corridor Anamaque et les zones Valdora, Sabourin et Jolin (secteur 2) le long du corridor Skarn. Des résultats d’analyse significatifs sont présentés ci-dessous et comprennent 23 interceptions (tableau 1). Parmi celles-ci, les zones El Sol et Simkar faisaient partie des principales cibles prioritaires recommandées par Mira, et les deux zones ont livré les meilleurs résultats de la campagne. En outre, au moins 20 cibles IA non testées réparties dans les zones couvertes par le mort-terrain ont été identifiées sur l’ensemble de la propriété. Maintenant que la méthodologie de l’IA a été vérifiée, la société est impatiente de tester par forage ces nouvelles cibles car nous pensons qu’elles offrent un potentiel de découverte important.

Nous sommes vraiment ravis de pouvoir identifier quatre cibles majeures dans les secteurs 2 et 3 à East Alpha grâce à notre travail de terrain d’été. Les cibles basées sur les connaissances géologiques ont été confirmées par la méthodologie d’intelligence artificielle mise en œuvre auparavant. Le programme d’échantillonnage en rainures a permis d’effectuer des observations géologiques clés qui ont considérablement amélioré notre compréhension des contrôles de la minéralisation aurifère dans la partie est d’Alpha. Le modèle géologique mis à jour est maintenant plus précis et, par conséquent, nous avons une confiance accrue de la qualité des cibles de forage qu’il nous aide à définir », a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra.

 

Les connaissances approfondies d’Minière O3 de la géologie de la propriété, combinées à la modélisation Mira et aux résultats de cette campagne d’échantillonnage en rainures confirment que la Société dispose d’une base de ciblage solide pour la campagne de forage actuelle de 100,000 mètres qui a débuté en septembre 2020 et qui devrait être terminée d’ici avril 2021. Au cours de l’hiver, la société prévoit aussi de forer à Omega (secteur 4) près du gisement Triangle sur des cibles soutenues par l’IA et continuera de forer à Pontiac Ouest, Pontiac Est, Bulldog, Orenada 4 et Orenada 2 (secteur 1).

 

Figure 1: Carte de la Propriété Alpha – faits saillants du programme d’échantillonnage en rainures

 

Tableau 1: Résultats échantillonnage en rainures

Rainure

De (m)

A (m)

Intervalle (m)

Au (g/t)

Zone

O3AL-D20-19-001

4.2

6.1

1.9

5.6

El Sol

O3AL-D20-19-001

21.2

22.5

1.3

4.4

El Sol

O3AL-D20-19-003

4.4

5.2

0.8

7.4

El Sol

O3AL-D20-19-005

0.0

0.8

0.8

2.7

El Sol

O3AL-D20-19-009

4.5

5.5

1.0

3.8

El Sol

O3AL-D20-19-017

0.0

1.2

1.2

2.8

El Sol

O3AL-D20-19-020

0.0

1.0

1.0

3.6

El Sol

O3AL-D20-19-022

0.9

1.9

1.0

5.3

El Sol

O3AL-D20-19-025

0.0

1.5

1.5

6.0

El Sol

O3AL-D20-19-027

0.0

0.7

0.7

128

El Sol

O3AL-D20-19-028

0.0

0.6

0.6

4.7

El Sol

O3AL-D20-17-014

0.0

0.8

0.8

3.9

Simkar

O3AL-D20-17-030

0.0

1.2

1.2

7.8

Simkar

O3AL-D20-17-041

8.2

9.0

0.8

3.6

Simkar

O3AL-D20-17-052

0.0

0.8

0.8

4.5

Simkar

O3AL-D20-18-003

9.9

10.7

0.8

5.2

Simkar

O3AL-D20-31-003

0.0

0.7

0.7

16.3

Paramaque

O3AL-D20-22-001

23.8

25.2

1.5

70.9

Valdora 1A

O3AL-D20-22-002

51.9

52.7

0.7

3.7

Valdora 1A

O3AL-D20-22-014

16.4

16.9

0.5

5.0

Valdora 1A

O3AL-D20-22-027

1.1

1.8

0.7

9.0

Valdora 1A

O3AL-D20-22-038

1.6

2.6

1.0

2.7

Valdora 1A

O3AL-D20-20-042

0.0

0.7

0.7

2.8

Valdora 1G

 

La zone El Sol est située à 700 mètres dans l’extension ouest du gisement Simkar.

La minéralisation aurifère à Simkar est principalement encaissée dans un gabbro riche en fer associé au sill d’Anamaque. Les meilleurs résultats d’échantillons de rainures de la campagne d’été proviennent de la zone El Sol. La rainure O3AL-D20-19-027 a donné 128 g / t Au sur 0,7 mètre à l’intersection entre une zone de cisaillement orientée est-ouest et une veine nord-sud de quartz-tourmaline-pyrite à faible pendage avec de l’or libre. La même veine de quartz-tourmaline a donné des résultats intéressants sur toute la longueur de l’affleurement, comme la rainure O3AL-D20-19-001 qui a donné 5,6 g / t Au sur 1,9 mètre. À Simkar, huit (8) trous de forage ont été complétés dans le cadre du programme de forage actuel; les résultats seront disponibles sous peu.

La zone Valdora 1 a donné des résultats à haute teneur incluant 70,9 g / t Au sur 1,5 mètre dans la rainure O3AL-D20-22-001. Cet échantillon est situé à la jonction des zones de cisaillement d’orientation nord-est et est-ouest au contact d’un gabbro riche en fer. Le même affleurement a donné d’autres résultats significatifs dont 9,0 g / t Au sur 0,7 mètre dans la rainure O3AL-D20-22-027, qui est associé à une zone de cisaillement orientée est-ouest au sein de l’intrusion gabbroïque.

La rainure de Simkar a été complétée à l’extrémité sud-ouest de la zone. La rainure O3AL-D20-17-030 a recoupé 7,8 g / t Au sur 1,2 mètre et est liée à une zone de cisaillement est-nord-est avec des veinules de quartz-calcite traversant un gabbro riche en fer du sill d’Anamaque.

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val-d’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrants> 10,0 g / t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’Minière O3 dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité (« AQ / CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides

Président, PDG et Directeur

Téléphone: (416) 363-8653

 

 

Minière O3 Recoupe 383.4 g/t Au sur 2.0 Mètres Incluant 1,510 g/t Au sur 0.5 Mètre à son Projet Marban

Toronto, 24 Novembre 2020 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureux de fournir de nouveaux résultats de forage sur la propriété Malartic à Val-d’Or, au Québec, dans le cadre de son programme de forage déjà financé de 150 000 mètres.

Le forage actuel sur la propriété Malartic est axé sur l’expansion de la minéralisation en dehors des zones des fosses proposées (décrit dans l’évaluation économique préliminaire de Marban « PEA » publiée le 8 septembre 2020) et sur l’identification de nouvelles zones à haute teneur en profondeur. Le programme de forage 2020-2021 comprend 45 000 mètres pour la propriété Malartic afin de tester les extensions dans la plongée des gisements et des zones à l’extérieur des fosses proposées.

Gold Hawk est en chemin pour devenir un gisement satellite potentiel à haute teneur très prometteur pour le projet de développement de la mine Marban, à seulement 2 kilomètres des fosses proposées. Les intersections confirment la caractéristique exceptionnelle de haute teneur des gisements d’or le long du prolifique couloir de cisaillement de Marbenite, ce qui nous donne la confiance nécessaire pour poursuivre le programme de forage afin de réaliser rapidement son potentiel et y construire des ressources », a déclaré le président et PDG Jose Vizquerra.

Les nouveaux résultats d’analyse de sept sondages forés dans la plongée estimée de la zone Gold Hawk comprennent:

Faits saillants du forage:

  • 383.4 g/t Au sur 2.0 mètres dans le sondage O3MA-20-008, incluant 1,510 g/t Au sur 0.5 mètre

  • 1.8 g/t Au sur 5.0 mètres dans le sondage O3MA-20-002

  • 16.8 g/t Au sur 0.5 mètre dans le sondage O3MA-20-003

Un modèle 3D du gisement Marban et de la zone Gold Hawk est disponible sur le site Web de la société à l’adresse suivante: https://miniereo3.com/presentations/dernieres-resultats/

Ces sondages visaient des extensions en profondeur de la zone Gold Hawk. La zone est mise en place le long du cisaillement Marbenite, l’une des principales structures du district et qui héberge les gisements Marban, Orion # 8 ainsi que Kiena de la compagnie Wesdome. Les sondages ont recoupé la zone Gold Hawk entre 390 mètres et 570 mètres sous la surface à un espacement de 50 à 100 mètres. Il y a des résultats en attente de trois sondages autour de O3MA-20-008. Les résultats encourageants de Gold Hawk reçus jusqu’à présent appuient la décision de poursuivre le programme d’exploration pour explorer davantage les extensions de minéralisation du trou O3MA-20-008, qui restent ouvertes à l’ouest et en profondeur.

 

Tableau 1: Interceptions des sondages (seules les intersections supérieures à 5 g / t Au * m sont signalées)

Sondage

De

(m)

A

(m)

Intervalle

(m)

Au non

coupé (g/t)

Zone Minéralisée

O3MA-20-001

143.5

145.0

1.5

4.4

O3MA-20-002

489.8

494.8

5.0

1.8

Gold Hawk

O3MA-20-003

588.0

588.5

0.5

16.8

Gold Hawk

O3MA-20-008

552.8

554.8

2.0

383.4

Gold Hawk

Including

553.8

554.3

0.5

1,510.0

O3MA-20-008

558.4

559.5

1.1

5.3

Gold Hawk

Remarque : La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue, mais est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones.

 

Tableau 2: Details des sondages

Sondage

Azimut (˚)

Pendage (˚)

Longeur (m)

UTM E

UTM N

O3MA-20-001

211

-60

657

276422

5337890

O3MA-20-002

210

-49

558

276551

5337820

O3MA-20-003

204

-61

714

276874

5337639

O3MA-20-004

201

-69

780

276874

5337639

O3MA-20-005

186

-65

789

276874

5337639

O3MA-20-006

186

-58

771

276874

5337639

O3MA-20-008

209

-66

659

276522

5337866

Le sondage O3MA-20-008 a recoupé deux intervalles minéralisés dans la zone Gold Hawk. Le premier intervalle a retourné 383.4 g/t Au sur 2.0 mètres dont 1,510.0 g/t Au sur 0.5 mètre. La minéralisation est associée à de l’or visible et des traces de pyrrhotite et de chalcopyrite dans des veinules de quartz recoupant un basalte au contact d’une komatiite. Le deuxième intervalle, quatre mètres plus profonds, a retourné 5.3 g/t Au sur 1.1 mètre. La minéralisation est associée à des veinules de quartz-carbonate au sein d’une komatiite. Le sondage O3MA-20-002 a recoupé 1.8 g/t Au sur 5.0 mètres le long du même contact basalte-komatiite que O3MA-20-008. La minéralisation est associée à l’or visible dans les veinules de quartz-carbonate dans une komatiite. Quant à lui, le sondage O3MA-20-003 a recoupé 16.8 g/t Au sur 0.5 mètre. La minéralisation est associée à des veinules de talc-calcite coupant la komatiite. Finalement, le sondage O3MA-20-001 a recoupé 4.4 g/t Au sur 1.5 mètre. La minéralisation comprend jusqu’à 1% de pyrite disséminée et des veinules de quartz-carbonate démembré dans une granodiorite.

Figure 1: Carte de la Propriété Malartic

Figure 2: Carte de localisation des sondages

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers (« Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val D’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrants> 10,0 g / t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité (« AQ / CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (133,557 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 66, 064 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans la région de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une « information prospective ». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur Minière O3, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides

Président, PDG et Directeur

Téléphone: (416) 363-8653

 

 

 

 

 

O3 Mining augmente à six foreuses à Val D’Or, Québec

Toronto, 10 novembre 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V:OIII) (« Minière O3 » ou la « Compagnie ») est heureuse d’annoncer qu’elle a augmenté le nombre de foreuses à six pour ses projets Alpha et Malartic à Val D’Or Québec, Canada. Des six foreuses, deux opèrent sur la propriété Malartic où un total de 45 000 mètres de forage est prévu, et quatre se concentreront sur la propriété Alpha, pour un total de 100 000 mètres de forage prévu.

Sur le projet Malartic, les deux foreuses explorent les extensions des gisements inclus dans l’Étude Économique Préliminaire (EEP) récemment publiée (voir communiqué de presse du 8 septembre 2020) afin d’augmenter les ressources minérales du projet minier Marban.  Ces gisements sont Norlartic – Kierens à faible profondeur, North-North, Marban et Gold Hawk. Les autres cibles comprennent les extensions de zones minéralisées historiques situées à moins de 3 km des fosses de l’EEP, offrant un potentiel supplémentaire pour augmenter les ressources dans la zone du projet minier Marban. Ces cibles comprennent Gold Hawk, Orion # 8, MK et Marban NE.

Sur le projet Alpha, deux foreuses continueront d’explorer les extensions de profondeur d’Orenada # 2 et d’Orenada # 4 jusqu’à 800 mètres verticalement, tandis que deux foreuses testeront un certain nombre de cibles dans la partie est de la propriété. Ces cibles ont été planifiées à l’aide de l’étude de ciblage IA (intelligence artificielle) de Mira (voir communiqué de presse du 6 août 2020) et des résultats du programme de décapage d’été où les résultats de décapage positifs incluent 176 g / t Au, 38,0 g / t Ag, 0,1 % Cu sur 0,6 mètre à la zone Valdora 4. Les cibles dans la partie est de la propriété Alpha comprennent les extensions des gisements Simkar et Akasaba, les zones minéralisées Valdora, El Sol, Sabourin et Jolin ainsi que les cibles conceptuelles.

Avec ces nouvelles passionnantes dans le district aurifère de Val d’Or, y compris le potentiel souterrain croissant de la zone East Gouldie de la mine Canadian Malartic et l’acquisition par Yamana Gold de Monarch Gold pour son gisement Wasamac, nous accélérons le forage pour montrer plus rapidement le très réel potentiel minier de nos projets Marban et Alpha qui sont dans le même secteur. Alpha se trouve sur la même structure que Canadian Malartic qui est à seulement 25 km. Marban est situé encore plus près, sur une structure parallèle et où notre EEP récente suggère une rentabilité attrayante. Faire croître nos ressources dans le secteur de Val d’Or au-delà des 2 millions d’onces actuels renforcera vraiment le rôle de Minière O3 dans le développement futur du district », président et chef de la direction, Jose Vizquerra.

L’exploration actuelle ciblera:

 Malartic (45,000 mètres)

  • Poursuite des forages entre Kierens et Norlartic.
  • Exploration régionale avec un accent sur les zones historiques Gold Hawk et Orion 8 en profondeur.

Alpha (100,000 mètres)

  • La poursuite des forages à Orenada # 2 et # 4 se concentrera sur l’exploration et l’extension en profondeur de ces zones.
  • Cibles d’exploration régionales dans la partie est de la propriété et identifiées par IA et vérification au sol sur les gisements Simkar et Akasaba ainsi que les zones minéralisées Valdora, El Sol, Sabourin et Jolin ciblant leurs extensions suivant les vecteurs identifiés et les plongées interprétées.

D’autres foreuses seront ajoutées en début d’année 2021 pour forer les zones qui nécessitent des conditions de gel, telles que la délimitation des zones Bulldog et Epsilon, les extensions en profondeur des gisements d’Orenada et les cibles appartenant au style Sigma, Skarn et Cadillac définies plus tôt cette année.

Figure 1: Localisation des propriétés Alpha and Malartic

Figure 2: Propriété Alpha et programme de forage

Figure 3: Propriété Malartic et programme de forage

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une «personne qualifiée» au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers («Règlement 43-101»).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val D’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrant> 10,0 g / t Au sont ré-analysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité («AQ / CQ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

O3 Mining, qui fait partie du groupe de sociétés Osisko, est un développement minier et un regroupeur émergent de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada – axé sur des projets au Québec et en Ontario – dans le but de devenir une entreprise de plusieurs millions d’onces, -entreprise de croissance.

O3 Mining est bien capitalisée et détient une participation de 100% dans des propriétés au Québec (435 000 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). O3 Mining contrôle 61 000 hectares à Val D’Or et plus de 50 kilomètres de longueur latérale de Cadillac-Larder Lake Faut. O3 Mining possède également un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des «informations prospectives» au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une «information prospective». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur O3 Mining, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides

Président, PDG et Directeur

Téléphone: (416) 363-8653

 

O3 Mining consolide la propriété Malartic avec l’achat du 50% restant des claims de Northern Star

Toronto, 9 novembre, 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V:OIII)O3 Mining » ou la « Société« ) est fière d’annoncer qu’elle a complété l’achat du 50% des droits miniers restant dans les claims de Northern Star (également connus comme étant les claims Virginia) pour $150,000 USD conformément aux termes du contrat d’achat conclu entre Niogold Mining Corporation, une société détenue et contrôlée par O3 Mining, et 9265-9911 Québec inc., société s’étant portée acquéreur des droits miniers de Northern Star Mining Corporation en 2013.

Avec cet achat, Minière O3 détient désormais la propriété à 100% de trois claims totalisant 106,5 hectares, consolidant ainsi la propriété Malartic.

Le récent achat des claims de Northern Star finalise la consolidation de la propriété de Malartic et nous permet de forer l’extension nord-ouest du gisement de Kierens. Notre équipe d’exploration est impatiente d’intégrer ces nouveaux claims au fur et à mesure que nous progresserons dans notre programme de forage de 45 000 mètres à Malartic” Jose Vizquerra, PDG.

Figure 1 : Figure Propriété Malartic

À propos d’O3 Mining Inc.

O3 Mining, une société du groupe Osisko, est une société de développement minier émergente visant à consolider l’exploration de propriétés dans des camps aurifères à fort potentiel au Canada – concentrée sur des projets au Québec et en Ontario – avec pour objectif de devenir une société à forte croissance de plusieurs millions d’onces.

O3 Mining est bien capitalisée et détient 100% des droits miniers dans plusieurs propriétés au Québec (435 000 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). O3 Mining contrôle 61 000 hectares à Val D’Or et plus de 50 kilomètres de longueur le long de faille du lac Cadillac-Larder. O3 Mining possède également un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs », au sens de la législation canadienne applicable sur les valeurs mobilières, qui sont fondés sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être un « énoncé prospectif ». Toute déclaration qui implique des énoncés concernant les prédictions, les attentes, les interprétations, les croyances, les plans, les projections, les objectifs, les hypothèses, les événements futurs ou les performances (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est attendu », « interprété », « point de vue de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « prévu », « prévisions », « estimations », « croit » ou « a l’intention », ou des variations de ces mots et expressions ou le fait de déclarer que certaines actions, événements ou résultats « peuvent » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » pris pour se produire ou être atteints) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des énoncés prospectifs et sont destinés à identifier des informations prospectives. Ces énoncés prospectifs sont basés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la Société, au moment où elles ont été faites, et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent faire que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient matériellement différents des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou impliqués par ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des activités; les mesures supplémentaires qui pourraient être prises pour atténuer la propagation de la COVID-19; l’impact des perturbations liées à la COVID-19 sur les activités commerciales de la Société, notamment sur ses employés, ses fournisseurs, ses installations et d’autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et pourraient apparaître en rapport avec les voyages, et d’autres impacts sociaux et sur les marchés financiers de la COVID-19 et des réponses à la COVID 19. Bien que les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse soient basés sur ce que la direction estime, ou croyait à l’époque, être des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront conformes à ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne sont pas ceux prévus, estimés ou attendus, et ni la société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs ou les informations prospectives contenues dans le présent document afin de refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni ses fournisseurs de services (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent de responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans le présent communiqué

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

José Vizquerra

PDG

Téléphone: (416) 363-8653

 

Minière O3 recoupe 2,9 g/t Au sur 14,2 mètres près de la surface et 145 mètres à l’extérieur des fosses du projet Marban

Toronto, le 03 novembre 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V: OIII) («O3 Mining» ou la «Société») est heureuse de fournir de nouveaux résultats de forage sur la propriété Malartic à Val D’Or, Québec, dans le cadre de son programme de forage de 150 000 mètres entièrement financé.

Le forage actuel sur la propriété Malartic est axé sur l’expansion de la minéralisation en dehors des zones des fosses proposées décrites dans l’Évaluation Économique Préliminaire (EEP) publiée le 8 septembre 2020. Le programme de forage 2020-2021 envisage 45 000 mètres sur la propriété Malartic pour tester les extensions des gisements et les zones en dehors des fosses de l’EEP. Les nouveaux résultats analytiques de quatre sondages coupant les extensions du gisement Kierens à 25 mètres sous la surface comprennent:

Faits saillants du forage:

  • 2.9 g/t Au sur 14.2 mètres dans le sondage O3MA-20-006, incluant 18.5 g/t Au sur 1.0 mètre

  • 2.1 g/t Au sur 10.5 mètres dans le sondage O3MA-20-005

Ces sondages ont été forés à partir d’un même collet situé entre les gisements Kierens et Norlartic, à 145 mètres au SE de la limite de la fosse Kierens et à 325 mètres de la limite NO de la fosse Norlartic. L’objectif principal de ces sondages était de traverser le corridor Kierens-Norlartic à faible profondeur tout en forant les extensions en profondeur de la zone Gold Hawk. Ces nouveaux résultats suggèrent que le gisement de Kierens se rapproche plus de la surface qu’on ne le pensait auparavant et, s’il est correctement délimité, pourrait avoir un impact favorable sur une future mise à jour de la ressource en fosse.

Nous sommes satisfaits de ces derniers résultats de forage car ils montrent que le forage peut continuer à élargir l’empreinte minérale des différents gisements de notre propriété Malartic, ce qui augure bien pour accroître la base de ressources et rendre le développement du projet Marban encore plus attrayant. Nous avons également reçu l’agréable surprise d’intercepter la minéralisation juste sous la surface, ce qui pourrait avoir un impact positif significatif dans un scénario de production futur a déclaré le président et chef de la direction José Vizquerra.

Table 1: Intercepts des sondages (seules les intersepts supérieurs à 5 g/t Au x m sont signalées, teneur de coupure 0,3 g/t Au)

Sondage

De

(m)

A

(m)

Intervalle

(m)

Au non coupé (g/t)

Zone

O3MA-20-003

28.7

38.0

9.3

2.0

Kierens

O3MA-20-004

35.5

47.0

11.5

1.6

Kierens

O3MA-20-005

30.0

40.5

10.5

2.1

Kierens

O3MA-20-006

28.3

42.5

14.2

2.9

Kierens

Incluant

29.4

30.5

1.1

18.5

Kierens

REMARQUE

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones.

Table 2: Détail des collets de sondage

Sondage

Azimut (˚)

Pendage (˚)

Longueur (m)

UTM E

UTM N

O3MA-20-003

204

-61

714

276874

5337639

O3MA-20-004

201

-69

780

276874

5337639

O3MA-20-005

186

-65

789

276874

5337639

O3MA-20-006

186

-58

771

276874

5337639

Les veines d’or à haute teneur de Gold Hawk ont été délimitées par de nombreux programmes de forage différents depuis les années 1980. Les sondages, espacés de 30 mètres et à une profondeur verticale de 400 mètres, ont identifié trois veines ou systèmes de veines nommés veine n°1, n°2 et n°3, qui restent ouvertes en profondeur. Une ressource non conforme 43-101 suggère 254 000 t titrant 8,6 g/t Au à Gold Hawk (Sigeom).

Les sondages O3MA-20-003 à O3MA-20-006 ont tous recoupé la zone minéralisée Kierens-Norlartic à faible profondeur à environ 6 mètres l’un de l’autre. La zone minéralisée est associée à jusqu’à 5% de pyrite disséminée au sein d’un dyke gabbroïque bréchique avec 15% de veines de quartz-carbonate-chlorite. Le dyke est situé au contact d’une unité ultramafique cisaillée et correspond au contexte géologique décrit par les opérateurs précédents de l’horizon de Kierens.

Figure 1: Figure Propriété Malartic

Voir Les Cartes

Figure 2 : Résultats de forage projet Marban

Voir Les Cartes

Personne Qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ # 107538), VP Exploration, qui est une «personne qualifiée» au sens du Règlement 43-101 – Normes d’information sur les projets miniers («Règlement 43-101»).

Protocoles de contrôle de la qualité et de rapport

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais elle est estimée à 65-80% de l’intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les dosages ne sont pas coupés sauf indication contraire. Les interceptions se produisent dans les limites géologiques des zones principales, mais n’ont pas été corrélées aux domaines de veines individuels pour le moment. Les demi-carottes sont expédiées au laboratoire Agat à Val D’Or, Québec et Mississauga, Ontario pour analyse. Le noyau est écrasé à 75% passant -2 mm (10 mesh), une division de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85% passant 75 microns (200 mesh) et 50 g est analysé par Fire Assay (FA) avec une absorption atomique Finition spectrométrie (AAS). Les échantillons titrant> 10,0 g / t Au sont ré-analysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Les matériaux et les blancs standard certifiés commerciaux sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage tous les 18 carottes dans le cadre du programme AQ / CQ. Des tests tiers sont soumis à d’autres laboratoires désignés pour 5% de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’assurance qualité / contrôle de la qualité («AQ / CQ») et l’interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme d’AQ / CQ conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie.

Au sujet de Minière O3 Inc.

O3 Mining, qui fait partie du groupe de sociétés Osisko, est un développement minier et un regroupeur émergent de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada – axé sur des projets au Québec et en Ontario – dans le but de devenir une entreprise de plusieurs millions d’onces, -entreprise de croissance.

O3 Mining est bien capitalisée et détient une participation de 100% dans des propriétés au Québec (435 000 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). O3 Mining contrôle 61 000 hectares à Val D’Or et plus de 50 kilomètres de longueur latérale de Cadillac-Larder Lake Faut. O3 Mining possède également un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau au Québec.

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des «informations prospectives» au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable qui sont fondées sur des attentes, des estimations, des projections et des interprétations à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans ce communiqué de presse sur la transaction; et toute autre information contenue dans ce document qui n’est pas un fait historique peut être une «information prospective». Toute déclaration qui implique des discussions concernant des prédictions, des attentes, des interprétations, des croyances, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent mais pas toujours en utilisant des expressions telles que « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu « , » interprété « , » l’avis de la direction « , » anticipe « ou » n’anticipe pas « , » planifie « , » budget « , » planifié « , » prévisions « , » estimations « , » croit « ou » a l’intention « ou des variantes de ces mots et expressions ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « pourraient », « seraient », « pourraient » ou « seront » censés se produire ou être réalisés) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des informations prospectives et sont destinées à identifier des informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées, comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels des sociétés soient sensiblement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation du COVID-19; l’impact des perturbations liées au COVID-19 en relation avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, fournisseurs, installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont apparus et peuvent survenir en relation avec les voyages, et d’autres impacts sur le marché financier et social du COVID-19 et les réponses au COVID 19. Bien que les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse soient basées sur ce que la direction pense, ou considérées à l’époque comme des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront cohérents avec ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne seront pas ceux anticipés, estimés ou prévu, et ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations prospectives ou informations prospectives contenues dans les présentes pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de régulation n’a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans ce document.

Pour plus d’informations sur O3 Mining, veuillez contacter:

José Vizquerra Benavides

Président, PDG et Directeur

Téléphone: (416) 363-8653

Minière O3 Dépose Le Rapport Technique Sur L’EPP Pour Son Projet Marban

Toronto, 26 Octobre 2020 – Minière O3 Inc. (TSX.V:OIII) (« Minière O3 » ou « la Société ») est heureuse d’annoncer le dépôt de l’évaluation économique préliminaire indépendante (« EEP ») pour son projet Marban, détenu à 100 %, sur la propriété Malartic, dans la région minière de classe mondiale de Val-d’Or au Québec, Canada.

Le rapport a été préparé conformément au Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (« NI 43-101 »). Le rapport technique, intitulé « NI 43-101 Technical Report and Preliminary Economic Assessment of the Marban Project » et daté du 23 octobre 2020 (avec une date d’effet au 3 septembre 2020), a été préparé pour Minière O3 par Ausenco Engineering Canada Inc. avec l’assistance de Mouse Mountain Technical Services, Golder Associates Inc. et WSP Canada (l’« EEP de Marban »). L’EPP de Marban est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Minière O3.

Le communiqué publié par Minière O3 le 8 Septembre 2020 (intitulé « Minière O3 présente une EEP positive pour le projet Marban ») résume certains des principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’EEP de Marban. La Société a le plaisir d’annoncer qu’il n’y a aucune différence importante entre les principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’EEP de Marban et ceux présentés dans le communiqué publié par Minière O3 le 8 septembre 2020.

À propos de Minière O3 Inc.

Minière O3, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.
Minière O3 est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (435 000 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). Minière O3 exerce un contrôle sur 61 000 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, Minière O3 possède un portefeuille d’actifs situés dans les régions de la Baie-James et de Chibougamau au Québec.

Mise en garde à propos des renseignements techniques

Le lecteur est avisé que l’EEP de Marban est de nature préliminaire et tient compte de ressources minérales présumées qui sont trop spéculatives d’un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans les réserves minérales. Les estimations de ressources minérales présentées dans la EEP du projet Marban peuvent être matériellement affectées par divers aspects tels que la géologie, les exigences environnementales, les permis, les considérations légales, les titres, le contexte socio-politique, le marketing, entre autres. En vertu du Règlement 43-101, les estimations des ressources minérales présumées peuvent ne pas constituer la base d’études de faisabilité ou de préfaisabilité ou d’études économiques, à l’exception des évaluations économiques préliminaires. Les lecteurs sont avertis de ne pas supposer que des travaux supplémentaires sur les ressources déclarées conduiront à des réserves minérales pouvant être exploitées de manière économique. Rien ne garantit que les résultats, hypothèses et estimations dans l’EEP de Marban se matérialiseront. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :
Jose Vizquerra
Président, chef de la direction et administrateur
Téléphone : 416-363-8653

TÉLÉCHARGER LA Rapport Technique

O3 Mining présente une EEP positive pour le projet Marban

UN WEBINAIRE D’O3 MINING SUR L’EEP AURA LIEU LE 8 SEPTEMBRE 2020 À 9 H, HNE. Pour participer au webinaire, veuillez vous inscrire ici.

Toronto, 8 septembre 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V : OIII) (« O3 Mining » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer les résultats positifs de l’évaluation économique préliminaire indépendante (« EEP »), préparée conformément au Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (« Règlement 43-101 »), pour son projet Marban, détenu à 100 %, sur la propriété Malartic, dans la région minière de classe mondiale de Val-d’Or au Québec, Canada.

L’EEP étant maintenant terminée, O3 Mining va entreprendre une étude de préfaisabilité pour faire avancer le projet Marban vers la production dans le cadre d’une stratégie de développement par étapes tout en poursuivant ses programmes de forage agressifs visant à maximiser la création de valeur pour les actionnaires.

Faits saillants de l’EEP*

  • Prix de l’or à long terme de 1 450 $ US/oz

  • Taux de change de 1,00 $ CA = 0,74 $ US

  • Valeur actuelle nette (« VAN ») après impôt (taux d’actualisation de 5 %) de 423 millions de dollars

  • Taux de rendement interne (« TRI ») après impôt de 25,2 %

  • Période de remboursement après impôt de 4,0 ans

  • Dépenses d’investissement initiales (« CAPEX ») de 256 millions de dollars comprenant la préproduction minière, le traitement, les infrastructures (routes, déplacement des lignes électriques, installations de traitement des résidus, bâtiments annexes et gestion de l’eau)

  • Durée de vie de la mine (« DVM ») de 15,2 ans

  • Ratio stérile : minerai DVM de 5,9:1

  • Production totale de 60 356 kt de charge d’alimentation à l’usine, soit 1,8 Moz Au

  • Production annuelle moyenne de 115 000 onces d’or

  • Teneur moyenne en or d’alimentation à l’usine de 1,13 g/t dans les années 1 à 10 (0,97 g/t pour la DVM)

  • Récupération moyenne de 93,7 %

  • Ressource minérale mesurée et indiquée de 54 151 kt à une teneur de 1,10 g/t Au

  • Coût direct de production de 741 $ US/oz

  • Coût global de maintien de 822 $ US/oz

Remarques

* Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

** Mise en garde : Le lecteur est informé que l’EEP résumée dans le présent communiqué de presse n’a pour but que de fournir un premier examen de haut niveau du potentiel du projet et des options de conception. Le plan minier et le modèle économique de l’EEP comprennent de nombreuses hypothèses et s’appuient sur des ressources minérales présumées. Les ressources minérales présumées sont considérées comme trop spéculatives pour être utilisées dans une analyse économique, sauf dans les cas prévus par le Règlement NI 43-101 pour les EEP. Il n’y a aucune garantie que les ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées ou mesurées, et par conséquent il n’y a aucune garantie que le projet économique décrit ici sera réalisé.

L’équipe d’O3 Mining est heureuse de présenter les résultats d’une EEP pour son projet Marban, qui démontre sans équivoque le potentiel d’O3 Mining de devenir un producteur d’or majeur en Amérique du Nord, avec un TRI positif après impôt de 25,2 % et une VAN après impôt de 423 millions de dollars canadiens. L’EEP corrobore le projet d’une mine à ciel ouvert de 11 000 tonnes par jour, dont la production s’étale sur 15,2 ans, avec une économie robuste à un prix de l’or de 1 450 $ US/oz, avec des coûts décaissés et un coût global de maintien très intéressants, de faibles dépenses en capital et une faible intensité de capital. Les 12 premières années viseront une production supérieure à 130 000 onces d’or par an, avec un pic à plus de 161 000 onces la neuvième année.

« Marban a le potentiel pour devenir une mine d’or très rentable dans l’une des régions productrices les plus prolifiques du Canada, comme le démontre une EEP produite par l’équipe d’Ausenco, l’une des sociétés d’ingénierie les plus expérimentées et les plus réputées dans le secteur des projets aurifères au Canada. L’équipe de géologie de Marban a démontré la possibilité d’identifier une abondance de ressources aurifères sur une très courte période. Le programme de forage en cours continuera d’accroître et d’améliorer les ressources alors que nous cherchons à faire avancer le projet vers la production », selon Jose Vizquerra, Président et directeur général d’O3 Mining.

O3 Mining estime que la propriété Marban a le potentiel géologique d’étendre la DVM au-delà des 15,2 années initiales présentées dans l’EEP ainsi que la possibilité d’étendre l’échelle de production en augmentant la ressource minérale par l’exploration et le forage en cours. L’objectif de la Société est de faire de Marban une mine clé pour sa croissance future dans une province favorable à l’exploitation minière. Dotée d’une solide trésorerie pour soutenir ses prochaines étapes, la Société prévoit de commencer des études de préfaisabilité et d’impact environnemental, tout en continuant à explorer le potentiel géologique de sa propriété de Marban.

« O3 Mining est née d’une série d’entreprises minières qui ont du succès sur des propriétés situées dans la même région de Val-d’Or au Québec – classée comme la quatrième meilleure zone minière au monde et qui a produit plus de 30 millions d’onces d’or. O3 Mining est prête à maximiser la valeur de Marban en faisant avancer les études pour affiner et réduire les risques du projet, ce que le groupe Osisko a fait avec succès avec d’autres gisements dans le passé, comme Canadian Malartic », a ajouté M. Vizquerra.

O3 Mining se réjouit de travailler avec ses partenaires de la région de l’Abitibi, notamment les municipalités de Malartic et de Val-d’Or et les Premières Nations d’Abitibiwinni, du Lac Simon, de Long Point et de Kitcisakik Anishinabeg, ainsi qu’avec le soutien des gouvernements du Québec et du Canada, pour faire avancer le projet Marban.

Aperçu

La société Ausenco Engineering Canada Inc. (« Ausenco ») a été nommée consultant principal le 7 mai 2020 pour préparer l’EEP conformément au Règlement 43-101, et a été assistée par Moose Mountain Technical Services, Golder Associates Inc. et WSP Canada.

Le projet Marban est situé sur la propriété Malartic dans le district aurifère de l’Abitibi au Québec, Canada. La zone du projet comprend trois anciennes mines (Marban, Norlartic et Kierens), qui ont produit collectivement 585 000 onces d’or entre 1959 et 1992. L’ensemble des terrains appartenant à O3 Mining, au cœur des camps miniers aurifères de Malartic et de Val-d’Or, couvre 125 kilomètres carrés et est situé à 12 kilomètres de la mine Canadian Malartic et le long de la même structure de cisaillement que le gisement Kiena de Wesdome.

Analyse financière

L’analyse économique a été réalisée selon l’hypothèse d’un taux d’actualisation de 5 %. Avant impôt, la VAN est de 715 millions de dollars, le TRI de 31,5 % et la période de remboursement est de 3,7 ans. Après impôt, la VAN est de 423 millions de dollars, le TRI de 25,2 % et la période de remboursement de 4,0 ans. Un résumé des paramètres économiques du projet est présenté dans le tableau 1 et illustré graphiquement dans les figures ci-dessous.

Tableau 1 : Résumé des paramètres économiques du projet

GÉNÉRALITÉS TOTAL/MOY. POUR LA DVM
Prix de l’or ($ US/oz) 1 450 $
Taux de change ($ US : $ CA) 0,74
Durée de vie de la mine (années) 15,2
Tonnage total de stériles extraits (kt) 355 627
Tonnage total de charge d’alimentation au moulin (kt) 60 356
Ratio stérile : minerai 5,89
PRODUCTION TOTAL/MOY. POUR LA DVM
Teneur d’alimentation à l’usine (g/t) (1,13 g/t pour les années 1 à 10) 0,97
Taux de récupération à l’usine (%) 93,7%
Nombre total d’onces de minerai récupérées à l’usine (koz) 1,757
Production annuelle moyenne totale (koz) 115
COÛTS D’EXPLOITATION TOTAL/MOY. POUR LA DVM
Coûts d’extraction ($ CA/t extraite) 2,7 $
Coûts d’extraction ($ CA/t traitée) 17,9 $
Coûts de traitement ($ CA/t traitée) 9,6 $
Coûts administratifs et généraux ($ CA/t traitée) 0,7 $
Coûts d’exploitation totaux ($ CA/t traitée) 28,2 $
Coûts d’affinage et de transport ($ CA/oz) 2,5 $
Redevances nettes à la fonderie 1,5%
Coûts décaissés ($ US/oz Au) 741 $
Coût global de maintien ($ US/oz Au) 822 $
COÛTS D’INVESTISSEMENTS TOTAL/MOY. POUR LA DVM
Capital initial (M$ CA) 256 $
Capital de maintien (M$ CA) 189 $
Coûts de fermeture (M$ CA) 10 $
Coûts de récupération (M$ CA) 7 $
PARAMÈTRES FINANCIERS – AVANT IMPÔT TOTAL/MOY. POUR LA DVM
VAN (5 %) (M$ CA) 715 $
TRI (%) 31,5%
Remboursement (années) 3,7
PARAMÈTRES FINANCIERS – APRÈS IMPÔT TOTAL/MOY. POUR LA DVM
VAN (5 %) (M$ CA) 423 $
TRI (%) 25,2%
Remboursement (années) 4,0

Remarques

* Les coûts décaissés comprennent les coûts d’exploitation minière, les coûts de traitement, les frais généraux et administratifs au niveau de la mine et les frais de raffinage et les redevances.

** Le coût global de maintien comprend les coûts décaissés plus le capital de maintien, le coût de fermeture et la valeur de récupération.

 

Figure 1 : Projection du flux de trésorerie libre sans facteur d’endettement après impôt, annuel et cumulé pour la DVM

Sensibilité

Une analyse de sensibilité a été réalisée sur le scénario de base avant et après impôt de la VAN et du TRI du projet Marban, en utilisant les variables suivantes : prix du métal, dépenses en capital totales (initiales + maintien), dépenses d’exploitation (« OPEX ») totales et taux de change. Les tableaux ci-dessous présentent un résumé de l’analyse de sensibilité.

Tableau 2a : Sensibilité de la VAN (5 %) après impôt

PRIX DE L’OR
$ US/OZ
SCÉNARIO DE BASE CAPEX TOTAL (-10 %) CAPEX TOTAL (+10 %) OPEX
(-10 %)
OPEX
(+10 %)
FX
(-10 %)
FX
(+10 %)
1 200 $ 174 $ 214 $ 135 $ 253 $ 93 $ 44 $ 297 $
1 350 $ 327 $ 366 $ 287 $ 398 $ 252 $ 190 $ 456 $
1 450 $ 423 $ 462 $ 383 $ 494 $ 351 $ 283 $ 561 $
1 750 $ 707 $ 746 $ 667 $ 775 $ 637 $ 542 $ 869 $
1 950 $ 892 $ 932 $ 853 $ 959 $ 825 $ 711 $ 1 072 $

Tableau 2b : Sensibilité du TRI après impôt

PRIX DE L’OR
$ US/OZ
SCÉNARIO DE BASE CAPEX TOTAL (-10 %) CAPEX TOTAL (+10 %) OPEX
(-10 %)
OPEX
(+10 %)
FX
(-10 %)
FX
(+10 %)
1,200 $ 13,1 % 15,8 % 10,8 % 17,1 % 9,1 % 7,0 % 19,1 %
1,350 $ 20,5 % 24,2 % 17,5 % 24,2 % 16,7 % 13,8 % 26,8 %
1,450 $ 25,2 % 29,4 % 21,7 % 28,8 % 21,5 % 18,3 % 31,7 %
1,750 $ 38,5 % 44,6 % 33,7 % 42,1 % 35,0 % 30,8 % 46,2 %
1,950 $ 47,2 % 54,4 % 41,5 % 50,6 % 43,8 % 38,7 % 55,5 %

Ressources minérales

Les ressources minérales sont estimées à partir d’une base de données sur les trous de forage contenant 5 808 trous de forage sur 271 599 mètres, ainsi que 288 345 intervalles d’analyse. Les données antérieures à 1984 n’ont pas été utilisées dans l’interpolation. Le gisement Marban se compose de 27 domaines et le gisement Kierens-Norlatic se compose de 16 domaines avec des teneurs en or plafonnées à des valeurs comprises entre 10 g/t Au et 100 g/t Au et une restriction sur les teneurs en or lors de l’interpolation à des valeurs de 1,5 g/t à 50 g/t Au selon le domaine. Les blocs ont été classés par variographie et d’après l’espacement des trous de forage par domaine, les blocs mesurés nécessitant trois trous de forage espacés de moins de 10 mètres et les blocs indiqués nécessitant deux trous de forage espacés de moins de 30 mètres.

La teneur de coupure du scénario de base est de 0,30 g/t Au, sur la base d’une récupération de 87 % à l’usine, de frais de traitement + frais généraux et administratifs de 15 $ CA/tonne et d’un prix de 1 400 $ US/oz Au, avec les conditions de fonderie décrites ci-dessous. La ressource souterraine se trouve dans une enveloppe de 3,5 g/t. À ces teneurs de coupure, les ressources minérales mesurées et indiquées totales sont estimées à 54,1 Mt à 1,10 g/t Au pour un total de 1,9 Moz (se reporter au tableau 3). De ces ressources, 76 % sont considérées comme des ressources minérales mesurées et indiquées.

Tableau 3 : Estimation des ressources minérales (date de validité : 12 août 2020)

CATÉGORIE SOURCE TONNAGE (KT) AU (G/T) AU MÉTAL
ONCES
Mesurées Marban – Fosse 65 1,32 2 762
Kierens-Norlartic – Fosse 450 1,03 14 900
Indiquées Marban – Fosse 46,260 1,03 1 536 671
KN-Fosse 6 646 1,15 246 430
Marban – Souterrain 220 7,77 54 982
Kierens-Norlartic – Souterrain 510 3,57 58 504
Mes. + Ind. Toutes 54 151 1,10 1 914 249
Présumées Marban – Fosse 6 465 1,09 227 226
Kierens-Norlartic – Fosse 6 299 1,42 286 724
Marban – Souterrain 304 8,73 85 317
Kierens-Norlartic – Souterrain 119 3,02 11 560
Toutes 13 187 1,44 610 827

Remarques

  1. L’estimation des ressources minérales a été préparée par Sue Bird, ing., une « personne qualifiée » indépendante (au sens du Règlement 43-101).

  2. Les ressources sont déclarées selon les normes de définition de l’ICM 2014 et ont été estimées conformément aux lignes directrices sur les meilleures pratiques de l’ICM 2019.

  3. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’ont pas démontré leur viabilité économique.

  4. Les ressources minérales à ciel ouvert ont été confinées dans une fosse présentant des « perspectives raisonnables d’une éventuelle extraction économique » et générée selon les hypothèses suivantes : 1 800 $ US/oz à un taux de change de 0,75 $ US par $ CA; 99,95 % d’Au payable; 4,30 $ CA/oz Au coûts hors site (raffinage, transport et assurance); une redevance de 3 % sur les revenus nets de la fonderie; coûts de traitement et frais généraux et administratifs de 16 $/t; coûts d’exploitation minière de 2,60 $/t; récupération par procédé de broyage en fonction de la teneur; et pentes de la fosse variant de 25 à 50 degrés en général selon les caractéristiques géotechniques.

  5. Les ressources minérales souterraines comprennent toutes les matières dans une enveloppe continue de 3,5 g/t Au.

  6. La récupération métallurgique est basée sur la formule : ln(Au)*0,0372+0,9017, maximum de 96,7 %.

  7. Selon la lithologie du site, la densité du gisement est comprise entre 2,67 et 2,81.

  8. Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre aux totaux indiqués.

Il n’y a pas d’autres facteurs ou problèmes connus qui affectent d’une manière appréciable l’estimation des ressources minérales autres que les risques normaux auxquels sont confrontés les projets miniers dans la province en termes de facteurs environnementaux, de permis, de fiscalité, de facteurs socio-économiques, de marketing et politiques et de facteurs de risque supplémentaires tels qu’ils sont énumérés à la section « Mise en garde concernant les informations prospectives » ci-dessous.

Exploitation minière

Le plan minier prévoit 60 Mt de minerai alimentant l’usine et 356 Mt de tonnes de matériel stérile sur les 15,2 ans de la DVM. La planification de la mine est basée sur des méthodes classiques d’exploitation à ciel ouvert adaptées à l’emplacement du projet et aux exigences locales du site. Les opérations à ciel ouvert gérées et exploitées par le propriétaire devraient commencer 9 à 12 mois avant le démarrage de l’usine, et durer 13 ans jusqu’à l’épuisement de la mine, puis 2,2 ans pour le traitement des stocks à faible teneur dans l’usine. Le sous-ensemble des ressources minérales contenues dans les fosses à ciel ouvert conçues, résumées dans le tableau 4 avec une teneur de coupure de 0,35 g/t d’or, constitue la base du plan minier et du calendrier de production.

Tableau 4 : Résumé de la production du plan minier selon l’EEP

Charge d’alimentation de l’usine selon l’EEP 60 356 kt
Teneur d’alimentation à l’usine (DVM) 0 97 g/t
Stériles (Mort-terrain et roche) 355 627 kt
Ratio stérile : minerai (DVM) 5,9
Teneur en or d’alimentation à l’usine (années 1 à 10) 1,13 g/t
Ratio stérile : minerai (années 1 à 10) 6,5

Remarques

  1. Les estimations du plan minier et de la charge d’alimentation de l’usine dans l’EEP sont un sous-ensemble des estimations des ressources minérales du 12 août 2020 et sont basées sur l’ingénierie des mines à ciel ouvert et les informations techniques établies au niveau de la délimitation des ressources pour les gisements Marban et Kierens-Norlartic.

  1. Les estimations du plan minier et de la charge d’alimentation de l’usine dans l’EEP sont exprimées en tonnes extraites et en teneur, le point de référence étant le concasseur primaire.

  2. Une dilution de 20 % à 0,15 g/t est appliquée à la zone de contact stérile/minerai sur les ressources minérales in situ. On suppose, pour l’exploitation minière, une récupération de 100 % des tonnages dilués.

  3. La teneur de coupure de 0,35 g/t est basée sur un prix de 1 400 $ US/oz. Au à un taux de change de 0,75 $ US par dollar canadien; or payable à 99,95 %; coûts hors site de 4,30 $/oz (raffinage, transport et assurance); une redevance de 3,0 % sur les revenus nets de la fonderie; et une récupération métallurgique variable pour l’or qui devrait être de 88 % à la teneur de coupure.

  4. La teneur de coupure couvre les coûts de traitement de 14,00 $/t, les coûts administratifs de 2,00 $/t, et les coûts d’assainissement des stocks à faible teneur de 1,50 $/t.

  5. Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre aux totaux indiqués.

Les limites économiques des fosses sont déterminées à l’aide de l’algorithme Pseudoflow. Le gisement Marban est prévu comme une fosse divisée en quatre phases ou « pushbacks », et le gisement Kierens-Norlartic est divisé en six phases, deux pour Kierens, deux pour Norlartic, une pour la zone Nord et une pour Gold Hawk. Les puits sont configurés selon des bancs de 5 mètres de hauteur, avec des bermes d’une largeur de 6 à 9 mètres placées tous les quatre bancs, ou des bancs quadruples. Les angles des bancs et les angles ultérieurs entre les rampes varient en fonction des zones géotechniques prescrites. Le tableau 5 ci-dessous présente la séquence générale d’exploitation des fosses.

Tableau 5 : Calendrier d’exploitation de la fosse selon l’EEP

PHASES EXPLOITÉES A-1 A01 A02 A03 A04 A05 A06 A07 A08 A09 A10 A11 A12 A13
MARBAN Marban Phase 1
Marban Phase 2
Marban Phase 3
Marban Phase 4
KIERENS-NORLARTIC Norlartic Phase 1
Norlartic Phase 2
Kierens Phase 1
Kierens Phase 2
Zone Nord-Nord
Gold Hawk

L’usine sera alimentée en minerai provenant de la fosse à un taux moyen de 4,0 Mtpa (11 ktpj). La teneur de coupure est optimisée, ce qui permet de constituer un stock à faible teneur au sud du gisement de Marban, dont le traitement à l’usine est prévu dans les dernières années de la vie de la mine. Les morts-terrains seront empilés directement au nord de la fosse de Marban. Les stériles seront placés dans des tas adjacents à toutes les fosses. Les stériles seront également utilisés pour la construction du bassin de gestion des résidus et de l’eau au nord-ouest des dépôts.

Les opérations minières se feront sur 365 jours d’exploitation par an, avec deux quarts de 12 heures par jour. Une allocation de 10 jours de non-production minière a été intégrée dans le calendrier de la mine pour tenir compte des conditions météorologiques défavorables.

Le parc minier comprendra des foreuses à moteur diesel avec des trépans de 165 mm pour le forage de production, des foreuses RC à moteur diesel pour le forage de contrôle de la teneur à l’échelle du banc, des pelles hydrauliques diesel de 12 mètres cubes et des chargeurs sur roues de 13 mètres cubes pour le chargement du minerai produit, des camions de transport à châssis rigide de 91 tonnes et des camions articulés de 36 tonnes pour le transport du minerai produit, ainsi que des équipements auxiliaires et de service pour soutenir les opérations minières. Des systèmes d’assèchement des puits seront mis en place pour chaque puits. Toutes les eaux de surface et les précipitations dans les fosses seront traitées par des pompes submersibles.

Le parc d’équipement minier devrait être acheté par le biais d’un accord de financement par crédit-bail. L’entretien du matériel minier sera effectué sur le terrain et les réparations majeures des équipements mobiles seront effectuées dans les ateliers situés à proximité des installations de l’usine.

Traitement du minerai

L’usine de traitement de Marban utilise le procédé standard de lixiviation au carbone (CIL) ainsi que la concentration par gravité pour la récupération de l’or. L’usine comprend des unités de concassage, broyage, concentration par gravité, classification, épaississement, lixiviation et CIL, ainsi que de détoxification avant le dépôt dans une installation de stockage des résidus.

L’usine traitera 4,0 Mt de minerai par an à un débit moyen de 496 tonnes par heure. La disponibilité nominale de l’usine est de 8 059 heures par an, soit 92 %. L’usine a été conçue pour réaliser une récupération moyenne de 93,7 % de l’or pendant la durée de vie du projet, sur la base des essais métallurgiques réalisés par SGS Lakefield au cours des années 2012 à 2016. Sur ce total, 30,4 % de l’or sera extrait par le circuit de gravité et 63,3 % par le processus de lixiviation/CIL.

Une capacité de stockage des résidus a été prévue pour permettre d’accueillir en toute sécurité et pendant la durée de vie de la mine la production telle qu’elle est décrite dans la présente EEP. Les résidus produits au cours des huit premières années d’exploitation de la mine seront stockés dans une nouvelle installation de stockage des résidus qui sera construite au nord-ouest des mines à ciel ouvert de Kierens-Norlartic. Les digues de confinement sur le périmètre de l’installation de stockage des résidus seront construites avec des stériles et des morts-terrains provenant du développement de la mine à ciel ouvert et utiliseront la méthode aval de construction pour garantir un stockage sûr des résidus à long terme. Les eaux de ruissellement provenant de l’installation de stockage des résidus seront recueillies dans un bassin de gestion des eaux adjacent. Les résidus produits après la huitième année seront placés dans la fosse n°4 de Kierens-Norlartic, qui aura alors été épuisée. L’eau sera récupérée pour être réutilisée à l’usine à partir du bassin de gestion de l’eau et de la fosse n°4 de Kierens-Norlartic après la huitième année. Les résidus seront déshydratés à environ 60 % de leur poids en matières solides à l’aide d’un épaississeur situé à l’usine de concentration afin de réduire le volume d’eau pompé entre l’usine de concentration et les installations de stockage des résidus.

Afin de permettre l’exploitation des fosses de Kierens-Norlartic, le ruisseau Kierens sera détourné vers le nord. La ligne électrique de 120 kV traversant la propriété de Marban sera réorientée le long de la limite sud de la propriété afin de libérer de l’espace pour le stockage des stériles.

Coûts d’investissement et d’exploitation

Le coût total d’investissement de préproduction pour le projet Marban est estimé à 256 millions de dollars, y compris les provisions pour coûts indirects et pour imprévus de 24,5 millions et 30,6 millions de dollars, respectivement. Les coûts d’investissement de soutien sont estimés à 199 millions de dollars, y compris les coûts de fermeture (tableau 6). Les coûts d’exploitation sont estimés à 28,2 $ par tonne broyée (tableau 7).

Tableau 6 : Coûts totaux d’investissement et d’exploitation

DESCRIPTION DES DOMAINES DE COÛT COÛTS D’INVESTISSEMENT INITIAL (M$ CA) COÛTS D’INVESTISSEMENT DE MAINTIEN (M$ CA) COÛTS D’INVESTISSEMENT TOTAUX (M$ CA)
Extraction 48,8 153,9 202,74
Traitement 105,3 105,25
Infrastructure (et déchets) 36,2 35,0 71,22
Coûts indirects 24,5 10,2 34,67
Coûts du projet pour le propriétaire 10,6 10,61
Imprévus 30,6 30,60
Total 256,0 199,0 455,09

Tableau 7 : Coûts totaux d’exploitation pour la DVM

DOMAINE DE COÛT DVM (M$ CA) COÛT ANNUEL MOYEN (M$ CA) MOYENNE POUR LA DVM ($ CA/T EXTRAITE) MOYENNE POUR LA DVM ($ CA/T TRAITÉE) MOYENNE POUR LA DVM ($ US/OZ) OPEX (%)
Coûts totaux d’exploitation de la mine, y compris les coûts d’assainissement 1 083 71 2,7 17,9 456 64
Coûts totaux de traitement du minerai, y compris le traitement de l’eau 577 38 1,4 9,6 243 34
Frais administratifs totaux 43 3 0,1 0,7 18 3
Total 1,702 112 4,2 28,2 719 100

Production d’or

La production d’or prévue est en moyenne de 115 000 onces par an sur la DVM, avec un pic à 161 000 onces la neuvième année.

Figure 2 : Production prévue pour la DVM (koz)

Potentiel d’exploration

La présente EEP porte sur la production des gisements Marban, Norlartic (Sud et Nord), Kierens, North-North et Gold Hawk. Les extensions de ces gisements offrent des possibilités importantes d’accroître les ressources minérales, où de nombreuses intersections minéralisées historiques restent ouvertes et justifient un suivi en forage. Par exemple, les veines d’or à haute teneur de Gold Hawk ont été délimitées par de nombreux programmes de forage depuis les années 1980. Des forages espacés de 30 mètres et atteignant une profondeur verticale de 400 mètres ont permis d’identifier trois veines ou systèmes de veines appelés Veine n° 1, n° 2 et n° 3, qui restent ouvertes en profondeur. Des ressources non conformes au Règlement 43-101 laissent entrevoir 254 000 tonnes d’une teneur de 8,6 g/t Au à Gold Hawk (Sigeom).

De plus, les zones de cisaillement de Marbenite et Norbenite abritent plusieurs zones minéralisées géologiquement similaires au type de veines du district de Malartic, à savoir Orion 8, MK, Malartic Hygrade, Malartic H et Malartic NE. La production historique (souterraine) à Malartic Hygrade était de 28 000 t à 19,6 g/t Au (Sigeom). Il existe une ressource non conforme au Règlement 43-101 à Orion 8, soit 205 000 tonnes à 8,4g/t Au (Sigeom). Les données géophysiques suggèrent qu’une partie du cisaillement Norbenite de 1,1 kilomètre, qui abrite la minéralisation de la zone Nord, existe à Marban NE. De nombreuses interceptions historiques importantes dans ces zones, y compris des interceptions à haute teneur, restent ouvertes et justifient un suivi en forage. Toutes ces zones sont situées dans un rayon de 3 kilomètres des fosses à ciel ouvert envisagées dans la présente EEP.

Enfin, la propriété Malartic couvre environ 8 kilomètres de l’horizon prospectif interprété de la mine Camflo, principalement recouvert de dépôts glaciaires. La petite empreinte du gisement (80 mètres x 80 mètres) en fait une cible difficile à trouver, mais à fort potentiel économique. La mine Camflo a produit 1,5 Moz Au à 5,9 g/t Au (1965-1986). Le gisement est contenu dans un seul intrusif logé dans la charnière d’un axe de pli. La mine était réputée pour avoir l’un des coûts de production les plus bas de toute l’Amérique du Nord. Le dépôt de minerai entre dans l’actuelle propriété minière de O3 à 800 mètres sous la surface et l’exploitation s’est poursuivie jusqu’à 1 240 mètres sous la surface, le niveau le plus bas de la mine. Les forages du dernier niveau de production montrent que le gisement se poursuit en profondeur.

Le programme de forage pour 2020-2021 prévoit des forages sur 40 000 mètres sur la propriété de Malartic pour tester les extensions des gisements et des zones énumérés ci-dessus, tester les nouvelles cibles le long de l’horizon Camflo et faire passer les ressources de la catégorie des ressources présumées à celle des ressources indiquées.

Prochaines étapes

Les résultats de l’EEP indiquent que le projet proposé a une valeur technique et financière, d’après les hypothèses du scénario de base. L’EEP présente également les travaux supplémentaires sur le terrain, les essais métallurgiques, les études de compromis et les analyses nécessaires pour soutenir des études minières plus avancées. Les personnes qualifiées considèrent que les résultats de l’EEP sont suffisamment fiables et recommandent que le projet passe à l’étape suivante de développement, soit une étude de préfaisabilité et la réalisation d’une étude d’impact environnemental pour le projet, tout en continuant à explorer le potentiel géologique de la propriété Marban.

Renseignements sur l’EEP

L’EEP indépendante a été préparée grâce à la collaboration des entreprises suivantes : Ausenco, Moose Mountain Technical Services, WSP Canada et Golder Associates. Ces entreprises ont fourni des estimations concernant les ressources minérales, les paramètres de conception et les estimations de coûts pour les opérations minières, les installations de traitement, la sélection des principaux équipements, le stockage des stériles et des résidus, la remise en état, l’obtention de permis et les dépenses d’exploitation et d’investissement. Le tableau 8 présente ces contributeurs et leurs domaines de responsabilité.

Tableau 8 : Firmes d’experts-conseils et domaines de responsabilité

FIRME D’EXPERTS-CONSEILS DOMAINES DE RESPONSABILITÉ
Ausenco Engineering Canada (Ausenco)
  • Développement et analyse de travaux d’essais métallurgiques;
  • Bilan de masse;
  • Conception de l’usine de traitement;
  • Coûts d’investissement et d’exploitation de l’usine de traitement;
  • Conception et coûts de l’infrastructure électrique et informatique;
  • Conception et coûts des services publics et de l’infrastructure, y compris les routes sur le site;
  • Transport des matériaux et coûts de fonctionnement généraux et administratifs;
  • Analyse financière et intégration globale selon le Règlement 43- 101;
  • Conception, coûts d’investissement et d’exploitation de la station d’épuration des eaux;
  • Conception et coûts de l’installation de gestion des résidus, du minerai et des stériles;
  • Conception et coûts de l’infrastructure de gestion des eaux de surface;
  • Bilan hydrique à l’échelle du site;
  • Caractérisation de la masse rocheuse et intégration des paramètres de la mécanique des roches à la conception de la fosse;
  • Hydrogéologie;
  • Apport géotechnique pour la conception des infrastructures de puits et de surface.
Moose Mountain Technical Services (MMTS)
  • Moose Mountain Technical Services (MMTS)
  • Examen des données historiques;
  • Géologie actuelle et historique, exploration, forage;
  • Préparation des échantillons et AQ/CQ, vérification des données;
  • Estimation des ressources minérales. (O3 a réalisé lamodélisation géologique)
  • Conception de la mine et de ses infrastructures;
  • Programmation de la production minière;
  • Coûts d’investissement et d’exploration de la mine.
WSP
  • Caractérisation géochimique des stériles, des résidus et du minerai;
  • Utilisation des données sur la qualité des eaux souterraines dans les études environnementales;
  • Études environnementales, permis et coûts de fermeture;
  • Contexte réglementaire, considérations sociales et questions environnementales prévues.

Analyse de l’EEP et webinaire

O3 Mining tiendra un webinaire afin de commenter les résultats positifs de l’EEP relatifs au projet Marban.

Date et heure : le mardi 8 septembre 2020 de 9 h à 10 h, HNE

Inscription : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_cfuFebbQSDmUm6RoemJuRg

Précisions : Les participants pourront soumettre des questions. Un enregistrement du webinaire sera disponible sur le site web o3mining.ca après la conclusion de l’événement. En cas de difficultés techniques, veuillez envoyer un courriel à info@o3mining.ca.

Personne qualifiée

Les informations scientifiques et techniques contenues dans le présent communiqué de presse, autres que les informations relatives à l’EEP, ont été examinées et approuvées par M. Louis Gariépy, géologue (OIQ n°107538), vice-président Exploration d’O3 Mining, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101.

L’EEP a été préparée par Ausenco. Chacun des contributeurs à l’EEP est une « personne qualifiée » au sens du Règlement NI 43-101 et est indépendant d’O3 Mining aux fins du Règlement NI 43-101. Les informations scientifiques et techniques contenues dans le présent communiqué de presse concernant l’EEP ont été examinées et approuvées par chacun d’entre eux :

  • Robert Raponi, ing., Processus et infrastructure

  • Scott Elfen, ing., Gestion des résidus et de l’eau

  • Mike Petrina, ing., Exploitation minière

  • Sue Bird, ing., Estimation des ressources

  • Sylvie Baillargeon, biologiste, M.E.I., Environnement

Protocole de qualité et protocoles en matière de rapports

Les échantillons de demi-carottes sont envoyés au laboratoire Agat de Val-d’Or, au Québec, et à Mississauga, en Ontario, pour y être analysés. La carotte est broyée à 75 % à un passant de 2 mm (10 mesh), une fraction de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85 % à un passant de 75 microns (200 mesh) et 50 g sont analysés par pyroanalyse (FA) avec une finition par spectrométrie d’absorption atomique (AAS). Les échantillons titrant >10,0 g/t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Des matériaux standard certifiés commerciaux et des blancs sont systématiquement insérés par les géologues d’O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage après chaque 18 échantillons de carottes dans le cadre du programme d’assurance et de contrôle de la qualité (« AQ/CQ »). Les analyses des tiers sont soumises à d’autres laboratoires désignés pour 5 % de tous les échantillons.

Les analyses historiques ont été validées par des procédures de validation et des analyses approfondies. La réanalyse des données des forages passés est en cours et les valeurs réanalysées sont incluses dans l’estimation des ressources. Les données antérieures à 1984 qui n’ont pas été réanalysées n’ont pas été incluses dans l’estimation des ressources en raison d’un manque d’AQ/CQ. La conception du programme de forage, l’AQ/CQ et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement NI 43-101 et aux meilleures pratiques du secteur.

Mesures financières non conformes aux IFRS

La Société a inclus certaines mesures financières non conformes aux IFRS dans le présent communiqué de presse, comme les coûts d’investissement initiaux, les coûts d’investissement de maintien, les coûts d’investissement totaux, le coût global de maintien et l’intensité de capital, qui ne constituent pas des mesures reconnues aux termes des IFRS et n’ont pas de sens normalisé. Par conséquent, ces mesures pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres entreprises. Ces mesures visent à fournir des informations additionnelles à l’utilisateur et ne doivent pas être prises en compte isolément ni être considérées comme un substitut aux mesures préparées selon les IFRS.

Les mesures financières non conformes aux IFRS utilisées dans le présent communiqué de presse et dans le secteur minier aurifère sont définies ci‑dessous.

Coûts décaissés totaux et coûts décaissés totaux par once

Les coûts décaissés totaux reflètent le coût de production. Les coûts décaissés totaux communiqués dans l’EEP comprennent les coûts d’exploitation minière, les coûts de traitement et de traitement de l’eau, les frais généraux et administratifs au niveau de la mine, les coûts hors site, les frais de raffinage, les frais de transport et les redevances. Les coûts décaissés totaux par once correspondent au quotient obtenu en divisant les coûts décaissés totaux par les onces d’or payables.

Coût global de maintien et coût global de maintien par once

Le coût global de maintien reflète la totalité des dépenses qui sont nécessaires à la production d’une once d’or à partir de l’exploitation. Le coût global de maintien communiqué dans l’EEP comprend les coûts décaissés totaux, le capital de maintien et les coûts de fermeture et de récupération, mais ne comprennent pas les frais généraux et administratifs. Le coût global de maintien par once correspond au quotient obtenu en divisant le coût global de maintien par les onces d’or payables.

À propos d’O3 Mining Inc.

O3 Mining, qui fait partie du groupe d’entreprises d’Osisko, est une société de mise en valeur minière et un nouveau consolidateur de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, qui concentre ses efforts sur les projets situés à Québec et en Ontario et dont le but est de devenir une société à forte croissance qui produit plusieurs millions d’onces d’or.

O3 Mining est une société bien capitalisée qui est propriétaire d’une participation à 100 % dans des propriétés situées au Québec (435 000 hectares) et en Ontario (25 000 hectares). O3 Mining exerce un contrôle sur 61 000 hectares à Val-d’Or et sur plus de 50 kilomètres le long de la zone de faille Cadillac-Larder Lake. De plus, O3 Mining possède un portefeuille d’actifs situés dans les régions de la Baie-James et de Chibougamau au Québec.

À propos d’Ausenco

Ausenco est une entreprise mondiale qui redéfinit les frontières du possible. Notre équipe est répartie dans 26 bureaux établis dans 14 pays, avec des projets dans plus de 80 endroits dans le monde entier. Forts de notre expertise technique approfondie et de notre feuille de route qui s’étire sur plus de 30 ans, nous fournissons des études de conseil innovantes et à valeur ajoutée, ainsi que des solutions de réalisation de projets et d’exploitation et de maintenance des actifs à nos clients des secteurs des mines et des métaux, du pétrole et du gaz et du secteur industriel. Nous trouvons de meilleures façons de faire les choses.

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l’estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. Des enjeux géologiques, environnementaux, sociopolitiques ou juridiques ou des enjeux liés aux permis, aux titres de propriété ou à la commercialisation ou d’autres enjeux pertinents peuvent avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales présentée dans le présent communiqué de presse. Il est raisonnable de s’attendre à ce que la majorité des ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées suivant des travaux d’exploration supplémentaires. L’estimation des ressources minérales est classée conformément aux normes de définitions de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (« ICM ») intégrées par renvoi dans le Règlement 43-101. En vertu du Règlement 43-101, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques à l’exception des évaluations économiques préliminaires. Le lecteur est avisé qu’il ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources présentées mèneront à des réserves minérales qui pourraient être exploitées économiquement.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » et des « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ces termes dans les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Les énoncés qui ne décrivent pas des faits historiques constituent tous des énoncés prospectifs et sont nécessairement fondés sur des attentes, des estimations et des hypothèses faites en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer un énoncé prospectif. Dans le présent communiqué de presse, les énoncés prospectifs portent, entre autres, sur ce qui suit : l’EEP du projet Marban; les nombreuses hypothèses qui sous-tendent l’EEP, y compris le plan d’exploitation minière et le modèle économique de l’EEP; la modélisation selon le TRI et la VAN après impôts et avant impôts du projet Marban; la modélisation des dépenses en immobilisations, de la DVM et de la production du projet Marban; la possibilité de créer de la valeur à partir des mines désaffectées; les estimations de teneur; la géologie spéculative des ressources minérales présumées; le cours de l’or; l’ampleur du projet, y compris la méthodologie et l’infrastructure minières; la capacité, le cas échéant, d’atteindre les paramètres économiques décrits dans le présent communiqué de presse; la stratégie minière et de traitement; l’infrastructure envisagée; la capacité, le cas échéant, de construire l’infrastructure requise; la capacité, le cas échéant, d’obtenir les approbations et les permis en ce qui a trait au caractère économique et à la remise en état; le programme de forage actuel du projet Marban et l’incidence des résultats des nouveaux forages; la minéralisation potentielle; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « énoncés prospectifs ».

Ces « renseignements prospectifs » reposent sur des risques, des incertitudes et des facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’O3 Mining soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par ces « renseignements prospectifs ». Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (y compris les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les fluctuations des cours au comptant et à terme de l’or, de l’argent, des métaux de base et de certaines autres matières premières; les fluctuations des marchés des devises (comme le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain); les modifications apportées par les gouvernements nationaux et locaux, à la législation, à la fiscalité, aux contrôles, à la réglementation et aux développements politiques ou économiques; les relations avec les collectivités locales et les populations autochtones et les revendications de ces dernières; la disponibilité de la main-d’œuvre minière et les coûts croissants de celle-ci et des intrants; la nature spéculative de l’exploration minérale et de la mise en valeur (y compris les risques liés à l’obtention des licences et permis requis et des approbations des autorités gouvernementales); l’accès aux capitaux; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’O3 Mining de réaliser d’autres activités d’exploration, y compris le forage; la participation dans le projet Marban; la capacité d’O3 Mining d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les cours des métaux; les fluctuations des taux de change; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les « renseignements prospectifs » contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, O3 Mining ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres d’O3 Mining que les résultats réels seront conformes aux « renseignements prospectifs », puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas comme ils sont anticipés, estimés ou prévus, et ni d’O3 Mining ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des « renseignements prospectifs ».

O3 Mining n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout « renseignement prospectif » contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi. Les risques et les incertitudes associés aux activités minières d’O3 Mining sont décrits plus en détail dans les documents d’information déposés auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada, qui sont disponibles dans SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’O3 Mining. Le lecteur est fortement prié de lire ces documents et est prié de ne pas se fier outre mesure aux énoncés et aux renseignements prospectifs compris le présent communiqué de presse.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur O3 Mining, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra

Président, chef de la direction et administrateur

Téléphone : 416-363-8653

Minière O3 recoupe 176 g/t Au sur 0,6 m lors de la campagne de décapage initiale à Alpha

Toronto, 27 août 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V : OIII) (« Minière O3» ou la « Société ») est heureuse de publier les premiers résultats de son programme estival de décapage d’affleurements et d’échantillonnage en rainure sur sa propriété Alpha située à 15 km au sud-est de Val-d’Or, au Québec.

Faits saillants :

  • 176 g/t Au, 38,0 g/t Ag, 0,1 % Cu sur 0,6 m à la zone 4 de Valdora
  • 9,0 g/t Au sur 1,3 m à la zone L17 de Valdora

Le décapage des affleurements et l’échantillonnage en rainure ont commencé en juillet et, à ce jour, vingt-deux (22) décapages ont été réalisés sur la partie orientale de la propriété Alpha, qui comprend les zones Valdora, Sabourin et Jolin (secteur 2) le long du corridor de Skarn et la zone Simkar (secteur 3) le long du corridor d’Anamaque (Figure 1). Six (6) des décapages ont été échantillonnés en rainure, les premiers résultats de deux décapages à Valdora ayant donné 176 g/t Au, 38,0 g/t Ag, 0,1 % Cu sur 0,6 m dans le canal O3AL-D20-03A-019 à la zone 4 de Valdora et 9,0 g/t Au sur 1,3 m dans le canal O3AL-D20-01-015 à la zone L17 de Valdora (Figure 2).

« Ces premiers résultats sont très encourageants, car ils confirment que la zone 4 de Valdora peut fournir de l’or à haute teneur dans des zones de déformation bien délimitées », a déclaré Jose Vizquerra, président et chef de la direction de Minière O3. « Nous pensons toujours de manière stratégique à des façons de maximiser la valeur pour nos actionnaires tout en minimisant notre empreinte environnementale. En combinant la technologie d’intelligence artificielle (IA) Mira et notre programme d’exploration sur le terrain, nous sommes en mesure de mener une exploration plus ciblée et de saisir le potentiel que peut offrir notre propriété Alpha. »

La Société a utilisé de manière stratégique la méthodologie innovante d’IA et l’apprentissage machine de Mira Geoscience Ltd. pour concentrer ses efforts de décapage et d’échantillonnage en rainure sur les meilleures cibles possibles dans le cadre de son programme de décapage estival. Celui-ci comprend environ trente (30) décapages, lesquels doivent être terminés d’ici la fin du mois d’août, et les résultats complets des analyses sont attendus pour le début du mois d’octobre. Ces grands affleurements exposés amélioreront grandement la compréhension des styles et des contrôles des minéralisations aurifères dans les corridors de Skarn et d’Anamaque de la propriété Alpha, ce qui se traduira par un modèle géologique plus précis et des cibles de forage plus robustes.

Le programme de forage dans les secteurs 2 et 3 devrait commencer cet automne, avec un compteur planifié d’environ 40 000 m à terminer avant la fin de mars 2021.

Trous de forage

La minéralisation aurifère de la zone 4 de Valdora est associée à une zone de déformation de 15 m de large, orientée E-O. La zone est caractérisée par du gabbro cisaillé et carbonaté et un dyke felsique à grains grossiers avec localement jusqu’à 30 % de veines de cisaillement étroites de quartz-pyrite-chalcopyrite. Des trous de forage peu profonds historiques ont tracé cette structure sur plus de 700 m. Elle demeure ouverte dans toutes les directions.

La minéralisation aurifère de la zone L17 de Valdora est associée à des volcanites mafiques cisaillées et carbonatées contenant jusqu’à 1 % de filons de pyrite-pyrrhotite avec d’étroites veines de tension de quartz-tourmaline-pyrite. Des rainures creusées tous les 5 m ont tracé la structure aurifère sur l’ensemble de l’affleurement exposé de 40 m de long. La zone L17 de Valdora est située à environ 200 m au nord de la zone 4 de Valdora, orientée E-O, et a fait l’objet de quelques trous de forage historiques peu profonds.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été examiné, préparé et approuvé par M. Louis Gariépy, ing. (OIQ #107538), vice-président, Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de présentation de l’information

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue, mais est estimée à 65-80 % de l’intervalle de longueur de forage rapporté pour les zones. Les analyses ne sont pas coupées, sauf indication contraire. Les recoupements se produisent dans les limites géologiques de zones majeures mais n’ont pas été corrélés, pour le moment, à des domaines de veines individuels. Les échantillons de demi-carottes sont expédiés au laboratoire Agat de Val-d’Or, au Québec, et à Mississauga, en Ontario, aux fins d’analyses. La carotte est broyée à 75 % à un passant de 2 mm (10 mesh), une fraction de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85 % à un passant de 75 microns (200 mesh) et 50 g sont analysés par pyroanalyse (FA) avec une finition par spectrométrie d’absorption atomique (AAS). Les échantillons titrant > 10,0 g/t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Des matériaux standard certifiés commerciaux et des blancs sont systématiquement insérés par les géologues de Minière O3 dans la chaîne d’échantillonnage après chaque 18 échantillons de carottes dans le cadre du programme d’assurance et de contrôle de la qualité (« AQ/CQ »). Les analyses des tiers sont soumises à d’autres laboratoires désignés pour 5 % de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’AQ/CQ et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques du secteur.

À propos de O3 Mining Inc.

O3 Mining Inc., faisant partie du groupe de sociétés Osisko, est une société de développement minier et un consolidateur émergent de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, axée sur des projets au Québec et en Ontario, ayant pour objectif de devenir l’une des principales sociétés d’exploration aurifère au Canada.

Minière O3 jouit d’une bonne capitalisation et détient une participation de 100 % dans des propriétés au Québec (435 000 ha) et en Ontario (25 000 ha). O3 Mining contrôle 61 000 ha à Val-d’Or et plus de 50 km de longueur de la direction longitudinale de la faille Cadillac-Larder Lake. O3 Mining détient par ailleurs un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau, au Québec.

Mise en garde concernant les renseignements prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières, lesquels sont fondés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations à la date du communiqué de presse. Les renseignements contenus dans ce communiqué de presse au sujet de la transaction et toute autre information qui n’est pas un fait historique peuvent être des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions concernant les prédictions, les attentes, les interprétations, les croyances, forfaits, prévisions, objectifs, les hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent, mais pas toujours en utilisant des expressions comme « attentes » ou « ne s’y attend pas », « est attendu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « ne prévoit pas », « prévoit », « budget », « prévision », « estimation », « estime » ou « a l’intention de » ou une quelconque variation de ces mots et expressions ou affirme que des actions, événements ou résultats « peuvent », « pourraient » ou « sont susceptibles de » se produire) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des renseignements prospectifs et sont destinés à identifier de tels renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la part de la direction de la Société, au moment où ils sont donnés et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, les réalisations ou le rendement réels des sociétés soient sensiblement différents de ceux de tout résultat, rendement ou réalisation futurs exprimés ou sous-entendus par de tels renseignements prospectifs. De tels facteurs incluent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation de la COVID-19; l’impact des perturbations liées à la COVID-19 en lien avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, ses fournisseurs, ses installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont survenus en lien avec les voyages, de même que les autres marchés financiers et les impacts sociaux liés à la COVID-19. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse soient basés sur ce que la direction estime, ou estimait à l’époque, être des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront conformes à ces renseignements prospectifs, car il peut y avoir d’autres facteurs qui feront en sorte que les résultats ne seront pas ceux qui ont été prévus, estimés ou escomptés. Par conséquent, ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces renseignements prospectifs. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation à cet égard, à actualiser ou à réviser ces énoncés prospectifs ou les renseignements prospectifs contenues dans les présentes afin de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles situations, sauf si la loi l’exige.

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

 

Pour de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra Benavides

Président, chef de la direction et administrateur

Téléphone : 416-363-8653

Minière O3 entreprend le forage sur la propriété Malartic

Toronto, 17 août 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V : OIII) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer le début du forage sur sa propriété Malartic située à mi-chemin entre les villes de Val-d’Or et de Malartic, au Québec, et à 12 km de la mine Malartic du Canada.

Après l’achèvement du programme de forage estival à East Cadillac, une foreuse a été mobilisée sur la propriété Malartic afin d’étendre les zones existantes dans la direction longitudinale et en profondeur et d’explorer des cibles régionales. Les activités de forage seront concentrées dans les zones Orion 8 (production historique de 22 252 oz Au à 5,82 g/t), Gold Hawk, Malartic H, North Shear et North-North situées près du gisement Marban, où la Société réalise actuellement une évaluation économique préliminaire (EEP). Des cibles régionales autour de Marban seront également testées. Environ 30 000 mètres sur les 150 000 mètres du programme de forage ont été alloués à la propriété Malartic.

« Le projet Marban est un actif des plus importants dans notre portefeuille de plusieurs millions d’onces », a déclaré le président et chef de la direction, Jose Vizquerra. « Commencer à forer l’extension de Marban à Gold Hawk est une étape très importante, car nous pourrons tester le potentiel à haute teneur en profondeur et dans la direction longitudinale. Les résultats positifs à Gold Hawk auront un impact positif sur notre projet Marban. »

La propriété Malartic est située à environ 3 km au nord de la faille Cadillac Larder-Lake et contient les cisaillements Marbenite, Norbenite et North, lesquels s’étendent d’ouest en nord-ouest à travers la propriété sur plus de 10 km (Figure 1). La minéralisation est principalement distribuée le long de ces cisaillements et consiste en des veines de quartz avec de la pyrite disséminée logée dans des basaltes riches en fer et des dykes intermédiaires à felsiques au sein de coulées ultramafiques. Le cisaillement de Marbenite est lié au gisement Marban, aux zones Gold Hawk et à la zone Orion 8. Le cisaillement de Norbenite est lié aux gisements Norlartic et Kierens, et le cisaillement North est lié à la zone Nord. La propriété abrite également l’extension en profondeur de la minéralisation liée à l’ancienne mine Camflo. L’infrastructure de la mine traverse la limite de la propriété Malartic autour du niveau 2400, à 800 m sous la surface et elle a été exploitée jusqu’à une profondeur de 1 200 m à l’intérieur de la propriété. La mine Camflo a été exploitée de 1965 à 1992 et a produit 1,65 M oz d’or à 5,8 g/t (ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec). Les intervalles historiques sur la propriété ont le potentiel de fournir des résultats à haute teneur répartis dans de nombreuses zones minéralisées.

Trous de forage

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été examiné, préparé et approuvé par M. Louis Gariépy, ing. (OIQ #107538), vice-président, Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos de O3 Mining Inc.

O3 Mining Inc., faisant partie du groupe de sociétés Osisko, est une société de développement minier et un consolidateur émergent de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, axée sur des projets au Québec et en Ontario, ayant pour objectif de devenir l’une des principales sociétés d’exploration aurifère au Canada.

Minière O3 jouit d’une bonne capitalisation et détient une participation de 100 % dans des propriétés au Québec (435 000 ha) et en Ontario (25 000 ha). O3 Mining contrôle 61 000 ha à Val-d’Or et plus de 50 km de longueur de la direction longitudinale de la faille Cadillac-Larder Lake. O3 Mining détient par ailleurs un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau, au Québec.

Mise en garde concernant les renseignements prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières, lesquels sont fondés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations à la date du communiqué de presse. Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse au sujet de la transaction et toute autre information qui n’est pas un fait historique peuvent être des « informations prospectives ». Tout énoncé qui implique des discussions concernant les prédictions, les attentes, les interprétations, les croyances, forfaits, prévisions, objectifs, les hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent, mais pas toujours en utilisant des expressions comme « attentes » ou « ne s’y attend pas », « est attendu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « ne prévoit pas », « prévoit », « budget », « prévision », « estimation », « estime » ou « a l’intention de » ou une quelconque variation de ces mots et expressions ou affirme que des actions, événements ou résultats « peuvent », « pourraient » ou « sont susceptibles de » se produire) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des renseignements prospectifs et sont destinés à identifier de tels renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la part de la direction de la Société, au moment où ils sont donnés et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, les réalisations ou le rendement réels des sociétés soient sensiblement différents de ceux de tout résultat, rendement ou réalisation futurs exprimés ou sous-entendus par de tels renseignements prospectifs. De tels facteurs incluent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation de la COVID-19; l’impact des perturbations liées à la COVID-19 en lien avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, ses fournisseurs, ses installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont survenus en lien avec les voyages, de même que les autres marchés financiers et les impacts sociaux liés à la COVID-19. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse soient basés sur ce que la direction estime, ou estimait à l’époque, être des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront conformes à ces renseignements prospectifs, car il peut y avoir d’autres facteurs qui feront en sorte que les résultats ne seront pas ceux qui ont été prévus, estimés ou escomptés. Par conséquent, ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces renseignements prospectifs. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation à cet égard, à actualiser ou à réviser ces énoncés prospectifs ou les renseignements prospectifs contenues dans les présentes afin de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles situations, sauf si la loi l’exige.

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

 

Pour de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra Benavides

Président, chef de la direction et administrateur

Téléphone : 416-363-8653

Minière O3 localise plus de 25 cibles sur la propriété Alpha au moyen de l’intelligence artificielle

Toronto, 6 août 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V : OIII) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer qu’elle a retenu les services de Mira Geoscience Ltd. (« Mira ») pour effectuer la modélisation et l’exploration ciblée sur sa propriété Alpha à Val-d’Or, au Québec, en utilisant l’intelligence artificielle (« AI »). Minière O3 cherche activement à minimiser les risques d’exploration et à réduire les coûts en ayant recours une technologie de pointe éprouvée.

Mira a utilisé des bases de données de forage et de cartographie, des échantillons géochimiques, la polarisation induite (IP), l’électromagnétisme (EM), des ensembles de données magnétiques et gravimétriques et d’autres données publiques, pour fournir un modèle de ciblage à l’échelle régionale de la propriété Alpha afin de faciliter l’expansion des ressources et l’exploration régionale. Un total de 661 760 m dans 2 400 trous de forage, plus de 2 000 analyses de surface, 160 000 analyses pour l’or et les métaux de base, plus 25 000 analyses multi-éléments, 400 km linéaires d’IP, 5 500 km de Mag et plus de 700 km d’EM ont été utilisés.

« La propriété Alpha est une propriété de 80 km ca située au cœur du district de Val-d’Or qui abrite environ 40 zones historiques d’or et de cuivre-or dans de nombreux environnements géologiques. C’est pourquoi la priorisation des cibles de forage est essentielle pour maximiser les probabilités de découvrir rapidement d’importants gisements minéraux sur la propriété », a déclaré Jose Vizquerra, président et chef de la direction de Minière O3. « L’application de la méthodologie d’IA innovante de Mira fait partie d’une stratégie intégrée visant à réaliser cette tâche et à définir les meilleurs objectifs, qui, à leur tour, produiront les meilleurs résultats et apporteront le plus de valeur à nos actionnaires. »

Les produits livrables produits pour Minière O3 incluent ce qui suit :

  1. Interprétation à l’échelle régionale incluant les surfaces issues de la modélisation structurale et stratigraphique de la plate-forme SKUA dans le logiciel Gocad Mining Suite© (« GMS » »);
  2. Surfaces d’intrusion provenant de données magnétiques sans contrainte et inversion de la géométrie;
  3. Modèle dynamique Leapfrog et
  4. Ciblage de voxet avec résultats d’inversion contraints, interpolation géochimique, variables d’ingénierie des caractéristiques et résultats de score de prospectivité.
  5. À l’aide des données saisies dans un voxet 3D comprenant des cellules de 25 m x 25 m x 25 m, Mira a mené différents exercices de ciblage combinant des méthodes basées sur la connaissance et des méthodes basées sur les données (apprentissage machine supervisé). L’exercice axé sur les connaissances a combiné l’expérience des géologues de Minière O3 en utilisant une approche de superposition d’indices pour générer des probabilités de minéralisation dans l’ensemble du modèle. Les renseignements tirés du forage sont utilisés pour construire des modèles prédictifs en utilisant une approche de classification aléatoire. Une fois que le modèle prédictif a été jugé suffisamment étoffé pour faire une prédiction précise sur une minéralisation connue, il a été appliqué au voxet pour estimer la probabilité de minéralisation de chaque cellule. En combinant les différents scores de prospectivité produits par les exercices de ciblage, Mira a produit un ensemble d’indices de prospectivité minérale (IPM) pour les différents types de minéralisation observés sur la propriété Alpha (Figure 1).

Parallèlement au travail de collaboration avec Mira, Minière O3 mène actuellement une campagne de décapage sur des zones minéralisées sélectionnées afin d’améliorer la compréhension de la géologie et des contrôles de minéralisation dans les quatre secteurs de la propriété. Les résultats sont renvoyés dans la modélisation Mira pour s’assurer que le processus d’IA est soutenu par des observations vérifiées sur le terrain.

Ces travaux ont commencé en juin 2020 et se poursuivront jusqu’en septembre 2020. Les résultats seront rendus publics une fois que le programme sera terminé et que les résultats complets des analyses auront été traités. La Société estime que la modélisation effectuée par de Mira, conjuguée aux connaissances approfondies de la géologie de la propriété et aux résultats de la campagne de décapage fourniront une base solide à la prochaine campagne de forage agressive de 150 000 m qui devrait être réalisée entre septembre 2020 et avril 2021.

À propos de la propriété Alpha

La propriété Alpha est située à 5 km au sud-est de Val-d’Or, au Québec, dans la prolifique sous-province de l’Abitibi. La propriété a été explorée par divers opérateurs depuis les années 1930, avec plus de 2 400 trous de forage réalisés depuis cette époque. La propriété est composée de 8 325 ha de réclamations contiguës détenues à 100 % par Minière O3 et de 91 ha dans 6 réclamations sous option de Golden Valley Mines Ltd., dont O3 a la possibilité d’acquérir 80 % de participation.

Sur le plan géologique, la propriété Alpha englobe quatre grandes structures minéralisées. La caractéristique dominante sous-jacente de la propriété est la faille Cadillac Larder-Lake, une zone de faille régionale qui sépare les roches métasédimentaires du groupe de Pontiac du côté sud des roches à prédominance volcanique du côté nord. Dans les roches volcaniques, la propriété abrite une minéralisation skarn atypique liée à des structures bréchifiées entourant le pluton d’East Sullivan et

l’intrusion Callahan. Elle contient également l’extrémité sud-est du corridor Sigma-Lamaque où la minéralisation aurifère est liée à des veines de quartz tourmaline dans de petits corps d’intrusion. La quatrième structure est le filon-couche gabbroïque d’Anamaque, qui abrite l’ancienne mine de Simkar. Ce vaste ensemble de propriétés abrite une variété d’environnements géologiques favorables à la minéralisation aurifère, y compris ceux qui sont connus ailleurs pour abriter d’importants gisements d’or.

À propos de Mira Geoscience Ltd.

Pour Mira Geoscience, les technologies et les solutions menant aux meilleures décisions d’affaires sont celles qui sont fondées sur les sciences de la terre. Depuis 1999, nous faisons figure de pionniers en appliquant au secteur de l’industrie minière les techniques de la modélisation géologique de pointe, de la technologie SIG-3D et de la gestion de données multidisciplinaires 4D, grâce à une approche de modélisation 3D géo-intégrée (le « Common Earth Model »). Nous offrons à l’industrie minière des solutions pratiques et rentables pour la modélisation 3D et 4D et la gestion des données, que ce soit pour l’exploration minière ou l’évaluation des risques géotechniques. Mira est d’avis que l’intégration des connaissances, des données et de la technologie a le pouvoir de générer des solutions efficaces aux défis complexes que doivent relever ses clients dans le domaine des géosciences. Notre démarche s’appuie sur les solides relations que nous entretenons avec des partenaires commerciaux et technologiques du secteur de la R et D. Notre équipe fait appel aux meilleures technologies qui soient pour une interprétation intégrée de l’ensemble des données géologiques, géophysiques, géochimiques et géotechniques.Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été examiné, préparé et approuvé par M.  Sébastien Vigneau. (OIQ #993), directeur, Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos de O3 Mining Inc.

O3 Mining Inc., faisant partie du groupe de sociétés Osisko, est une société de développement minier et un consolidateur émergent de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, axée sur des projets au Québec et en Ontario, ayant pour objectif de devenir l’une des principales sociétés d’exploration aurifère au Canada.

Minière O3 jouit d’une bonne capitalisation et détient une participation de 100 % dans des propriétés au Québec (435 000 ha) et en Ontario (25 000 ha). O3 Mining contrôle 61 000 ha à Val-d’Or et plus de 50 km de longueur de la direction longitudinale de la faille Cadillac-Larder Lake. O3 Mining détient par ailleurs un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau, au Québec.

Mise en garde concernant les renseignements prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières, lesquels sont fondés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations à la date du communiqué de presse. Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse au sujet de la transaction et toute autre information qui n’est pas un fait historique peuvent être des « informations prospectives ». Tout énoncé qui implique des discussions concernant les prédictions, les attentes, les interprétations, les croyances, forfaits, prévisions, objectifs, les hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent, mais pas toujours en utilisant des expressions comme « attentes » ou « ne s’y attend pas », « est attendu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « ne prévoit pas », « prévoit », « budget », « prévision », « estimation », « estime » ou « a l’intention de » ou une quelconque variation de ces mots et expressions ou affirme que des actions, événements ou résultats « peuvent », « pourraient » ou « sont susceptibles de » se produire) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des renseignements prospectifs et sont destinés à identifier de tels renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la part de la direction de la Société, au moment où ils sont donnés et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, les réalisations ou le rendement réels des sociétés soient sensiblement différents de ceux de tout résultat, rendement ou réalisation futurs exprimés ou sous-entendus par de tels renseignements prospectifs. De tels facteurs incluent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation de la COVID-19; l’impact des perturbations liées à la COVID-19 en lien avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, ses fournisseurs, ses installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont survenus en lien avec les voyages, de même que les autres marchés financiers et les impacts sociaux liés à la COVID-19. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse soient basés sur ce que la direction estime, ou estimait à l’époque, être des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront conformes à ces renseignements prospectifs, car il peut y avoir d’autres facteurs qui feront en sorte que les résultats ne seront pas ceux qui ont été prévus, estimés ou escomptés. Par conséquent, ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces renseignements prospectifs. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation à cet égard, à actualiser ou à réviser ces énoncés prospectifs ou les renseignements prospectifs contenues dans les présentes afin de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles situations, sauf si la loi l’exige.

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

 

Pour de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra Benavides

Président, chef de la direction et administrateur

Téléphone : 416-363-8653

Minière O3 recoupe 17,8 g/t Au sur 1,1 m et élargit la structure North Contact à East Cadillac

Toronto, 30 juillet 2020 – O3 Mining Inc. (TSX.V : OIII) (« Minière O3 » ou la « Société ») est heureuse de présenter les nouveaux résultats de forage de la propriété East Cadillac à Val-d’Or, au Québec, dans le cadre de son programme de forage 150 000 qui jouit d’un financement adéquat.

Les activités de forage actuelles sur la propriété East Cadillac se concentrent sur la zone North Contact, qui continue à afficher une continuité latéralement et en profondeur. La zone North Contact est située le long de la partie nord de la faille Cadillac Larder-Lake (CLLF) qui peut être tracée sur plus de 6 km dans la propriété. Elle consiste en un empilement de lentilles minéralisées situées au niveau ou à proximité du contact cisaillé de petites unités de roches volcaniques mafiques avec le wacke environnant. La campagne d’été consiste en des trous de suivi espacés de 100 m pour étendre la minéralisation connue de la zone North Contact. La Société a réalisé 6 300 m de forages dans quinze trous de forage dans la zone North Contact, et 3 autres trous restent à réaliser.

Faits saillants du forage :

  • 17,8 g/t Au sur 1,1 m dans le trou O3EC-20-032
  • 1,7 g/t Au sur 10,3 m dans le trou O3EC-20-030

Ces trous ont été forés 100 m en dessous et à l’est du trou O3EC-20-007, qui a donné 3,1 g/t Au sur 7,0 m, dont 4,6 g/t Au sur 2,9 m, et 5,3 g/t Au sur 1,5 m provenant de la campagne d’hiver de cette année (voir le communiqué de presse du 9 avril 2020). Les résultats d’analyse de huit forages n’ont pas encore été obtenus. Tous les trous de forage ont recoupé la structure North Contact, démontrant ainsi sa continuité sur 700 m latéralement et 500 m verticalement. La zone demeure ouverte dans toutes les directions.

« Les plus récentes activités de forage le long de la zone North Contact ont dépassé nos attentes et constituent une base solide pour notre prochaine campagne hivernale. Les résultats obtenus dans la zone North Contact démontrent la force et l’épaisseur de l’enveloppe minéralisée et le potentiel de croissance ainsi que la structure de 6 km de large sur notre propriété East Cadillac », a déclaré Jose Vizquerra, président et chef de la direction de Minière O3. La Société continue à investir stratégiquement dans ses capacités de forage sur ses propriétés à mesure qu’elles atteignent différents stades de développement tels que l’exploitation minière, le développement des ressources et l’exploration avancée.

Le forage dans la zone North Contact reprendra en hiver, après le gel. La campagne d’hiver se concentrera sur l’extension orientale de la zone North Contact, avec des teneurs en or plus élevées attendues à l’approche d’une importante structure orientée NNO-SSE à l’est. La campagne d’hiver visera également les extensions des zones à haute teneur recoupées pendant la campagne d’hiver 2020 dans les trous O3EC-20-020 et O3EC-20-023 (voir le communiqué de presse du 7 juillet 2020).

O3EC-20-032 a recoupé trois lentilles minéralisées. La lentille la plus septentrionale a donné 17,8 g/t Au sur 1,1 m, associé à un intervalle constitué de 30 % de veinules de quartz-tourmaline-calcite et d’arsénopyrite et pyrite disséminées, lié à une faille graphitique dans l’andésite.

O3EC-20-030 a recoupé trois lentilles minéralisées. La première lentille la plus septentrionale a donné 3,1 g/t Au sur 3,6 m, associée à une forte andésite altérée par la tourmaline, composée de 30 % de veines et veinules de quartz avec 3 % d’arsénopyrite disséminée. La lentille la plus méridionale a donné 1,7 g/t Au sur 10,3 m. Cet intervalle contient 30 % de veines et veinules de quartz avec des lisières tourmalinisées associées à de l’arsénopyrite, de la pyrite et de la pyrrhotite disséminées dans un basalte. Tout l’intervalle a été recoupé par des veinules d’ankérite tardive associées à la bréchification des veines et veinules de quartz. L’or visible est associé à la veine de quartz.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été examiné, préparé et approuvé par M.  Sébastien Vigneau. (OIQ #993), directeur, Exploration, qui est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101 – Information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Protocoles de contrôle de la qualité et de présentation de l’information

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue, mais est estimée à 65-80 % de l’intervalle de longueur de forage rapporté pour les zones. Les analyses ne sont pas coupées, sauf indication contraire. Les recoupements se produisent dans les limites géologiques de zones majeures mais n’ont pas été corrélés, pour le moment, à des domaines de veines individuels. Les échantillons de demi-carottes sont expédiés au laboratoire Agat de Val-d’Or, au Québec, et à Mississauga, en Ontario, aux fins d’analyses. La carotte est broyée à 75 % à un passant de 2 mm (10 mesh), une fraction de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85 % à un passant de 75 microns (200 mesh) et 50 g sont analysés par pyroanalyse (FA) avec une finition par spectrométrie d’absorption atomique (AAS). Les échantillons titrant > 10,0 g/t Au sont réanalysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50 g. Des matériaux standard certifiés commerciaux et des blancs sont systématiquement insérés par les géologues de Minière O3 Mining dans la chaîne d’échantillonnage après chaque 18 échantillons de carottes dans le cadre du programme d’assurance et de contrôle de la qualité (« AQ/CQ »). Les analyses des tiers sont soumises à d’autres laboratoires désignés pour 5 % de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l’AQ/CQ et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques du secteur.

À propos de O3 Mining Inc.

O3 Mining Inc., faisant partie du groupe de sociétés Osisko, est une société de développement minier et un consolidateur émergent de propriétés d’exploration dans des camps aurifères potentiels au Canada, axée sur des projets au Québec et en Ontario, ayant pour objectif de devenir l’une des principales sociétés d’exploration aurifère au Canada.

Minière O3 jouit d’une bonne capitalisation et détient une participation de 100 % dans des propriétés au Québec (435 000 ha) et en Ontario (25 000 ha). O3 Mining contrôle 61 000 ha à Val-d’Or et plus de 50 km de longueur de la direction longitudinale de la faille Cadillac-Larder Lake. O3 Mining détient par ailleurs un portefeuille d’actifs dans les régions de la Baie James et de Chibougamau, au Québec.

Mise en garde concernant les renseignements prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières, lesquels sont fondés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations à la date du communiqué de presse. Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse au sujet de la transaction et toute autre information qui n’est pas un fait historique peuvent être des « informations prospectives ». Tout énoncé qui implique des discussions concernant les prédictions, les attentes, les interprétations, les croyances, forfaits, prévisions, objectifs, les hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent, mais pas toujours en utilisant des expressions comme « attentes » ou « ne s’y attend pas », « est attendu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « ne prévoit pas », « prévoit », « budget », « prévision », « estimation », « estime » ou « a l’intention de » ou une quelconque variation de ces mots et expressions ou affirme que des actions, événements ou résultats « peuvent », « pourraient » ou « sont susceptibles de » se produire) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des renseignements prospectifs et sont destinés à identifier de tels renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la part de la direction de la Société, au moment où ils sont donnés et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, les réalisations ou le rendement réels des sociétés soient sensiblement différents de ceux de tout résultat, rendement ou réalisation futurs exprimés ou sous-entendus par de tels renseignements prospectifs. De tels facteurs incluent, entre autres, les risques liés au redémarrage des opérations; d’autres mesures qui pourraient être prises pour atténuer la propagation de la COVID-19; l’impact des perturbations liées à la COVID-19 en lien avec les activités commerciales de la Société, y compris sur ses employés, ses fournisseurs, ses installations et autres parties prenantes; les incertitudes et les risques qui sont survenus en lien avec les voyages, de même que les autres marchés financiers et les impacts sociaux liés à la COVID-19. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse soient basés sur ce que la direction estime, ou estimait à l’époque, être des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels de titres que les résultats réels seront conformes à ces renseignements prospectifs, car il peut y avoir d’autres facteurs qui feront en sorte que les résultats ne seront pas ceux qui ont été prévus, estimés ou escomptés. Par conséquent, ni la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces renseignements prospectifs. La Société ne s’engage pas, et n’assume aucune obligation à cet égard, à actualiser ou à réviser ces énoncés prospectifs ou les renseignements prospectifs contenues dans les présentes afin de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles situations, sauf si la loi l’exige.

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

 

Pour de plus amples renseignements sur Minière O3, veuillez communiquer avec :

Jose Vizquerra Benavides

Président, chef de la direction et administrateur

Téléphone : 416-363-8653

Inscrivez-vous à notre liste de distribution

Pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour concernant Minière O3.

Thank you for subscribing! ABONNEZ-VOUS

En saisissant vos renseignements, vous consentez à recevoir des courriels de la part de Minière O3 et acceptez notre Politique de confidentialité.

2020
A Year
in Review

To Our
O3 Mining
Investors

What a year it has been! I want to personally thank you for supporting O3 Mining throughout this unprecedented time. At O3 Mining we experienced a year of tremendous growth as our exploration campaigns surpassed all expectations and we invested significant capital into our projects.

Our Year In Review

2020
A Year
in Review

What a year it has been! I want to personally thank you for supporting O3 Mining throughout this unprecedented time. At O3 Mining we experienced a year of tremendous growth as our exploration campaigns surpassed all expectations and we invested significant capital into our projects.

Our Year In Review